<![CDATA[ - Fémin-F1 -]]> http://www.femin-f1.com/ Overblog - http://www.over-blog.com <![CDATA[Fin de l'aventure]]> http://www.femin-f1.com/2014/09/fin-de-l-aventure.html http://www.femin-f1.com/2014/09/fin-de-l-aventure.html Wed, 03 Sep 2014 23:03:17 +0200

Femin-F1 arrête son aventure... Seul le forum continue. Merci à tous.

]]>
<![CDATA[Pronostiquez avec Fémin F1]]> http://www.femin-f1.com/article-pronostiquez-avec-femin-f1-122951822.html http://www.femin-f1.com/article-pronostiquez-avec-femin-f1-122951822.html Fri, 14 Mar 2014 12:56:00 +0100

femin-f1-history

  Pronostiquez avec FF1 !

 

Sur le forum ou dans les commentaires, juste en desous ici, participez à notre concours de pronostiques. 

 

Que dois-je pronostiquer ?

Le but du jeu est de trouver à chaque course les informations suivantes :

-La pole
-Le vainqueur
-Le deuxième
-Le troisième
-Le Meilleur Tour


Précision pratique :

Pour faciliter l'enregistrement des pronostiques dans notre tableur, chaque joueur devra à la fin de son message "traduire" son pronostic en chiffres : rien de compliqué, il suffit de remplacer le nom du pilote par le numéro qui lui est attribué dans l'ordre suivant : pole, podium (1 - 2 - 3) et meilleur tour.

Exemple : Vettel - Vettel/Alonso/Hamilton- Vettel ==> ça donne ça, et dans cette présentation SVP !
1
1
14
44
1

Vous trouverez en bas de ce post les numéros de chaque pilote.

 

À chaque prono juste est attribué un certain nombre de points.


Pour la pole : 7 points 
Pour le meilleur tour : 4 points
Pour le podium* :  10 points par pilote bien placé 

 

Si vous manquez un bon résultat de peu ne désespérez pas ! Tout pilote arrivé à 1 ou 2 position(s) de différence vous rapporte aussi des points :


Pilote avec 1 place de différence (exp : prono pour Massa = 2e ; arrivée réelle = 1er ou 3e) 6 points 
Pilote avec 2 places de différence (exp : prono pour Rosberg = 3e ; arrivée = 1er ou 5e) 3 points

 

En outre des bonus peuvent être attribués :


Le podium* dans l'ordre  + 20 points
Le podium* dans le désordre  + 8 points

 

*Le podium pris en compte est le podium définitif de la FIA, après d'éventuels déclassements.


Je pronostique quand ?
 

Avant chaque GP bien sûr !!! Et plus précisément, avant le début des qualifs du samedi.

Et comme on aime les grands joueurs, on gagne plus si on pronostique tôt... Un bonus participation sera attribué en fonction du moment où chacun se lance :

 
- 7 points pour ceux qui parient avant les EL du vendredi (jeudi pour Monaco)
- 3 points pour ceux qui parient après les EL du vendredi (jeudi pour Monaco)
- 1 points pour ceux qui parient après les EL3 du samedi

On le redit mais vous aviez déjà compris : aucun prono ne sera recevable après le départ de la qualif de samedi.

 

Et si je veux modifier un prono initial ?
C'est possible, jusqu'au départ de la qualif, mais dans ce cas les points de participation seront calculés en fonction de la date de la dernière modification.

Et si je débarque en cours de saison et que je veux participer ?
Pas de souci ! C'est la moyenne des points marqués par GP qui détermine le classement final.


Mais attention, les pronos, c'est pas un sprint, c'est de l'endurance !
Donc, afin d'encourager tout le monde à jouer régulièrement et pour éviter que certains ne pronostiquent pas pour garder une bonne moyenne, tous les GP compteront dans le calcul de la moyenne à partir du premier GP pronostiqué, que le joueur ait pronostiqué ou pas.


Pour ne pas pénaliser les joueurs partis en vacances ou dans l'impossibilité de se connecter, il est accepté de transmettre son pronostique à un autre joueur, par le moyen de communication de son choix (mail, SMS, signaux de fumée ou encore télépathie sont acceptés !)

Classement des meilleurs joueurs... 
Chaque dimanche, à l'issue de chaque course, un classement publié sur le forum sera établi et couronnera le vainqueur du GP. Et surtout cet automne puisque bien sûr, à l'issue de la saison, un classement basé sur la moyenne de points marqué par GP attribuera la couronne mondiale.   

 
Faites chauffer vos cellules grises, et on y va !   

 
Rappel de la liste des pilotes : http://www.formula1.com/teams_and_drivers/drivers/

 

Vettel Red Bull
3 Ricciardo Red Bull
4 Chilton Marussia
Rosberg Mercedes
7 Räikkönen Ferrari
8 Grosjean Lotus
9 Ericsson  Caterham
10  Kobayashi  Caterham
11  Perez  Force India
13 Maldonado Lotus
14 Alonso Ferrari
17 Bianchi Marussia
19  Massa Williams
20 Magnussen McLaren
21 Gutierrez Sauber
22 Button McLaren
25 Vergne Toro Rosso
26 Kvyat Toro Rosso
27 Hülkenberg Force India
44 Hamilton Mercedes
77 Bottas Williams
99 Sutil Sauber



]]>
<![CDATA[Rétablis-toi vite Michael Schumacher !]]> http://www.femin-f1.com/article-retablis-toi-vite-michael-schumacher-121846051.html http://www.femin-f1.com/article-retablis-toi-vite-michael-schumacher-121846051.html Tue, 31 Dec 2013 18:34:00 +0100

Rétablis toi vite Michael ! 

Pas besoin d'être ou d'avoir été un fan de Schumacher pour être attristé depuis l'annonce de son accident de ski et les nouvelles peu rassurantes qui ont suivi. Depuis, nous ne pouvons qu'attendre, en espérant que ce grand pilote remporte une nouvelle victoire, peut-être la plus importante, et se réveille suite à son grave traumatisme crânien. 

Car ce matin encore, malgré une légère amélioration annoncée par ses médecins, l'état de santé de Schumi reste critique. Les heures et jours à venir seront, selon son équipe médicale, décisifs. 

Des moments difficiles pour ses fans, mais surtout pour sa famille et ses proches à qui vont toutes nos pensées. 

Allez champion, rétablis toi vite !

 

MSC.jpg

]]>
<![CDATA[Rush - le film]]> http://www.femin-f1.com/article-rush-le-film-120250650.html http://www.femin-f1.com/article-rush-le-film-120250650.html Wed, 25 Sep 2013 19:10:00 +0200

 

Culture-F1

Rush

Enfin ! Après une longue attente, nourrie de photos de tournage, de bandes annonces, d'extraits distillés sur internet, il est temps d'aller voir Rush en salles. Pour les chanceux (dont je ne suis pas), ce rendez-vous avec Hunt et Lauda se fera en VO, histoire de pleinement profiter de l'interprétation de Daniel Brühl et Chris Hemsworth. 


 

L'interprétation, l'histoire et l'esthétique du film sont les gros atouts de la production de Ron Howard.


Hemsworth est un James Hunt d'un charisme magnétique, pilote dilletante, instinctif, brillant. Brühl, outre l'incroyable mimétisme physique avec Lauda, incarne quant à lui le travail et l'intelligence du pilote autrichien, une certaine froideur pourtant touchante. Tous deux sont animés d'une grande force, mais hors piste, ne sont pas immusés contre le doute et la peur. 


Les acteurs sont en plus bien servis par une photo sublime : la lumière et le grain nous plongent visuellement dans les 70's. 


Quant à l'histoire, elle serait presque incroyable si elle n'était vraie. Il faut le dire : Howard a trouvé un sujet parfait pour le cinéma tant ce duo/duel est fort. Une rivalité en piste, presque de la haine hors piste, du danger, du suspense, des rebondissements... Pas la peine d'en rajouter !

Le film en oublie même un peu (oubliés l'imbroglio du GP de Grande-Bretagne, le scandale de l'essence pendant les qualifs du GP d'Italie) et parfois s'écarte un peu de la réalité (Ferrari n'avait pas remplacé immédiatement Lauda, Lauda n'était plus sur le circuit lors du sacre de Hunt). Et une légère patine cinématographique est évidemment présente à certains moments du film. 

 

Alors oui, Rush est très certainement, et loin, le meilleur film sur la F1, et plus généralement sur la course automobile depuis très longtemps, mais ce n'est pas encore le film parfait. Parce que malgré un sujet en or, le film a du mal à passer la 6ème. Il n'y a qu'au moment des derniers tours du GP du Japon que le ryhtme s'intensifie. Même quand on connait l'issue de la course, difficile de ne pas être tendu dans son fauteuil. 

Pour le reste, le film manque de puissance, de rythme, de relief. Même pour l'accident de Lauda : on sait qu'il va se produire, en plus Howard a choisi de nous y préparer par un changement de musique et de ryhtme juste avant le choc. Pourtant malgré la violence de l'accident, on n'a pas le souffle coupé. Peut-être est-ce parce qu'on sait que Niki Lauda survit... 

 

Bref, on a parfois l'impression que le film ne fait qu'effleurer son sujet. Et puis je suis sceptique sur la nécessité de l'épilogue... 

 

Et surtout, même si Howard affirme avoir voulu réaliser un film sur l'histoire croisée de deux hommes radicalement différents, il a aussi choisi deux pilotes de F1 dont le terrain d'affrontement était les circuits.

Et question F1 justement, je suis restée sur ma faim. La saison est abordée façon "clip" publicitaire. Seules 3 courses sont réellement évoquées : le Nurburgring, Monza et Mont-Fuji. Une petite frustration, car les minutes de courses reconstituées donnent envie d'en voir plus !

 

Peut-être une idée de bonus pour le futur DVD - Blue Ray que je ne manquerai pas de m'offrir. Parce que malgré mes réserves et critiques, je prendrai plaisir à revoir ce film... en VO si possible !

 

Si vous aussi vous avez vu "Rush", n'hésitez pas à partager vos avis et critiques. 

]]>
<![CDATA[Avec Total, soutenez Romain Grosjean ! 2]]> http://www.femin-f1.com/article-avec-total-soutenez-romain-grosjean-118409573.html http://www.femin-f1.com/article-avec-total-soutenez-romain-grosjean-118409573.html Tue, 11 Jun 2013 18:37:00 +0200

F1-news

Avec Total, soutenez Romain Grosjean !

Sans aucun doute, il est la meilleure chance française de victoire en F1. Pourtant Romain Grosjean a ce don de nous montrer le meilleur comme le pire. Ce week-end, il démarrait le Grand-Prix du Canada avec un gros handicap : 10 places de pénalités sur la grille de départ qui sanctionnent un nouvel accident du Français lors du Grand-Prix de Monaco !

Et ça ne s'est pas arrangé en qualifications samedi : il est donc parti dernier, ce qui a permis de choisir une stratégie agressive. Stratégie qui a fonctionné, le Français réussissant à remonter de nombreuses places, jusqu'à se retrouver à la 9ème place. Mais l'usure de ses gommes a eu raison de stratégie et il a du repasser par les stands. Il termine à la 13ème place, donc hors des points. Un résultat pas si mauvais vu les circonstances. Toujours rapide et incisif, Romain a montré dimanche qu'il avait les capacités de signer une belle remontée sans friction ni casse, mais avec maitrise. Espérons pour lui que cette course lui ait permis de réenclencher une dynamique positive avant de revenir sur le continent européen.
 

Parce que malgré les difficultés récentes, ils sont nombreux à croire à une victoire du Français pour cette saison, à commencer par son écurie Lotus qui lui a renouvelé sa confiance et Total F1 qui le soutient depuis son retour en F1 en 2012. Alors, si vous le souhaitez, vous aussi, avec Total, soutenez Romain Grosjean !

 

 

Total F1 sur les réseaux sociaux : twiit fb Utube insta

Article sponsorisé

]]>
<![CDATA[Pit Wall King : le jeu par Ferrari]]> http://www.femin-f1.com/article-pit-wall-king-le-jeu-par-ferrari-118345099.html http://www.femin-f1.com/article-pit-wall-king-le-jeu-par-ferrari-118345099.html Sun, 09 Jun 2013 09:00:00 +0200
Mercredi 22 mai 2013
Hors-piste

 

Pit Wall King : le jeu par Ferrari

 

Ferrari lance un nouveau jeu en ligne : le Pit Wall King. Le but ? Répondre à un maximum de questions en lien avec Ferrari et la F1. Arriverez-vous à dépasser le stade des essais ? 
Et à chaque GP, répondez aux questions et pronotisquez le classement de Massa et Alonso. Inscrivez-vous et amusez-vous !

Pit-Wall-King-.jpg


]]>
<![CDATA[Interview de Pastor Maldonado sur Renault TV]]> http://www.femin-f1.com/article-interview-de-pastor-maldonado-sur-renault-tv-118342420.html http://www.femin-f1.com/article-interview-de-pastor-maldonado-sur-renault-tv-118342420.html Sat, 08 Jun 2013 00:00:00 +0200

F1-news

Interview de Pastor Maldonado sur Renault TV

 

Après Romain Grosjean, c'est au tour de Pastor Maldonado de répondre à nos questions grâce à Renault TV. La vidéo est en ligne sur la chaine You Tube Renault TV.

 

 


 
]]>
<![CDATA[Avec Total, soutenez Romain Grosjean !]]> http://www.femin-f1.com/article-avec-total-soutenez-romain-grosjean-118341698.html http://www.femin-f1.com/article-avec-total-soutenez-romain-grosjean-118341698.html Fri, 07 Jun 2013 18:37:00 +0200

F1-news

Avec Total, soutenez Romain Grosjean !

Sans aucun doute, il est la meilleure chance française de victoire en F1. Pourtant Romain Grosjean a ce don de nous montrer le meilleur comme le pire. Et ce week-end, il démarre le Grand-Prix du Canada avec un gros handicap : 10 places de pénalités sur la grille de départ qui sanctionnent un nouvel accident du Français lors du Grand-Prix de Monaco !

Autant dire qu’il va devoir assurer en qualifications samedi pour limiter les dégâts et qu’il va devoir dépasser et se dépasser sans casse dimanche s’il veut marquer des points…  Parce qu’après deux abondons consécutifs, le Français doit montrer le meilleur de son pilotage dimanche lors du GP du Canada qui lui avait plutôt bien réussi l’an passé (il avait fini à la 2ème place).  Rapide et incisif, il a les capacités de signer une belle remontée et de marquer des points. De précieux points, pas seulement pour le classement, mais aussi pour marquer positivement les esprits et réenclencher une dynamique positive avant de revenir sur le continent européen.
 

Parce que si la victoire semble inaccessible ce week-end, ils sont nombreux à l’espérer et à y croire pour cette saison, à commencer par son écurie Lotus qui lui a renouvelé sa confiance et Total F1 qui le soutient depuis son retour en F1 en 2012. Alors, si vous le souhaitez, vous aussi, avec Total, soutenez Romain Grosjean !

 

 

 

Total F1 sur les réseaux sociaux : twiit fb Utube insta

Article sponsorisé

]]>
<![CDATA[Interview de Romain Grosjean sur Renault TV]]> http://www.femin-f1.com/article-interview-de-romain-grosjean-sur-renault-tv-118191623.html http://www.femin-f1.com/article-interview-de-romain-grosjean-sur-renault-tv-118191623.html Fri, 31 May 2013 19:54:00 +0200

F1-news

Interview de Romain Grosjean sur Renault TV

 

Fémin-F1 a été invité par Renault TV, avec d'autres blogs, à poser des questions à Romain Grosjean. La vidéo est en ligne sur la chaine You Tube Renault TV.

 


 
]]>
<![CDATA[Un nouveau magazine F1 en kiosque]]> http://www.femin-f1.com/article-article-sans-titre-117980560.html http://www.femin-f1.com/article-article-sans-titre-117980560.html Wed, 22 May 2013 18:26:00 +0200
Hors-piste

 

Un nouveau magazine F1 en kiosque 

Un petit nouveau s'est installé dans les kiosques : Sport Formule 1. Un bimensuel qui a sorti son premier numéro ce mois-ci, avec Alonso et Vettel en couverture.

/rss/L6971.jpg
Au menu de son nouveau magazine :
- des anciens pilotes chroniqueurs (Jean-Pierre Jabouille, Philippe Alliot et Franck Montagny
- des interviews (Jules Bianchi, Daniele Ricciardo, Robert Kubica
- des portraits croisés (Hamilton / Button, Guttierez / Perez
- des portraits (Fernando Alonso, Sebastian Vettel, Valterri Bottas, Paul Di Resta, Romain Grosjean, Nico Rosberg, Nicolas Todt, Ma Qing Hua
- des enquêtes (les femmes en F1, les pilotes payants, les pneus, la réglementation moteur 2014, Canal+ mieux que TF1 ?
- un quiz sur Kimi Raïkkönen

(Editions Lafont Presse - 98 pages - 4,90€)
Et toujours dans les rayons des marchands de journaux : 
/rss/L9828.jpg /rss/M8241.jpg
 
]]>
<![CDATA[GP d'Espagne 2013]]> http://www.femin-f1.com/article-gp-d-espagne-2013-118344088.html http://www.femin-f1.com/article-gp-d-espagne-2013-118344088.html Tue, 14 May 2013 20:48:00 +0200

F1-news

GP d'Espagne 2013 

 

Le bulletin de notes de la rédaction :

 

Départ

  3,0 /5   11-Rien, nada, nothing !

 

Spectacle   6,2 /15  
Dépassement   3,5 /10  
Direction de course - sécurité   2,5 /5  
Podium inattendu
  2,5 /5  
Circuit   1,5 /5  
Impression générale
  2,0 /5  
Note globale du GP   21,2 /50  

 

Lire la suite ...

 

 

Le top / flop de la rédaction : 

 

AlonsoTop

Fernando Alonso


On peut dire qu'il sait faire plaisir à son public. La aficion a donné de la voix pendant la course et au moment du podium pour acclamer son champion qui a réussi une course quasi parfaite : un premier tour superbe et le reste est impeccablement gérer, en épicier, mais c'est ce qu'il fallait.

  KimiTOp

Kimi Raïkkönen

 

 

Solide, régulier, doux avec ses pneumatiques. Kimi est fidèle au poste et s'installe confortablement dans son fauteil de prétendant au titre.

Et ça, on aime !

    MassaTop

Felipe Massa

 

Un brin taquin, Cédric salue Massa à sa façon : "bien meilleur n°2 que l'an dernier".

Car bien sûr, Massa sait qu'il ne peut et ne doit rivaliser avec Alonso. Toutefois, ce postulat étant établi, le Brésilien réalise un bon début de saison.

           

Mercedes

 

On va le redire : un GP c'est plus que des qualifs. Voilà une leçon qui semble difficile à apprendre pour l'écurie allemande.

On les renvoie donc à leur atelier pour bûcher sérieusement sur le problème. On attend la solution avec impatience parce que voir Lewis s'enfoncer dans les limbes, c'est presque pas supportable. 

 Mercedes flop

Les pneus Pirelli

 

Décidement, on se répète côté flops.

Outre la lassitude, on ne sait même plus que dire sur les pneus. A part peut-être que cette course était tellement affligeante à ce niveau là qu'on espère que le fond est atteint et que le spectacle ne pourra qu'être mieux pour la suite.

Pneus g  

 

Le circuit

 

Les pilotes le connaissent par coeur. Il a surement ses qualités, mais disons-le franchement, il nous offre plus que souvent des courses pénibles, soporifiques voires carrément chiantes.

 

Et dire que c'est lui qui ouvre la saison européenne... allez, vivement Silverstone et Spa !

/rss/circuit_barcelone.jpg  

 

 

Le classement officiel :


Pos Driver Ecurie Chrono
1 Fernando Alonso Ferrari   5
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault +9.3 secs 4
3 Felipe Massa Ferrari +26.0 secs 9
4 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +38.2 secs 3
5 Mark Webber Red Bull Racing-Renault +47.9 secs 7
6 Nico Rosberg Mercedes +68.0 secs 1
7 Paul di Resta Force India-Mercedes +68.9 secs 10
8 Jenson Button McLaren-Mercedes +79.5 secs 14
9 Sergio Perez McLaren-Mercedes +81.7 secs 8
10 Daniel Ricciardo STR-Ferrari +1 Lap 11
11 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari +1 Lap 19
12 Lewis Hamilton Mercedes +1 Lap 2
13 Adrian Sutil Force India-Mercedes +1 Lap 13
14 Pastor Maldonado Williams-Renault +1 Lap 17
15 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari +1 Lap 15
16 Valtteri Bottas Williams-Renault +1 Lap 16
17 Charles Pic Caterham-Renault +1 Lap 22
18 Jules Bianchi Marussia-Cosworth +2 Laps 20
19 Max Chilton Marussia-Cosworth +2 Laps 21
Ret Jean-Eric Vergne STR-Ferrari Accident damage 12
Ret Giedo van der Garde Caterham-Renault Wheel 18
Ret Romain Grosjean Lotus-Renault Suspension 6


]]>
<![CDATA[GP de Barhein 2013]]> http://www.femin-f1.com/article-gp-de-barhein-2013-117297482.html http://www.femin-f1.com/article-gp-de-barhein-2013-117297482.html Wed, 24 Apr 2013 21:07:00 +0200

F1-news

GP de Barhein 2013 

 

Le bulletin de notes de la rédaction :

 

Départ

  3,0 /5   3-Great

 

Spectacle   13,0 /15  
Dépassement   8,8 /10  
Direction de course - sécurité   2,5 /5  
Podium inattendu
  3,5 /5  
Circuit   3,0 /5  
Impression générale
  4,2 /5  
Note globale du GP   38,0 /50  

 

Lire la suite ...

 

 

Le top / flop de la rédaction : 

 

Lotus top

Lotus


Avec deux stratégies décalées, l'écurie d'Enstone a réussi à mettre ses deux pilotes surle podium. Kimi Raïkkönen en profite pour s'intaller comme un véritable prétendant au titre, alors que Romain Grosjean, lui, lance enfin sa saison.

  VettelTop

Sebastian Vettel

 

Une course maîtrisée et dominée de bout en bout. Vettel nous a fait une démontrastion de Vettel comme on le connaît. Et comme le dit Nico "il a atomisé tout le monde. Propre et sans bavure."
    DiRestaTop

Paul Di Resta


L'Ecossais pouvait espérer un podium... Dommage qu'il n'ait pas anticiper légèrement son premier arrêt.

Il fait en tout cas une très bonne impression au volant de sa Force India.

           

Ferrari

 

Quand DRS pas marcher une fois, DRS pas marcher du tout !! Pas la peine d'insister !!! Les bourdes de la Scuderia et d'Alonso sont plus grosses que leurs palmarès, ça pourrait être drôle si ce n'était aussi rageant !

Quant à Massa, il faut lui expliquer comment arrêter de délaminer ses pneus, parce que franchement, un tel spectacle, c'est plus possible !

 Ferrari flop

Les pneus Pirelli

 

On l'a déjà dit pour la course précédente. Et on va le redire apparement encore et encore. Ces pneus, c'est juste pas possible. A vouloir faire un spectacle artificiel avec des gommes qui ne durent pas, c'est simple, ils sont en train de le tuer le spectacle.

Vivement qu'on puisse chanter "Pirelli, c'est fini !"

Pneus g  

 

Nico Rosberg

 

Et ça vaut aussi pour Mercedes : un GP c'est certes les qualifs le samedi, mais c'est aussi et surtout la course le dimanche. 

Donc allez réviser le manuel de la F1 pour les nuls, leçon n°1 et revenez quand vous aurez une voiture qui peut tenir plus de 7 tours en course. Merci d'avance !

RosbergFlop  

 

 

Le classement officiel :


 
Pilote Ecurie Chrono Qualif
1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault  
2
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault +9.1
8
3 Romain Grosjean Lotus-Renault +19.5
11
4 Paul di Resta Force India-Mercedes +21.7
5
5 Lewis Hamilton Mercedes +35.2
9
6 Sergio Perez McLaren-Mercedes +35.9
12
7 Mark Webber Red Bull Racing-Renault +37.2 7
8 Fernando Alonso Ferrari +37.5
3
9 Nico Rosberg Mercedes +41.1
1
10 Jenson Button McLaren-Mercedes +46.6
10
11 Pastor Maldonado Williams-Renault +66.4
17
12 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari +72.9
14
13 Adrian Sutil Force India-Mercedes +76.7
6
14 Valtteri Bottas Williams-Renault +81.5 15
15 Felipe Massa Ferrari +86.3
4
16 Daniel Ricciardo STR-Ferrari +1 Lap 13
17 Charles Pic Caterham-Renault +1 Lap 18
18 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari +1 Lap 22
19 Jules Bianchi Marussia-Cosworth +1 Lap 19
20 Max Chilton Marussia-Cosworth +1 Lap 21
21 Giedo van der Garde Caterham-Renault +2 Laps 20
Ret Jean-Eric Vergne STR-Ferrari Accident
16
]]>
<![CDATA[Mark vs Seb]]> http://www.femin-f1.com/article-mark-vs-seb-117080698.html http://www.femin-f1.com/article-mark-vs-seb-117080698.html Mon, 22 Apr 2013 12:48:00 +0200

F1-news

Mark vs Seb

 

Ils ne détestent pas. Ils sont juste rivaux. C'est en tout cas ce qu'a affirmé Christian Horner lors de son interview par Ted Kravitz, Johnny Herbert et Natalie Pinkham pour la télé anglaise Sky Sports en marge du GP de Chine la semaine dernière.

mark-vs-seb-001.jpg

 

Christian Horner a également profité de son interview pour préciser que la politique de Red Bull en matière de consignes d'équipe : "ce que nous ne feront pas c'est interférer dans la courses des pilotes. Ils auront les infos et ils sauront ce qu'on attend qu'ils fassent avec ces informations - qu'ils choisissent de le faire, c'est autre chose ! Mais ils auront toutes les infos dont ils ont besoin." Cela semble donner raison à Vettel qui avait délibérément choisi de ne pas respecter la consigne de son écurie pendant le GP de Malaisie, alors que Webber, lui, suivait les ordres en levant le pied. Une attitude qui lui a valu la victoire mais aussi la fureur de Webber et une tension qu'on avait rarement vu ces dernières années sur un podium de F1.
Lire la suite ...


Pendant la conférence de presse qui avait suivi, Sebastian Vettel avait présenté ses excuses ; excuses dont on doute qu'elles aient été acceptées par Webber. Pour son écurie en revanche, l'éponge semble passée, comme l'indique Horner : "Sebastian sait qu'il a besoin de l'équipe pour obtenir le succès qu'il a eu. Il s'est excusé auprès de moi, il s'est excusé auprès de l'équipe, il a dit ce qu'il  avait à dire, et c'est bon. On avance, on se concentre sur la prochaine course."

Alors même si depuis le podium de Sepang, plus personne ne peut ignorer que les coéquipiers de Red Bull ne s'apprécient pas,  cela ne nuira pas à l'équipe selon Horner : "Ils ne passeront pas leurs vacances d'été ensemble, c'est certain, mais ça ne change rien - ils sont en salle de briefing en ce moment, parlant ouvertement du moyen d'améliorer la voiture, travaillent collectivement pour l'écurie."

Je suis un peu sceptique sur ce dernier point, mais après tout, je ne suis pas chez Red Bull pour dire si oui ou non les deux pilotes travaillent ensemble pour leur équipe. Qu'ils travaillent pour leur équipe ou à tout le moins pour gagner et donc faire gagner leur équipe, sûrement, mais peut-être pas ensemble. Lors d'une conférence de presse où il était seul face aux journalistes, Vettel a clairement dit ce qu'il pensait de Webber : "Pour être complètement honnête, je crois ne jamais avoir reçu de soutien de sa part. J'ai beaucoup de soutien de l'équipe en revanche, et je pense que l'équipe nous supporte tous les deux de la même façon. Je le respecte beaucoup en tant que pilote. Mais je pense aussi qu'il y a eu certaines occasions dans le passé où il aurait pu choisir d'aider l'équipe, mais il ne l'a pas fait." Voilà qui est clair.

Quant à l'épisode de Malaisie, le pilote allemand est largement revenu dessus. En résumé : oui il s'est excusé de ne pas avoir respecté l'ordre de son écurie, mais pas d'avoir gagné. Il était uniquement concentré sur le fait de gagner, du coup il a entendu la consigne "multi21" de son équipe mais ne l'a pas bien comprise, ne l'a pas reliée à la situation. Est-ce qu'il aurait agit différemment s'il avait compris ? "Je ne suis pas certain de pouvoir répondre correctement à cette question. Bien sûr, il y aurait eu un conflit comme je suis le genre de personne à respecter les décisions de l'équipe, mais j'aurais probablement pensé que Mark ne le méritait pas à ce moment là."

Donc Vettel est du genre à obéir aux consignes de son équipe ? Ah bon ?

Pourtant, je me souviens qu'avant qu'il ne devienne champion du monde pour la première fois, je me disais que ce qui lui manquait c'était juste un peu de maturité pour savoir écouter son écurie quand elle lui disait de lever le pied. Et 3 titres de champions du monde plus tard, je continue de penser que c'est le cas. En fait, pour tout dire, je ne suis pas loin de penser comme Villeneuve quand il dit que Vettel est un enfant gâté qui ne sait pas écouter son équipe, du moins quand son équipe lui demande de ralentir pour économiser ses pneus ou préserver sa voiture. Je crois qu'on en a eu la preuve à plusieurs reprises, sur plusieurs saisons. Mais peut-être que chaque fois, c'était parce qu'il ne comprenait pas les consignes... C'est ballot quand même !

Comme je manque d'objectivité quand il s'agit de Vettel, j'ai demandé à Raphaël, qui lui soutient Vettel, de prendre sa défense. Je lui laisse donc la parole.

 

 

« Je viens dans le paddock de la Formule 1 chaque jour car j’adore ce que je fais. J’adore courir, j’adore travailler avec l’équipe et cela donne tellement de satisfaction à ma vie que je ne peux pas penser faire autre chose qui me donne plus de plaisir. »

Cela s’appelle la passion Seb ! Celle qui fait que quelqu’un peut être prêt à tout pour gagner.

S’il s’est excusé auprès de son équipe, Vettel s’est clairement défendu vis-à-vis de son goût pour la victoire. À la question « Si cette situation se reproduisait, prendriez vous la même décision ? » la pilote Red Bull a répondu « Je ne suis pas sûr, mais probablement je ferai la même chose. »

Ses excuses n’étaient là que pour mettre les formes, seule la victoire compte dans sa tête. Ce qui s’est passé en Malaisie n‘était que le pâle reflet d’un comportement impitoyable. Quitte à être égoïste, « un enfant pourri gâté », Vettel prend chaque course comme une lutte, une survie vers le succès.

Je reconnais la cruauté de cette mentalité, mais c’est aussi en imposant sa loi que l’on devient Champion du Monde.

Deux grands champions en sont les exemples parfaits : Ayrton Senna et Michael Schumacher.

Senna a brisé le pacte de non agression passé avec son équipier Prost au Grand Prix de Saint-Marin 1989 débutant une longue rupture qui enverra Prost tenter l’aventure Ferrari après un piteux accrochage à Suzuka la même année et ce malgré un troisième titre de Champion du Monde avec McLaren. Le même Senna le harponnera volontairement à Suzuka en 1990 pour se venger de sa disqualification l’année précédente, un autre accrochage resté dans les mémoires.
Certes cette manœuvre en particulier est un cas extrême et n’est que peu défendable, mais elle illustre bien le fait qu’il faille se montrer parfois impitoyable pour gagner. En marge de cela, Senna reste admiré, adulé pour son immense talent et ce d’autant plus depuis que la Formule 1 porte son deuil.

Quant à Schumacher, que j’ai soutenu depuis que j’ai découvert la Formule 1 en 1995, l’imposition de sa loi était écrite jusque dans son contrat !! En effet, dans le livre « Les 7 vies de Michael Schumacher » (aux éditions Solar), il est décrit comment Willy Weber (son manager) s’est assuré de la protection du statut de n°1 du pilote allemand (ainsi que des avantages commerciaux) d’abord chez Benetton puis chez Ferrari à partir de 1996.

Sur la piste, nombreuses ont été les manœuvres houleuses ou discutables de Schumi ainsi que les réprimandes voire sanctions (à raison) : avec Hill (Belgique 1995), avec Villeneuve (Europe 1997), avec Barrichello (Autriche 2002), avec Montoya (Saint-Marin 2004), vis-à-vis d’Alonso (Monaco 2006)…

Pourtant Schumi reste l’homme qui a décroché 7 couronnes, remporté 91 victoires, celui qui a pulvérisé tous les records absolus.

Même s’il tient à s’en défendre, Vettel n’est pas surnommé « Baby Schumi » par hasard, il marche dans les traces de son ainé, quitte à se montrer autoritaire lui aussi.


Alors peut-être que s'imposer dans son écurie, voire face à son écurie, est aussi un trait de champion...

 

Qu'en pensez-vous ?

]]>
<![CDATA[GP de Chine 2013]]> http://www.femin-f1.com/article-chine-changer-les-notes-117224166.html http://www.femin-f1.com/article-chine-changer-les-notes-117224166.html Sat, 20 Apr 2013 18:03:00 +0200

F1-news

GP de Chine 2013 

 

Le bulletin de notes de la rédaction :

 

Départ

  3,0 /5  

5-Belle course !

Spectacle   8,8 /15  
Dépassement   6,2 /10  
Direction de course - sécurité   3,0 /5  
Podium inattendu
  2,5 /5  
Circuit   3,5 /5  
Impression générale
  2,8 /5  
Note globale du GP   29,8 /50  

 

Lire la suite ...

 

 

Le top / flop de la rédaction : 

 

AlonsoTop

Fernando Alonso

Vainqueur et auteur d'un GP parfait, mes camarades reconnaissent unanimement que sa victoire ne souffre d'aucune critique. Il a répondu présent de A à Z en se montrant incisif et performant durant ses 4 relais. Il a formé un duo imbattable avec sa Ferrari, qui semble être la référence du moment tant elle est bien équilibrée et tendre avec les pneus. Une première victoire pour l'Espagnol cette saison où il se positionne comme un prétendant au titre.

  VettelTop

Sebastian Vettel

Lui aussi a réalisé une belle course grâce à une stratégie décalée qui aurait méritée une meilleure issue. Peut être s'est-il arrêté 2/3 tours trop tard...

Pour une fois, il n'est pas parti de la pole et nous a offert une course intéressante même s'il n'a pas réussi à monter sur le podium.

  Au final, l'Allemand quitte la Chine en leader du championnat du monde avec 3 points d'avance sur Raïkkonën, deuxième de la course, mais absent de notre top 3.

    ButtonTop

Jenson Button

On le sait, le Britannique est un des pilotes les plus doux avec ses pneumatiques, et vu les gommes que Pirelli nous a préparé pour cette saison, c'est une qualité essentielle. Auteur lui aussi d'une stratégie décalée, avec seulement 2 arrêts, il a sauvé sa course en terminant 5ème, juste derrnière Vettel. Un bon résultat pour le pilote McLaren dont la monoplace ne semble pas en mesure de rivaliser avec les Ferrari, Red Bull, Lotus et Mercedes pour le moment.

           

Les pneus pirelli

Ils gâchent la Q3 où les pilotes ont attendu les 2 dernières minutes pour sortir, ruinant le spectacle pour tout le monde.

Et en course, ce n'est pas mieux. Les super soft ne tiennent absolument pas la route au point que ça en devient grotesque d'obliger les pilotes à devoir les chausser. C'est d'autant plus agaçant que ce sont plus les ingé que les pilotes qui sont les acteurs de la course, tant ils demandent aux pilotes de s'économiser. Rageant !

Pneus-g.png

Red Bull Racing 

Pas la meilleure course de la saison pour l'écurie autrichienne. Surtout s'agissant de Webber, éternel poisseux de l'équipe. Déjà en qualif, c'était effarant. Panne en Q2, il finira par partir des stands. Et en course, que dire de cet écrou mal serré ! Le pire ? Avoir demandé à Webber de rentrer au stand, consigne très dangeureuse, puisqu'on l'a vu, la roue a finit par se détacher et voler seule sur la piste. Indigne d'une équipe championne du monde !

 Red Bull flpop
 

Romain Grosjean

Et de 2 flops pour le Français. D'accord, on s'acharne peut-être sur lui, mais c'est qu'il est agaçant avec son côté Caliméro.

Certes, il ne trouve pas la solution avec sa Lotus qui sans doute ne lui correspond pas, alors qu'elle semble parfaitement adapté au pilotage particulier de Raïkkönen, mais franchement, ses déclarations à l'emporte pièce nous agacent déjà. Pourvu qu'il trouve la solution et change d'état d'esprit rapidement.

GrosjeanFlop  

 

 

Le classement officiel :

 

  Pilote Ecurie Chrono Qualif
1 Fernando Alonso Ferrari 1:36:26.945 3
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault +10.1 secs 2
3 Lewis Hamilton Mercedes +12.3 secs 1
4 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +12.5 secs 9
5 Jenson Button McLaren-Mercedes +35.2 secs 8
6 Felipe Massa Ferrari +40.8 secs 5
7 Daniel Ricciardo STR-Ferrari +42.6 secs 7
8 Paul di Resta Force India-Mercedes +51.0 secs 11
9 Romain Grosjean Lotus-Renault +53.4 secs 6
10 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari +56.5 secs 10
11 Sergio Perez McLaren-Mercedes +63.8 secs 12
12 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari +72.6 secs 15
13 Valtteri Bottas Williams-Renault +93.8 secs 16
14 Pastor Maldonado Williams-Renault +95.4 secs 14
15 Jules Bianchi Marussia-Cosworth +1 Lap 18
16 Charles Pic Caterham-Renault +1 Lap 20
17 Max Chilton Marussia-Cosworth +1 Lap 19
18 Giedo van der Garde Caterham-Renault +1 Lap 21
Ret Nico Rosberg Mercedes Suspension 4
Ret Mark Webber Red Bull Racing-Renault Wheel 22
Ret Adrian Sutil Force India-Mercedes Accident 13
Ret Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari Accident 17
]]>
<![CDATA[GP de Malaisie 2013]]> http://www.femin-f1.com/article-malaisie-changer-les-notes-117224143.html http://www.femin-f1.com/article-malaisie-changer-les-notes-117224143.html Fri, 19 Apr 2013 18:02:00 +0200

F1-news

GP de Malaisie 2013 

 

Le bulletin de notes de la rédaction :

 

Départ

  3,5 /5  

4-Nice one...

Spectacle   12 /15  
Dépassement   7,5 /10  
Direction de course - sécurité   3,5 /5  
Podium inattendu
  3,0 /5  
Circuit   3,0 /5  
Impression générale
  4,0 /5  
Note globale du GP   36,5 /50  

 

Lire la suite ...

 

 

Le top / flop de la rédaction : 

 

Red Bull top

Red Bull Racing

 

Un doublé incontestable, les Red Bull ont vraiment dominé la course. Et animé la course. 

Tellement animé, qu'on ne savait pas trop si on allait leur mettre un flop également après le spectable hallucinant du podium et la guerre ouvertement déclarée entre les pilotes.

Une question se pose : faut-il donner des consignes d'équipe ou laisser les pilotes se débrouiller et s'affronter ?  

  Mercedes top

Mercedes 

 

Bien présente, presque dans le rythme des Red Bull, bien que l'écurie profite aussi du fait que les McLaren soient nulle part, que les Lotus aient rendu une prestation en demi-teinte, et que les Ferrari se soient loupées avec Alonso. 

 

Comme chez Red Bull, petite tension à l'arrivée avec les pilotes, Rosberg n'ayant pas apprécié de devoir rester derrière....

    MassaTop

Felipe Massa

 

Deux courses réussies pour le Brésilien qui passe devant Alonso au championnat du monde. On se doute que ça ne va pas durer, mais on tenait à saluer ce petit exploit pour le pilote n°2 de Ferrari...    

 

Et s'il continue, Ferrari pourra peut-être rêver au titre constructeur grâce à ses 2 pilotes...

           

Ferrari (et Alonso)

 

Malgré la belle course de Massa, Ferrari mérite son flop ! Comment peut-on croire qu'un aileron cassé, mais alors vraiment cassé, puisse tenir plus d'un tour ? Sérieux, ils réflechissent comment chez Ferrari. Je pense qu'on a tous halluciné en voyant Alonso snober l'entrée aux stands pour continuer...

Ferrari ou comment ruiner une course en 2 secondes ?!

Ferrari flop

Force India

 

Un flop tout aussi mérité que la scuderia. Pas de problème de stratèges pour eux, mais un gros problème de matériel pour les ravitaillement !!

 

Faut retourner à l'entrainement et revoir tout ça pour les prochaines courses.

 

  Force India flop
 

Sebastian Vettel

 

Etonnant de mettre le vainqueur dans les flops, mais son refus de suivre les ordres de l'équipe au détriment de son équipier, ça nous chifonne. Pourtant, on apprécie de voir des pilotes s'affronter en piste, mais quand l'un d'eux lèvent le pied conformément aux consignes, et que l'autre, le dépasse sans hésitation, ça nous lèse un drôle de goût en bouche et une sensation de malaise inconfortable.

VettelFlop  

 

 

Le classement officiel :

 

  Pilote Ecurie Chrono Qualif
1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 1:38:56.681 1
2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault +4.2 secs 5
3 Lewis Hamilton Mercedes +12.1 secs 4
4 Nico Rosberg Mercedes +12.6 secs 6
5 Felipe Massa Ferrari +25.6 secs 2
6 Romain Grosjean Lotus-Renault +35.5 secs 11
7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault +48.4 secs 10
8 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari +53.0 secs 12
9 Sergio Perez McLaren-Mercedes +72.3 secs 9
10 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari +87.1 secs 17
11 Valtteri Bottas Williams-Renault +88.6 secs 18
12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari +1 Lap 14
13 Jules Bianchi Marussia-Cosworth +1 Lap 19
14 Charles Pic Caterham-Renault +1 Lap 20
15 Giedo van der Garde Caterham-Renault +1 Lap 22
16 Max Chilton Marussia-Cosworth +2 Laps 21
17 Jenson Button McLaren-Mercedes Wheel 7
18 Daniel Ricciardo STR-Ferrari Exhaust 13
Ret Pastor Maldonado Williams-Renault KERS 16
Ret Adrian Sutil Force India-Mercedes Wheel nut 8
Ret Paul di Resta Force India-Mercedes Wheel nut 15
Ret Fernando Alonso Ferrari Accident 3


]]>
<![CDATA[GP d'Australie 2013]]> http://www.femin-f1.com/article-gp-d-australie-2013-116887767.html http://www.femin-f1.com/article-gp-d-australie-2013-116887767.html Sun, 07 Apr 2013 16:14:00 +0200

F1-news

GP d'Australie 2013 

 

Le bulletin de notes de la rédaction :

 

Départ

  3,5 /5  

2-Feu d'artifice

Spectacle   10,2 /15  
Dépassement   6,5 /10  
Direction de course - sécurité   4,3 /5  
Podium inattendu
  3,3 /5  
Circuit   4,0 /5  
Impression générale
  4,0 /5  
Note globale du GP   35,8 /50  

 

Lire la suite ...

 

 

Le top / flop de la rédaction : 

 

KimiTOp

Kimi Raïkkönen

  Allez, je vais être honnête, c'est une victoire qui fait très plaisir certains membres de notre équipe parce qu'on l'aime bien Iceman. Alors c'est à l'unanimité qu'on le place en tête de notre top 3. Il faut dire aussi qu'il le mérité le premier vainqueur de la saison : une très bonne course, une stratégie payante, un très bon second relais. Il a l'avantage aussi d'avoir une Lotus efficace dont il a su tirer le meilleur.

Alors pour lui, pour Lotus, et pour la rédaction de Fémin-F1, la saison ne pouvait pas mieux commencer .

  MassaTop

Felipe Massa

Il avait bien terminé la saison 2012, comme une renaissance pour le pilote brésilien après une très très longue traversée du désert.

Il semble bien qu'il poursuive sur sa lancée pour 2013.  Qualifié devant son chef de file, un départ bien senti, une première partie de course bien menée (devant Alonso) et quelques points glanés. Qui sait si avec la même stratégie qu'Alonso, il n'aurait pas pu viser le podium ? 

    BianchiTop

Jules Bianchi

Il faisait ses premiers tours de roues en GP et il s'en est très bien sorti en signant un excellent premier week-end. Du coup, après cette course, on ose le dire, Bianchi est de loin le meilleur rookie pour 2013, et on ne doute pas que la suite de la saison nous donnera raison. 

Par ailleurs, c'est aussi le meilleur de la "bande des 4 du fond de grille", Marussia se plaçant devant Caterham, ce qui est une petite surprise.

           

Mark Webber

 

Est-ce que quelqu'un peut donner le mode d'emploi du départ à Mark Webber ? Parce que ça devient usant de le voir bien se qualifier pour planter son départ le lendemain.


Et si  au moins il était capable de remonter après, mais même pas... enfin si, un peu, mais en fin de course. Encore une course à domicile foirée pour l'Australien.

/rss/WebberFlop_copie_1.jpg

McLaren

 

Mais où sont-elles ? On ne les a pas vu de la course. Totalement absentes, transparentes, le moins que l'on puisse dire c'est que la voiture est mal née. Un loupé incompréhensible !

 

Y a t-il quelque chose de positif pour l'écurie anglaise après cette première course ? Pas sûr... Ah si, il semble qu'à défaut d'être performante, elle soit fiable. Si ça permet de finir une course, ça ne suffit pas pour gagner...

  McLaren-flop-copie-2.jpg
 

Romain Grosjean

 

La saison 2012 a été compliquée pour le Français qu'on a souvent placé dans notre flop 3. Et on continue en 2013...

 

Mais comment faire autrement après cette course ? La comparaison avec son équipier ne mérite même pas de commentaire...


GrosjeanFlop  

 

 

Le classement officiel :


  Pilote Ecurie Chrono Qualif
1 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1:30:03.225 7
2 Fernando Alonso Ferrari +12.4 secs 5
3 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +22.3 secs 1
4 Felipe Massa Ferrari +33.5 secs 4
5 Lewis Hamilton Mercedes +45.5 secs 3
6 Mark Webber Red Bull Racing-Renault +46.8 secs 2
7 Adrian Sutil Force India-Mercedes +65.0 secs 12
8 Paul di Resta Force India-Mercedes +68.4 secs 9
9 Jenson Button McLaren-Mercedes +81.6 secs 10
10 Romain Grosjean Lotus-Renault +82.7 secs 8
11 Sergio Perez McLaren-Mercedes +83.3 secs 15
12 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari +83.8 secs 13
13 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari +1 Lap 18
14 Valtteri Bottas Williams-Renault +1 Lap 16
15 Jules Bianchi Marussia-Cosworth +1 Lap 19
16 Charles Pic Caterham-Renault +2 Laps 22
17 Max Chilton Marussia-Cosworth +2 Laps 20
18 Giedo van der Garde Caterham-Renault +2 Laps 21
Ret Daniel Ricciardo STR-Ferrari Exhaust 14
Ret Nico Rosberg Mercedes Electrical 6
Ret Pastor Maldonado Williams-Renault Spin 17
DNS Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari Fuel System 11

 

]]>
<![CDATA[Suivez les pilotes !]]> http://www.femin-f1.com/article-suivez-les-pilotes-116842366.html http://www.femin-f1.com/article-suivez-les-pilotes-116842366.html Sun, 07 Apr 2013 14:44:00 +0200

 

Hors-piste

  Suivez les pilotes et leur team !

 

Suivez vos pilotes et écuries préférés sur les réseaux sociaux ou sur leur site officiel. 

Si vous en trouvez d'autres, n'hésitez pas à nous l'indiquer.


                   
Vettel glob.jpg Rien.gif             Red Bull glob.jpg Utube.jpg
Webber glob.jpg fb insta Utube       fb G+-copie-1 insta pinterest
 
Alonso glob.jpg
fb insta Utube      

Ferrari

glob.jpg Utube
Massa glob.jpg
Rien.gif insta         fb G+-copie-1 insta
 
Button glob.jpg
fb Utube
weibo.jpg
      McLaren glob.jpg Utube
Perez glob.jpg
fb insta Utube weibo
    fb G+-copie-1 insta
 
Kimi glob.jpg
fb           Lotus glob.jpg Utube
glob.jpg
fb insta Utube      
fb G+-copie-1 insta pinterest.jpg
 
Rosberg glob.jpg
fb insta Utube       Mercedes glob.jpg Utube
Hamilton glob.jpg fb
G+-copie-1 insta Utube       fb G+-copie-1 insta
 
Hulkenberg glob.jpg twiit.jpg fb Utube         Sauber glob.jpg Utube
Guttierez glob.jpg
twiit.jpg fb insta Utube      
fb
   
 
Di REsta Rien.gif twiit.jpg fb           Force India glob.jpg Utube
Sutil glob.jpg Rien.gif fb


 
   
fb
G+-copie-1 insta
pinterest
 
Maldonado glob.jpg
fb


    Williams glob.jpg Utube
Bottas Rien.gif fb


      fb G+-copie-1 insta pinterest
 
JEV glob.jpg fb.jpg G+-copie-1 insta Utube pinterest   Toro Rosso glob.jpg Utube
Ricciardo glob.jpg
fb insta  
   
fb G+-copie-1

 
Pic glob.jpg
fb

       Caterham glob.jpg Utube
VanderGarde glob.jpg

fb  insta  flickr
Utube     fb G+-copie-1 flickr.png
pinterest
 
Bianchi glob.jpg
fb insta         Marussia glob.jpg Utube
Chilton glob.jpg fb insta Utube     fb  

]]>
<![CDATA[La F1 made in Canal !]]> http://www.femin-f1.com/article-la-f1-made-in-canal-115772580.html http://www.femin-f1.com/article-la-f1-made-in-canal-115772580.html Thu, 28 Feb 2013 18:30:00 +0100

  F1-news

La F1 version Canal + 

 

A 15 jours de début de la saison, Canal + a annoncé ce matin son dispositif : des magazines en clair, la course sans pub mais cryptée (et pas de diffusion différée sur Direct 8 comme certains l'espéraient), les EL, qualif et le film du GP sur Canal + sport.

 

Le programme : Canal +En clair  /  Canal sport

 

• Les veilles de GP, les essais libres et qualificatifs en direct.

• Avant le GP, magazine de 45 minutes : La grille, présenté par Thomas Sénécal avec la remontée de grille animée par la journaliste Laurie Delhostal et le pilote Franck Montagny. (le plus souvent en clair)

/rss/la_grille.jpg
Lire la suite ...

• Le Grand Prix en direct, commenté par Julien Fébreau et Jacques Villeneuve.

/rss/febreau.jpg

• Après le GP : débriefing et interview des pilotes français Romain Grosjean, Jean-Eric Vergne et Charles Pic.

• Les jours de GP de 18h à 19h , l'émission "Formula One"présentée par Thomas Thouroude , avec Margot Laffite et Jean-Louis Moncet. Et régulièrement, Alain Prost.

thouroude.jpg

 


• Le mercredi après GP à 19h40 :Les spécialistes F1, le grand film de la course et les coulisses du paddock.



La première photo officielle ! (sans Prost)

CANAL-F1.jpg

]]>
<![CDATA[La F1 sur Canal +]]> http://www.femin-f1.com/article-la-f1-sur-canal-115377526.html http://www.femin-f1.com/article-la-f1-sur-canal-115377526.html Fri, 15 Feb 2013 17:28:00 +0100

 

F1-news

La F1 passe sur Canal +...

Les passionné(e)s devront passer à la caisse !

 

Il a suffit de quelques mots hier soir pour me gâcher la soirée. La prochaine saison de F1 ne sera pas diffusée en clair. Une nouvelle aux allures de catastrophe pour la fervente spectatrice que je suis, et qui n'est pas abonnée à Canal+. Me voilà, comme beaucoup, privée de mon sport préféré. Mais bien plus : d'un coup, j'entrevois la fin de mon rendez-vous traditionnel un dimanche sur deux, de ce moment devenu un rituel, devant ma télé, avec mon ordinateur sur les genoux pour commentez la course, râler, vibrer, pleurer, m'énerver, avec mes amis du forum ou sur Facebook, tout en gardant un oeil sur le live timing.

 

La fin d'une époque...

Lire la suite ...

Non pas que j'étais fan de la F1 made in TF1 (chauvinisme et traitement minimal de la F1) mais au moins, je pouvais en toute légalité, toute simplicité, regarder les courses. Pour la saison à venir, il va faloir ruser : sites de chaines étrangères diffusant en direct (quand on peut y accèder de la France, et ça c'est pas gagné) ou streaming. C'est moche !

 

Pour tester votre chances sur les chaines étrangères consultez la liste de tous les diffuseurs de la F1

 

Si hier, ma colère se dirigeait vers Canal qui réserve la F1 aux abonnés, sans rien proposer en clair (ah si, un magazine F1, dont on ne sait rien ni du contenu ni des présentateurs, pas plus qu'on ne sait qui commentera les GP, s'il y aura des intervenants sur place, ni rien en fait !), aujourd'hui une bonne partie de ma rancoeur va vers TF1. Parce que comme l'a si bien dit un de mes camarade du forum, que je me permets de citer :

" C'est plus TF1 qui a abandonné la F1 (parce que la plus grande chaine d'Europe qui propose 25 Millions, quand on sait que Sky TV paye les droits 40 Millions, c'est pas très sérieux). 

 Parce qu'ils faisaient quoi TF1 pour la popularité de ce sport ? Une couverture minimaliste (il n'y a plus de F1 dans Auto-Moto depuis des années), aucune promotion, aucune bande annonce à l'antenne, de plus en plus de courses non diffusées...Et en plus, ils veulent payer moitié moins que le prix du marché ? C'est bon quoi, le foutage de gueule a ses limites."

Et je dois reconnaître qu'il n'a pas tord... TF1 ne s'intéressait pas à la F1. D'ailleurs, ils ne pleurent pas sur la perte de ce marché aujourd'hui. Là preuve : "Nous ne souhaitons pas investir des sommes extravagantes dans des événements que nous ne pouvons pas rentabiliser, déclare Frédéric Ivernel, directeur de la communication chez TF1. Avec la F1, l'équation économique n'est plus au rendez-vous. Il y a moins d'intérêt du téléspectateur, donc moins d'audience." Tout est dit !

 

Et honnêtement, si ce n'était pas une chaine payante qui avait récupéré la F1, je serais ravie de ce changement, d'avoir un peu de nouveauté, avec l'espoir d'un traitement plus complet de la F1.

 

Alors ce soir, j'espère pour les abonnés de Canal qu'ils auront droit à un beau spectacle... et pour ceux qui comme moi ne peuvent pas vraiment se permettre de payer l'abonnement, je nous souhaire bon courage dans nos recherches de diffusions. Et une belle saison malgré tout !

 

]]>
<![CDATA[Saison 2012]]> http://www.femin-f1.com/article-saison-2012-112855547.html http://www.femin-f1.com/article-saison-2012-112855547.html Fri, 30 Nov 2012 18:10:00 +0100

F1-news

saison.jpg

 

Pas facile de faire un bilan objectif et complet de la saison qui vient de s'écouler. Alors, plutôt que me fier à mes seuls souvenirs, forcément partiels et partiaux, je m'en suis remise à l'avis de mes camarades qui ont commenté, noté, critiqué et évalué, à chaud, chaque course (exception faite de Singapour qui ne nous a visiblement pas inspiré). Des commentaires parfois abondants, parfois bien rares. Des avis tranchés. Des enthousiasmes partagés, des coups de gueule marquants, des déceptions. Nous avons eu de tout, tout au long des 20 GP de la saison. 

Lire la suite ...

 

pire-et-meilleur-GP.png

 

Globalement, nous fûmes gâtés cette saison. Nombreuses furent les belles courses, avec du spectacle, du suspense, des dépassements, des belles manoeuvres... La dernière course fut notamment de celles-là. Ce fut un GP de toute beauté, avec tout ce qui fait que la F1 est un spectacle si passionnant et si prenant. Et pourtant si magnifique fut-il, le GP du Brésil n'obtient que la 7ème note de notre classement. 


Notre classement ? Après chaque course, mes camarades et moi notons chaque GP en fonction de différents critères : départ /5, spectacle /15, dépassements /10, circuit /5, podium inattendu /5, direction de course - sécurité /5, impression générale /5

 

Si le GP du Brésil n'a pas obtenu plus de 35,2/50, c'est sûrement à cause de la direction de course qui a trouvé malin de sanctionné Hulkenberg pour ce que beaucoup d'entre nous considérons comme un simple fait de course. Ce qui n'est malheureusement pas la première fois, mais n'en reste pas moins rageant. 

 

Quelles furent selon nous les plus belles courses de la saison ?  

3ème ex aequo GP d'Espagne 38,0 / 50
3ème ex aequo GP d'Abu Dhabi 38,0 / 50
2ème GP de Belgique 38,2 / 50
1er GP de Malaisie 38,5 / 50

Et les pires ?  

3ème              GP de Corée 23,0 / 50
2ème GP de Hongrie 22,0 / 50
1er GP de Monaco 21,1 / 50

 

Retrouvez les notes globales de toutes les courses  

 

 

podiums.png

 

Après chaque course, avec mes camarades du forum, nous avons dressé notre podium et notre contre-podium, mélangeant pilotes, écuries et autres protagonistes des GP (direction de course, FIA-FOM, TF1 etc). A l'issue de la saison, certains d'entre eux se distinguent en ayant été à de nombreuses reprises sur nos podiums.

 

Petit tour exhaustif des lauréats (3 points pour une première place, deux points pour une 2ème place et un point pour une 3ème place) : 


Podium      Contre podium
Kimi Raïkkönen 16 points     Romain Grosjean 19 points
Fernando Alonso 13 points     McLaren 19 points
Lewis Hamilton 13 points     Felipe Massa 14 points
Jenson Button 9 points     Jenson Button 8 points
Sebastian Vettel 8 points     Mercedes 6 points
Felipe Massa 8 points     Direction de course 6 points
Romain Grosjean 8 points     Michael Schumacher 5 points
Mark Webber 7 points     Mark Webber 5 points
Sergio Perez 6 points     Lotus 5 points
Red Bull 6 points     Ferrari 4 points
Lotus 6 points     FIA - FOM 4 points
Nico Hulkenberg 4 points     Kamui Kobayashi 3 points
Pastor Maldonado 4 points     Sergio Perez 3 points
Michael Schumacher 3 points     Kimi Raïkkönen 3 points
Nico Rosberg 3 points     Red Bull 3 points
Kamui Kobayashi 3 points     Force India 2 points
Bruno Senna 2 points     Pastor Maldonado 1 point
Ferrari 2 points     Bruno Senna 1 point
Jean-Eric Vergne 1 point     Nico Rosberg 1 point
Heikki Kovalainen 1 point     Sauber 1 point
Sauber 1 point     Renault 1 point

 

Kimi en tête de notre classement ! Pour son retour, il ne nous aura pas déçu... il faut dire que sa prestation au GP d'Abu Dhabi lui a vallu d'être classé 1er et 2ème de notre podium : 1er pour sa victoire, 2ème pour ses conversations radio... On aime le style !! 

 

Alonso et Hamilton le suivent en 2ème place. Chacun dans son style, ce sont des pilotes qui se battent en piste et font le show, même s'ils ne terminent pas sur le podium ni dans les points à toutes les courses. 


Vettel, lui, bien que triple champion du monde à l'issue de cette saison, n'est que 5ème. Il a pourtant des fans sur notre forum. Mais il faut croire qu'on est tellement habitué à le voir gagner, qu'il faut qu'il fasse une prestation hors norme pour qu'on lui accorde une place sur notre podium. A l'inverse nous citons facilement les "petits" pilotes dès qu'ils signent une belle course : Vergne, Senna, Hulkenberg, Maldonado...


S'agissant de Massa ou Grosjean, c'est différent : ils ont enchainé des courses catastrophiques, si bien que leurs prestations correctes ou même belles (car ils ont su le faire, notamment Massa en toute fin de saison) ont été récompensées. Ils apparaissent donc à égalité de points avec Vettel sur nos podiums. Il est en revanche indéniable qu'ils sont les grands vainqueurs récurrents de nos contre-podiums. 


Le chauvinisme n'y a rien fait, Grosjean est celui qui nous a le plus déçu, énervé, désespéré cette saison. Des bourdes à répétitions et des déclarations irritantes, le Franco-Suisse les a cumulé tout au long de la saison. Il doit encore apprendre ! 


Pour Felipe Massa c'est une autre histoire. C'est son manque de performance qui lui vaut ce classement. Il n'a été pendant les 3/4 de la saison que l'ombre de son équipier, mais pire encore, que l'ombre du pilote qu'il a été. Il est aussi la preuve qu'il ne faut jamais perdre espoir, puisqu'en fin de saison, le Brésilien s'est retrouvé : performant en qualifications et en course malgré son statut clairement affiché de pilote numéro 2. Pourvu qu'il ne perde pas "ça" pendant l'hiver, parce qu'on aime bien le voir se battre aux avants-postes. 

 

Un dernier mot sur McLaren. L'écurie les a accumulé : pit stop foirés et manque de fiabilité ! Pauvre Lewis... 

 

A vous maintenant de nous dire ce que vous avez pensé de cette saison. 

 

]]>
<![CDATA[Felipe Massa toujours là]]> http://www.femin-f1.com/article-felipe-massa-toujours-la-111334998.html http://www.femin-f1.com/article-felipe-massa-toujours-la-111334998.html Tue, 16 Oct 2012 20:56:00 +0200

F1-news

Felipe Massa chez Ferrari en 2013

 

Lorsque Mercedes a annoncé le recrutement d'Hamilton, et quand dans la foulée McLaren annonçait embaucher Perez en remplacement, on se doutait que Ferrari ne miserait pas sur un jeune pilote (encore que 2 saisons en F1 pour "Checo", ce n'est pas ce qu'on peut appeler un débutant)... Difficile alors d'imaginer un Nico Hülkenberg ou un Paul Di Resta dans le deuxième baquet rouge ; Encore moins un Jules Bianchi, toujours en attente d'un volant de titulaire. Restait l'option improbable du retour de Schumacher (éjecté par Mercdes) dans l'écurie qui l'a vu triompher, histoire de boucler la boucle... Mais non, Michael a annoncé sa nouvelle retraite il y a quelques jours. Dès lors, il ne nous restait plus qu'à attendre l'annonce de la prolongation de contrat de Felipe Massa, fidèle soldat de la Scuderia.


Massa.jpgDimanche dernier, Felipe Massa aurait mérité de signer un deuxième podium consécutif suite à sa belle course sur le triste circuit de Corée. Mais Ferrari en a décidé autrement, lui intimant de conserver un écart de 2 secondes minimum derrière Fernando Alonso. Grrr ! J'aime pas les consignes d'écurie !!

Pourtant, je devrais m'y habituer. Vu que chez Ferrari, ce n'est un secret pour personne : il y a un pilote numéro 1 et l'autre. Celui qui ne doit surtout pas faire d'ombre. Barrichello était de  ceux-là. Massa aussi, cela ne fait plus aucun doute.

On en avait déjà eu un aperçu lors du fameux GP d'Allemagne et l'étrange consigne "Fernando is faster than you"... Et si alors Felipe avait fait mine de se rebeller, il n'en fut rien dimanche dernier : il a levé le pied laissant passant un Fernando qui termine en tirant la tronche sur le podium (super !). Et dans la foulée, l'un comme l'autre de poster une photo de leur duo, tout sourire, à l'aéroport...

 

Lire la suite ...

 

alo_oficial-et-felipe1massa.jpg

 

 

Non vraiment, rien à redire. Tout va bien dans le meilleur des mondes ! Et ça va durer encore une saison de plus. Réjouissons-nous !

 

Alors c'est vrai, j'ai peut-être l'esprit chagrin ce soir. Bien sûr je suis contente de retrouver Massa la saison prochaine, parce que c'est un pilote que j'ai fini par l'apprécier. C'est à mes yeux un pilote attachant ; mais aussi un pilote transparent en piste depuis des mois... J'étais donc ravi de le retrouver en mode combatif lors du GP du Japon et de le voir heureux comme un gamin sur son podium... et puis pchiiiit !

 

Sérieusement, à quoi cela sert-il d'être rapide si c'est pour être brider par son écurie ?

Ok RedBull bride (ou plutôt essaie de brider) Sebastian Vettel. Mais c'est quand il est en tête et pour préserver la longévité de son moteur... C'est complètement différent de ce qui s'est passé avec Massa. En plus visiblement, Vettel n'a pas la docilité de Felipe ; ce qui lui jouera peut-être un tour un jour d'ailleurs... mais c'est une autre histoire.

 

Ce soir, c'est à Massa que je m'intéresse. Et je m'interroge. Quelle est son ambition aujourd'hui ?

Gagner une ou deux course (en début de saison bien sûr, parce qu'au délà du GP d'Espagne, on imagine mal Ferrari le laisser gagner si Alonso est derrière) ?

Seconder Alonso pour l'aider, s'il le peut à gagner son 3ème titre ?

Aider son écurie à remporter le titre constructeur (ce qui est d'ors et déjà quasi impossible pour 2012, même si Ferrai est passé devant McLaren) ?

Ou juste finir sa carrière tranquillement chez Ferrari en signant quelques belles courses par saison, histoire de calmer la fureur des Tifosis qui réclament régulièrement son départ depuis deux saisons ?

 

J'espère en tout cas que de savoir son avenir assuré pour une nouvelle année ne va pas le ramener vers les médiocres performances des mois passés, et qu'il va continer sur sa belle lancée de la rentrée. Et je lui souhaite de gagner quelques courses, et notamment le GP du Brésil, pour vivre un beau moment de F1.

 

PS : n'hésitez pas à visiter le site officiel de Felipe Massa pour découvrir un peu plus le pilote et l'homme.

]]>
<![CDATA[Grave accident pour Maria de Villota]]> http://www.femin-f1.com/article-grave-accident-pour-maria-de-villota-107740234.html http://www.femin-f1.com/article-grave-accident-pour-maria-de-villota-107740234.html Tue, 03 Jul 2012 21:02:00 +0200

F1-news

Grave accident pour Maria de Villota

 

Ce soir, les nouvelles étaient, sinon rassurantes, en tout cas moins alarmistes qu'au cours de la journée. Maria serait consciente et son état serait stable.


Maria-de-villota.JPGUn grave accident

 

Ce matin, Maria de Villota prenant pour la première fois le volant de sa Marussia. Elle qui n'avait pas été appelée par son équipe pour remplacer Timo Glock, souffrant lors du GP de Valence, avait enfin l'occasion de mettre en pratique son rôle de pilote d'essais.


Sur l'aérodrome de Duxford (GB), elle devait effectuer des tests aérodynamiques en ligne droite pour préparer le GP de ce week-end à Silverstone. A l'issue de son tour d'installation, vers 9h15, la pilote espagnole rentrait à basse vitesse vers ses ingénieurs quand sa voiture a soudain accéléré et s'est encastrée sous la remorque du camion qui avait apporté la voiture.

 

Lire la suite ...

Un journaliste de la BBC, Chris Mann, était présent sur les lieux: "Elle est montée dans la voiture et a fait un premier essai à près de 300 km/h, sous la pluie. Elle est revenue dans la zone où on se trouvait avec les ingénieurs, a ralenti, puis tout d'un coup elle a accéléré, d'une manière inexplicable, est passée au milieu des gens et s'est fracassée contre le côté du camion".

 

L'accident étrange ne manquera pas d'interroger ; certains avancent déjà l'hypothèse du système anti-callage qui se serait déclanché car la voiture roulait lentement. A cette heure, l'écurie ne communique pas sur les circonstances de l'accident mais uniquement, et c'est bien normal, sur l'état de santé de sa pilote.

 

Maria de Villota serait restée inconsciente une quinzaine de minutes suite au choc. Les secours ont pris le temps de la stabiliser dans sa voiture avant de l'évacuer vers un centre hospitalier aux alentours de 10h45. A ce moment là, les nouvelles sont inquiétantes; les blessures dont elle souffrirait sont qualifiées de "potentiellement mortelles" et font redouter le pire.

 
En fin d'après-midi, un communiqué officiel de l'écurie Marussia a été publié : Maria est consciente mais sous tranquilisants et souffrirait de blessures à la tête et au visage. Toutefois, l'étendue de ses blessures reste toujours inconnue ; nous attendons un nouveau communiqué de Marussia. Nous espérons tous des nouvelles rassurantes.


Maria de Villota

 

Âgée de 32 ans, Maria de Villota avait créé une petite surprise en début de saison lorsque Marussia l'avait engagée comme pilote d'essais.

 

Elle vient également d'être nommée ambassadrice de la commission "Women in motorsports" de la FIA aux côtés de Michèle Mouton, ambassadrice d'honneur (1ère et unique femme à avoir remporté un rallye), Monica Kaltenborn (PDG de Sauber), Susie Wolf (Pilote Mercedes-Benz en DTM et pilote de développement chez Williams F1) et Katherine Legge (Pilote en IndyCar). Pour la FIA, ces 5 ambassadrices représentent l'excellence dans tous les secteurs du sport auto.

 

Michèle Mouton : «Notre objectif est de promouvoir le rôle des femmes dans tous les domaines du sport automobile - pilotes, direction d'écuries, ingénieurs, mécaniciens, commissaires - et ces ambassadrices représentent l'excellence dans leur domaine»

 

Une action symbolique pour mettre en lumière la place, encore rare, des femmes dans le sport auto...

 

Messages de soutien

 

De nombreux pilotes ont addressé via twitter des messages de soutien à Maria et sa famille : Jenson Button, Sergio Perez, Heikki Kovalainen, Lewis Hamilton, Daniel Ricciardo et les Espagnols Fernando Alonso, Marc Gené et Jaime Alguersuari. Nous ne pouvons que nous joindre à ces messages de soutien. Animo Maria !

 

]]>
<![CDATA[Fémin-F1 news - juin 2012]]> http://www.femin-f1.com/article-femin-f1-news-juin-2012-107424836.html http://www.femin-f1.com/article-femin-f1-news-juin-2012-107424836.html Mon, 25 Jun 2012 20:36:00 +0200

femin-f1-history

  Quelques news ... 


Bonjour à tous,

 

Je vous avez promis de vous tenir au courant des évolutions de la rédaction. Alors entre bébés, déménagements, changements de carrières professionnelles, mariages, etc., la vie au sein de la rédaction est mouvementée depuis quelques mois.

 

Et c’est à mon tour de connaître le changement. Un changement qui m’emmène à me retrouver avec une connexion internet limitée pendant quelques semaines. Pendant cet intervalle, il me sera plus difficile de poster ici, mais comme ce soir, dès que je le pourrais, je publierai de nouveaux articles. En attendant, ne retirez pas Fémin-F1 de vos favoris ! Ce n’est que temporaire et j’espère revenir vers vous avec plein de choses à partager.

 

Profitez bien de l’été et des prochains GP.

 

A bientôt.

 

Marie

]]>
<![CDATA[GP d'Europe : débrief]]> http://www.femin-f1.com/article-gp-d-europe-debrief-107424731.html http://www.femin-f1.com/article-gp-d-europe-debrief-107424731.html Mon, 25 Jun 2012 20:33:00 +0200

F1-news

GP d'Europe : débrief

 

Après le morne GP du Canada et l’ennuyeux GP de Monaco, on pouvait redouter le pire pour la huitième manche du championnat sur l’insipide circuit de Valence. Mais comme à Bahreïn, l’impossible s’est produit, et nous avons assisté à une course intéressante et pleine de rebondissements ; certains ont pu dire une course à l’ancienne avec des accrochages, des dépassements, des ennuis mécaniques, etc.

 

/rss/Europe_Alonso.jpg

 

Lire la suite ...

En qualif comme en course il n’y a pas de hiérarchie fixée dans le marbre. Et des pilotes, considérés comme de traditionnels leaders, sont éliminés en Q1 et Q2 le samedi, ou ne terminent pas dans les points le dimanche. Ça complique l’exercice des pronostiques, mais qui s’en plaindrait ?!

 

Et quand la mécanique s’en mêle, c’est encore plus surprenant.
Cette course, Vettel devait la remporter. En pole, un très bon départ, et un rythme nettement supérieur à Hamilton (2ème), il semble refaire une course à la Vettel façon 2011. Seul en tête, gérant son avance, ses pneus, sa stratégie.
C’était derrière que ça bagarre. Grosjean avec Hamilton par exemple, et un très beau dépassement du Français qui signe une course solide. On assiste à un spectacle jamais vu à Valence : des pilotes se décalent, s’intercalent, se dépassent, se frôlent, se frottent… Bref, de la F1 assez sympa (bien plus palpitant que le match France-Espagne de la veille en tout cas !)

 

Sans s’affoler, la course est animée.

 
Et subitement, tout s’affole : Jean-Eric Vergne s’écarte (bizarrement), accroche Kovalainen et laisse de nombreux débris en piste. Voiture de sécurité obligatoire.

Finies les 20 secondes d’avance de Vettel sur Grosjean. Tout le monde se regroupe le temps de nettoyer la piste et une nouvelle course commence. Commence aussi l’hécatombe.

 

Au restart, Vettel conserve la tête et Alonso passe Grosjean. Jusqu’à ce que Vettel se retrouve au ralenti et contraint d’immobiliser sa RedBull sur le bas-côté. Le pilote est furax, lâché par sa mécanique. Adrian Neway est effondré sur sa tablette dans le stand.

Pour ma part, je suis atterrée par la sécurité lors de l’évacuation de la voiture. Effroyable !

 

Et la course continue. Alonso en tête, suivi par Grosjean, Hamilton et Raïkkönen.
Mais la mécanique s’en mêle à nouveau. Panne d’alternateur sur la Lotus de Grosjean, et c’est l’abandon en piste (là encore, la sécurité laisse à désirer… où étaient les commissaires quand le pilote sortait de sa voiture ?).

 

Le podium alors est composé d’Alonso, Hamilton et Raïkkönen.
Et en milieu de peloton, ce sont Schumacher et Webber qui font le show : avec des pneus plus frais, ils remontent irrémédiablement position sur position. Nul pilote sur leur chemin n’est capable de leur résister.

 


On sourit d’ailleurs en entendant Ferrari indiquer à Fernando (plaisanterie ou non ?) qu’ils sont les 2 pilotes à craindre, alors qu’ils sont à ce moment-là, au-delà de la 10ème place ! Mais des pneus frais, ça fait des miracles en fin de course…

 

Et des pneus fatigués, ça peut détruire être fatal : Hamilton est en difficulté et Raïkkönen lui prend la 2ème place avant que le Britannique ne se retrouve sous la pression de Pastor Maldonado. Il résiste au maximum (voire plus) à côté du Vénézuélien qui finit par l’envoyer dans le mur. D’une rare imbécilité !

 

Hamilton au tapis et Maldonado contraint de repasser au stand, c’est Schumacher qui emporte la 3ème marche du podium, suivi par Webber.

 

Vous auriez parié sur ce résultat après les qualifs vous ? Pas nous !

 

 

Une fois le drapeau à damier, le spectacle a continué.

 


Alors que la FIA est très stricte sur son protocole, Alonso s’arrête près de commissaires de piste pour récupérer un drapeau espagnol (on avait déjà vu le drapeau britannique lors du tour d’honneur d’Hamilton au Canada) et saluer son public. Surement à cours d’essence, il va même immobiliser sa Ferrari au pied d’une tribune ravie, et va s’amuser, posant devant son drapeau, avec les commissaires… pendant qu’on l’attend sur le podium. Des images qui ont plu à de nombreux téléspectateurs.
L’Espagnol rejoint finalement le podium dans la voiture médicale. Accolade chaleureuse avec Schumi. Les 3 pilotes sont tout sourire. Le podium démarre enfin. Alonso en larmes. On profite devant nos télés.

 


Oui, la F1 c’est un plein d’émotions certains dimanches.

 

Merci messieurs les pilotes.
Faites nous vibrer encore à Silverstone dans 15 jours.

 

 


Nos podiums

 

/rss/Podium_Europe_FF1.jpg

]]>
<![CDATA[GP du Canada : débrief tardif]]> http://www.femin-f1.com/article-gp-du-canada-debrief-tardif-107424567.html http://www.femin-f1.com/article-gp-du-canada-debrief-tardif-107424567.html Mon, 25 Jun 2012 20:27:00 +0200

F1-news

GP du Canada : débrief tardif

 

Entre les élections législatives, une finale de Rolland Garros interrompue et les débuts de l’Euro de football, seuls les abonnés d’Eurosport ont pu assister en direct au GP du Canada. Un GP inédit et inattendu puisque chose rare à Montréal, nous nous sommes ennuyés une bonne partie de la course. Heureusement qu’encore une fois les pneus ont pimenté la course, grâce à des stratégies différentes en 1 ou 2 arrêts.

 

/rss/Lewis_Canada.jpg

 

Lire la suite ...

 

A ce sujet, on a pu lire ci et là que certains protagonistes de la F1 dénonçaient ces pneus Pirelli qui jouent un rôle très (trop ?) important dans l’issue des courses. M’enfin ! Tous les pilotes ont les mêmes pneus il me semble. A eux donc, avec leurs équipes évidemment, de savoir gérer au mieux leurs gommes et de décider des meilleures stratégies.

Parenthèse fermé.

 

Le GP du Canada - puisque c’est le sujet de cet article – n’a donc été animé que lors des 15 derniers tours grâce aux différentes gestions des gommes des hommes de tête… et même d’un peu plus loin.

 


En tête, Lewis Hamilton s’arrête pour la 1èrefois pour signer un 2ème arrêt. On peut alors penser qu’il sera suivi par Alonso et Vettel derrière lui. On pense en effet que seuls Raïkkönen et Perez sont sur une stratégie en un seul arrêt.
On se trompait, car Ferrari- Alonso d’un côté et RedBull-Vettel de l’autre, ont fait un choix différent et décident de rallier l’arrivée sans changer de gommes ; c’est leur seule chance de battre Hamilton.

  


Si la stratégie semble payante pendant quelques tours, il devient vite évident pour Vettel que ses pneus sont morts. Il décide donc de passer par son stand, quitte à perdre quelques places. Cela lui permet tout de même de marquer des points.

 


Derrière lui, Grosjean et Perez profitent de la situation. La Lotus et la Sauber, avec un seul arrêt chacune, ont des pneus plus frais leur permettant d’être dans un bon rythme. Un rythme nettement supérieur à celui d’Alonso, dont les pneus sont complètement détruits.

  


Il reste encore plusieurs tours à courir à ce moment-là. Et l’inévitable se produit : Grosjean, puis Perez, et même Vettel, dépassent l’Espagnol. Il perd le podium et la tête du championnat. Mais il garde le sourire puisque que peu après le GP, il twittait être très heureux de ses résultats et défendait le choix stratégique de son écurie.

 

Les sourires les plus éclatants restent tout de même ceux de Lewis Hamilton, Romain Grosjean et Sergio Perez, les 3 pilotes du podium (celui de la course, et le notre).

 

Hamilton, 7ème vainqueur de la saison.
Une victoire méritée pour ce pilote dont le talent n’est plus à démontrer ; d’autant plus méritée qu’encore une fois, ses arrêts aux stands n’ont pas été parfaits… Heureusement, pour une fois, cela ne lui a pas couté trop cher. Mais il serait plus que temps que McLaren se penche sérieusement sur ce problème et s’entraîne fermement à réaliser des pit-stop digne de leur rang. Cela éviterait les dixièmes bêtement perdus.

 

En parlant de choses qui se perdent chez McLaren, il semble bien que l’écurie britannique ait égaré Jenson Button. Si vous l’avez vu, faites leur signe, c’est toujours mieux d’avoir deux pilotes.
Réputé pour sa douceur de pilotage, le champion du monde 2009 avoue lui-même ne pas comprendre ce qui lui arrive… c’est inquiétant !
Et ce la lui vaut la …ème place de notre contre-podium et un néologisme peu flatteur de la part de l’un de nos membres «Button, il se massaïse ! »

 

Revenons au vrai podium.
Il n’aura pu échapper à personne que Romain Grosjean finit 2ème. Son meilleur résultat. Sourire radieux, le Français a de quoi être heureux, et même fier. Meilleur que Raïkkönen en qualif, il signe une belle course et s’affirme comme un pilote de poids pour son écurie. Un des bons pilotes du plateau également. Il doit donc poursuivre sur cette voie et ne pas commettre d’erreur, comme par le passé.

 

Lui aussi a parfois commis des erreurs, comme à Monaco cette saison par exemple (où la course fut tellement ennuyeuse qu’elle ne méritait même pas un débrief). Mais à Montréal, Perez a été irréprochable. Comment ne pas être conquis par con éclatant sourire sur le podium ? Bien qu’irrégulier, le Mexicain semble très prometteur. Les rumeurs de son arrivée prochaine chez Ferrari, en remplacement prématuré de Massa, n’avaient rien d’irréaliste vu le talent du jeune pilote.

 

A propos de  Massa justement, à Monaco et Montréal, le Brésilien s’est montré sous un jour un peu plus positif, mais s’il ne peut tenir la comparaison avec son équipier. Espérons pour lui qu’il continue sur cette lancée pour faire taire les rumeurs de son éviction prochaine. Il mériterait une autre sortie.

 

Avant de passer aux podiums de la rédaction, juste un petit remerciement à Nico Rosberg qui a été l’auteur de 2 belles manœuvres, égayant un début de course bien terne.

 

Les podiums

 

/rss/Podiums_canada.jpg

]]>