Jeudi 16 octobre 2008

cliquez ici pour rejoindre le menu 

Grand-Prix de Chine


Le 19 octobre 2008, 5ème GP de Chine

Le circuit de Shanghai est un des rares circuits modernes où tout le monde s’accorde à dire qu’il offre plusieurs possibilités de dépassement. C’est un tracé complet qui plaît aux pilotes. D'ailleurs ils sont nombreux à apprécier le premier enchaînement de virages, à l'image de Nick Heidfeld qui déclare : "les trois premiers virages sont parmi les meilleurs du calendrier."
Voilà qui est enthousiasmant !

Le circuit :
 
    Situé à Shanghai
   
Site internet : http://www.icsh.sh.cn
    Un tour : 5.451 km
    56 tours à boucler soit un total de 305.066 km


Les réglages :
 

Les appuis aérodynamiques sont particulièrement difficiles à définir pour ce circuit, tant il est varié. En effet, il faut chercher à préserver la rapidité dans les lignes droites pour se mettre à l'abri d'un dépassement (donc peu d'appuis aéro), mais il faut aussi une monoplace ayant un bon grip dans les courbes (beaucoup d'appuis). Au final c'est l'efficacité aéro qui primera, au détriment des appuis idéaux, pour garantir une vitesse de pointe suffisante au bout de la ligne droite.

Les suspensions : Il est primordial d'avoir une voiture très réactive pour les nombreux changements de directions. De plus ce circuit comprenant de multiples gros freinages et de grosses ré-accélération, il est important de trouver un bon compromis garantissant une bonne stabilité et donnant confiance au pilote en sa machine. La clef est donc de régler les suspensions avant plus dures que les suspensions arrière.

Les pneus sont très sollicités sur le circuit de Shanghai car la surface est abrasive. Particulièrement les pneus avant dans les virages 1, 8, (avant gauche) et 7 (avant droit). Et les pneus arrière dans les nombreux virages lents lors de la ré-accélération. Pour toutes ces raisons Bridgestone fournira ses deux mélanges les plus durs : les gommes "médium" et "dures"

La colonne de direction de la monoplace encaisse les charges les plus importantes de la saison dans l'interminable premier virage à droite du circuit de Shanghai.

Le moteur devra effectuer près de 61% du tour à plein charge. Cette valeur plutôt élevée  est une contrainte pour le refroidissement du moteur. Cependant ce n'est pas un gros problème pour les écuries qui ont du gérer des températures bien plus chaudes l'été en Europe.


 
  
L'avis des pilotes :

Fernando Alonso
"Je pense que pour les pilotes comme les ingénieurs ce circuit propose plusieurs défis intéressants. Il compte de longues lignes droites, des virages à haute vitesse mais aussi quelques virages lents. Ce sera donc une fois encore une histoire de compromis et nous devrons chercher à trouver l'équilibre idéal entre une voiture stable en courbe, donc chargée sur le plan aéro, et une bonne vitesse de pointe pour pouvoir défendre notre position et éventuellement dépasser en ligne droite."

Jenson Button
"Le circuit de Shanghai est très exigeant pour les pilotes tout en étant relativement technique, mais il offre aussi de bonnes sensations de conduite. La longueur des virages est redoutable, surtout le premier qui est éprouvant pour le cou des pilotes. Il faut bien gérer sa respiration pendant la course. Dans les virages sept/huit/neuf, les forces d'accélération sont telles qu'il est impossible de respirer. Il y a de bonnes opportunités de dépassement sur ce circuit, plus particulièrement en abordant le premier virage, puis à l'entrée de la longue ligne droite de fin de tracé, qui est unique et qui offre la possibilité de prendre plusieurs trajectoires."



Les résultats 2007 :
 

     Pole : Lewis Hamilton en 1’35’’908
     Le Podium : 1er : Kimi Räikkönen
                          2ème : Fernando Alonso
                          3ème : Felipe Massa
     Meilleur tour en course : Felipe Massa en 1’37’’454

résumé et résultat de la course 2007
résumé et résultat de la course 2006

  

Notre avis :
  

Ce circuit, dessiné par l’incontournable Hermann Tilke, est à la (dé)mesure de la Chine. Créé de toutes pièces pour recevoir 200.000 personnes dans d’immenses tribunes futuristes, il accueille cette année son cinquième GP. Le tracé -original- représente l'idéogramme chinois : le Shang,qui signifie « au-dessus ». Le première virage est l'un des plus difficiles de la saison : un escargot qui se referme comme un piège sur les pilotes les plus optimistes car la corde les renvoie à l'extérieur, bien souvent derrière leur poursuivant. Le circuit comporte deux lignes droite : l’une est assez longue (1360 mètres, soit 19 secondes à fond), l’autre est plus courte (600 mètres). Côté bord de piste, les infrastructures sont simplement magnifiques et grandes, ce qui ne déplait pas au personnel des écuries !


Horaire du grand-prix :
 
    Vendredi  : Essais libre 1 : 4h00 - 5h30 / Essais libre 2 : 8h00 - 9h30
    Samedi  : Essais libre 3 : 5h00 - 6h00 / Qualification : 8h00 - 9h00
    Dimanche  : Course : 9h00

par Team Femin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
ajouter un commentaire commentaires (2)   

Mercredi 8 octobre 2008

cliquez ici pour rejoindre le menu

Grand-Prix du Japon

Le 12 octobre 2008, 24ème GP du Japon (4ème à Fuji)

Le circuit :
Situé à Fuji
Site internet : www.fujispeedway.jp
Un tour : 4,563 km
67 tours à boucler soit un total de 305,721 km

Japon-fiji.gif
Les réglages :

L’an passé, Kimi Räikkönen avait reconnu "la difficulté à trouver les bons réglages". En effet, le circuit du Fuji Speedway se caractérise par des virages très lents et très longue ligne droite. Lewis Hamilton a d’ailleurs déclaré à son sujet : "elle est si longue qu'on aurait le temps de boire une tasse de thé." Il appartient donc aux écuries de trouver le bon compromis entre une bonne vitesse de pointe et un grip suffisant.

Les appuis aérodynamiques utilisés ce week-end seront probablement plus faibles que les appuis optimums calculés pour les parties sinueuses afin de bénéficier d'une bonne vitesse de pointe au bout de la longue ligne droite et se mettre ainsi à l'abri d'un dépassement.
Avec seulement 2 virages à haute vitesse (le virage n°3 et le 180° des virages 4 et 5), les voitures pourront souffrir de sous-virage que les écuries devront corriger sans compromettre les performances dans les parties sinueuses.
Les hauteurs de caisse seront plutôt basses : grâce à la nouvelle surface du circuit, elles ne devraient pas talonner.
Le grip mécanique est l'un des paramètres les plus importants sur ce circuit, en raison du grand nombre de virages lents. Les réglages seront globalement souples (ce qui favorise aussi la motricité) avec cependant un train avant plus dur pour garantir une bonne réactivité de la direction.
Les freins ne devraient pas être soumis à rude épreuve sur ce tracé, avec seulement deux gros freinages espacés (virages 1 et 10).
En l’absence de virages rapides, les pneus ne souffrent pas trop. En revanche, la partie sinueuse, qui exige une forte motricité, peut faire souffrir les pneus arrières. Leur usure sera déterminante pour les pilotes qui
se retrouveront plus ou moins vulnérables face aux attaques de leurs adversaires. Bridgestone propose donc ses gommes tendres et medium.
Le circuit ne devrait pas être trop exigent avec les moteurs, même s'il comporte la plus longue ligne droite de la saison (17sec de pleine charge environ). Le réglage moteur devra cependant être souple et progressif pour bien "relancer" la voiture en sortie de virages lents et pour garantir une bonne stabilité. En effet, les pilotes doivent rétrograder tout en freinant, surtout dans la dernière partie.


L'avis de Robert Kubica :

"C'est la deuxième fois de suite que nous allons à Fuji, je suppose que tout le monde se souvient de la course de l'année dernière sous des conditions climatiques folles. La piste était détrempée et la visibilité très réduite. C'est un circuit plutôt intéressant pour les pilotes. Il y a quelques virages difficiles dont certains se prennent "à l'aveugle." Sur le sec, c'est un tracé très agréable, même si le dernier secteur est très lent.
Comme toujours au Japon, l'ambiance sera unique sur le circuit grâce au public. Habituellement, ils arrivent très tôt sur le circuit et le quittent après nous"


Les résultats 2007 :
Pole : Lewis Hamilton
Le Podium : 1er : Lewis Hamilton

                     2ème : Heikki Kovalainen
                     3ème : Kimi Räikkönen
Meilleur tour en course : Lewis Hamilton
résumé et résultats de la course de 2007

Résumé et résutats de la course de 2006 (à Suzuka)

Notre avis
:


Difficile de donner un avis sur ce circuit sur la seule base de ce que nous avons vu l'an dernier. En effet avec les trombes d'eau qui se sont déversées pendant la course, nous n'avons pas pu pleinement profiter du tracé. Nous espérons que le temps sera plus sec cette année pour avoir une autre image de ce grand-prix. En attendant fions-nous aux pilotes qui semblent apprécier ce circuit.


Horaire du grand-prix : (heure française)

Vendredi : Essais libre 1 : 03h00 - 04h30 / Essais libre 2 : 07h00 - 08h30
Samedi : Essais libre 3 : 04h00 - 05h00 / Qualification : 07h00 - 08h00
Dimanche : Course :
06h30

par Team Fémin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Mardi 23 septembre 2008

cliquez ici pour rejoindre le menu 

Grand-Prix de Singapour

Le 28 septembre 2008, 1er GP de Singapour

Le circuit :
 
    Situé à Singapour
   
Site internet : www.singaporegp.sg
    Un tour : 5,067 km
    61 tours à boucler soit un total de 309.087 km
    Première course de nuit de l'histoire : départ heure locale : 20h


Les réglages :


Étant donné que ce circuit est une nouveauté, tous les réglages suivant ont été déterminés par simulation, avec tous les incertitudes que cette méthode comporte.

Les appuis aérodynamiques seront élevés afin de garantir une bonne stabilité au freinage et d’optimiser la motricité en sortie de virages lents. Ce circuit devrait être le deuxième plus lent après Monaco.
Les suspensions : Il est impossible d’en prévoir le réglage précis avec seulement des simulations. C'est donc sur ce point que se concentreront les équipes lors des essais libres du vendredi. Avec un nombre de virages lents élevé sur ce tracé, il faudra favoriser un bon grip mécanique pour donner aux pilotes une voiture souple en sortie de virage afin d’avoir une bonne réaccélération. Il faudra aussi que la monoplace soit suffisamment stable lors des passages sur les vibreurs et autres bosses.
Les pneus choisis par Bridgestone sont des gommes tendres et extra-tendres. Un choix très similaires à celui de Monaco, Budapest ou encore Valence. En effet, s’agissant d’un circuit non permanent, donc sale et glissant, le niveau de grip attendu sur ce nouveau tracé est relativement faible. Néanmoins, l'adhérence devrait s'améliorer au cours du week-end.
Les freins risquent d'être mis à rude épreuve lors de cette course, pas tant en raison de l'intensité des freinages que du fait de leur fréquence. L'usure devrait être comparable à celle de Melbourne. Une attention particulière sera donnée au système de refroidissement.
Le moteur ne devrait pas être poussé à pleine charge pendant de longues périodes, caractéristique commune à tous les circuits urbains.
Cependant il pourrait souffrir d'être utilisé en mode "On / Off" en permanence.
Les rapports de la boîte de vitesses seront courts pour optimiser la réaccélération et tirer le meilleur du moteur à bas régime.

Les pilotes
devront s’adapter aux circonstances exceptionnelles de ce Grand-Prix dont le départ sera donné à 20h heure locale. Ils devront adopter un rythme de travail et de course bien particulier. Ainsi les équipes ont tout prévu pour éviter que les pilotes ne se calent sur l'horaire local mais gardent le décalage horaire de l'Europe. Ils devront donc dormir la journée pour être éveillés et frais le soir.
 
  
L'avis de Rubens Barrichello  :
   
"Le circuit de Singapour est très différent de l'autre nouveau circuit en ville, à Valencia. Singapour est plus lent, avec de nombreux virages en première ou en deuxième. J’ai testé  lecircuit sur notre simulateur, ce qui donne une bonne idée des points de freinages, et de la façon dont le tour se déroule. Mais ça ne donne pas d’indication sur la luminosité !
D’après ce que les organisateurs nous ont dit, ça sera plus clair qu’à la lumière du jour pour les pilotes. J'ai regardé la course de MotoGP au Qatar et ça ne donne pas l’impression qu’il fait nuit, mis à part que la piste est très brillante"


Notre avis :
  

Après l'insipide circuit en ville de Valence voici la deuxième nouveauté de l'année. Si nous ne nous berçons pas trop d'illusions sur le tracé -lent, large, peu spectaculaire- il est un ingrédient qui devrait pimenter la course : la nuit. En effet pour la première fois de son histoire la course de F1 se déroulera de nuit. Biensur il ne faut pas s'attendre à voir des images telles qu'au Mans, ni des phares sur les monoplaces; la piste étant éclairée comme en plein jour; mais cela promet quand même de belles images.
Autre argument en faveur de cette course: la pluie est fréquente à Singapour surtout en début de soirée : de quoi donner un GP animé ?
Réponse dimanche à 14h heure française....


Horaire du grand-prix :
(heure française)
 
    Vendredi  : Essais libre 1 : 13h00 / Essais libre 2 : 15h30
    Samedi  : Essais libre 3 : 13h00 / Qualification : 16h00
    Dimanche  : Course : 14h00

 
par Team Fémin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 3 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus