Jeudi 25 mars 2010 4 25 /03 /2010 22:00

les news 2010
retour vers les news de la saison


Les raisons de la controverse

Un seul GP disputé et déjà plusieurs polémiques émaillent l’actualité de la F1. En toile de fond ? Encore et toujours les règlements technique et sportif de la FIA. Un air de déjà vu... Si en 2010 la FIA ne réutilise pas l’énergie cinétique, elle sait au moins recycler ses controverses.


Polémique n°1 : Des ailerons mobiles ?

Impossible, c’est formellement interdit depuis quelques temps déjà. Selon le règlement, les éléments aérodynamiques mobiles sont en effet prohibés à l'exception d'une petite partie de l'aileron avant. Mais comme rien n'est impossible, McLaren a habillement contourné le problème en utilisant le pilote comme élément mobile. Non non, ce ne sont pas des mutants… juste les acteurs d’un nouveau système simple et efficace : une prise d'air placée juste devant le pilote permet d'acheminer de l'air dans un tuyau qui passe à coté du pilote et débouche sous l'aileron arrière. Avec son genou, le pilote peut ainsi faire varier la quantité d'air passant par ce chemin. L'appui et la traînée générés par l'aileron varient donc, apportant un gain estimé de 6Km/h en ligne droite.


Illégal ? Bah non. Pas vraiment raccord à l’esprit du règlement si on veut être un peu tatillon, mais sûrement pas illégal. Pourquoi ? D’une, parce que le système ne peut être qualifié de « mobile » : c’est le pilote qui l’actionne. De deux, parce que
l’aileron en lui-même est bien rigide : il a passé avec succès le test du matériau en torsion et les 3 couches rigidifiantes exigées sont bien présentes. Implacable !
Lire la suite ...

Puisque ce système est légal, les ingénieurs des autres écuries s’échinent à l’intégrer le plus rapidement possible sur leurs propres monoplaces. A cette course de la réactivité, c’est Sauber qui gagne : les monoplaces Suisse seront équipées de leur propre version de l’aileron dès ce GP d’Australie.

Polémique n°2 : Des designs de diffuseurs trop extrêmes ?

Sujets à débat à l’entame de saison 2009, on aurait pu espérer que la FIA règle définitivement le sort des diffuseurs pour cette année.

C’eût été trop beau ! Aussi les concepteurs se sont-ils à nouveau lâchés, réinterprétant à leur avantage le règlement. Mais cette fois, la FIA a dit STOP !

Quel est donc le souci maintenant ? La taille du "trou" qui initialement doit servir à atteindre le démarreur. Sur certaines voitures, ce trou, qui doit être de « taille minimale » selon le règlement, atteint des proportions exubérantes, devenant ainsi un élément aérodynamique générant plus d’appui. Des proportions jugées contraires à l’esprit du règlement (que les décideurs semblent avoir soudainement retrouvé) au point qu’une note a été envoyée à toutes les écuries, les contraignant à revoir la taille selon des dimensions fixées dorénavant très clairement.
Quatre écuries sont vraisemblablement visées : McLaren (encore !), Mercedes, Renault et Force India.

Rappelons tout de même que ces diffuseurs avaient été jugés conformes durant l’hiver… Ahhh, la cohérence et la pérennité légendaires des décisions de la FIA !

Polémique n°3 : Zéro ravitaillement et stratégie de course ?

Qui ne s’est jamais plaint que les courses se jouaient dans les stands ? On a tous cru que l’absence de ravitaillement serait synonyme de retour au vrai grand spectacle des vrais grands pilotes se battant sur des vrais grands circuits… (enfin, pour ce dernier point, plus personne n’y croit vraiment. Merci monsieur Tilke) Bref, on espérait du show, on a eu du soporifique.

Un seul GP, mais un GP qui peut nous faire peur pour l’avenir : 12 écuries alignées peu ou prou sur la même stratégie, des pilotes bien sages sur des voitures visiblement peu agréables à piloter, peu de dépassements, pas de prise de risque (encore faudrait-il qu’ils puissent en prendre des risques…) et surtout des pilotes un peu grincheux et pas optimistes pour les courses à venir. Pilote et spectateur arriveront-ils à prendre du plaisir cette saison ?

C’est à espérer. Deux solutions pour cela : soit les éléments vont se mettre en place d’eux-mêmes au fil des courses, soit les scénaristes vont devoir sérieusement revoir leur copie s’ils ne veulent pas que la saison entière soit aussi terne que ce 1er épisode. Au final, nous ne voulons qu’une chose, que la F1 nous divertisse et nous tienne en haleine jusqu’au "final season" !

A l’issue du GP de dimanche à Melbourne (dont nous déplorons à nouveau le changement d’horaire), nous devrions déjà y voir un peu plus clair : l’Albert Park est un circuit qui nous a souvent offert de belles courses. Espérons que cela soit encore le cas cette année.

Rendez-vous dimanche pour faire le point tous ensemble.

PS : N’oubliez pas le changement d’heure…
Par Marie et Cédric - Publié dans : News de la saison 2010
Partager     - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés