Vendredi 23 avril 2010 5 23 /04 /2010 15:59

Le GP de Chine 2010
~ Résultat et Résumé de la course ~

 

Dès vendredi, la F1 fait parler d'elle pour son rendez-vous chinois. La raison ? L'image spectaculaire de Sébastien Buemi perdant ses deux roues avant lors d'un freinage. Image des plus impressionnantes... mais heureusement pas de blessé.

Samedi, c'est la compétition qui reprend le dessus avec les qualifications. Trois séances pour voir Vettel accrocher sa 3ème pole position de la saison, juste devant son coéquipier et Alonso.

Chine---Qualif.jpg 

 

Place à la course dimanche, sous un ciel menaçant. Pour Di Grassi et Chandhok, le départ se fera des stands. Ils seront rapidement rejoints par Glock, chaussé d'intermédiaires, qui n'a pas pu démarrer lors du tour de chauffe. Ils ne sont donc que 21 pilotes à s'élancer sur la grille au moment de l'extinction des feux... plus exactement 20 pilotes, car on apprendra rapidement qu'Alonso n'a pas attendu l'extinction des feux pour démarrer... Le fait qu'il vire en tête au premier virage perd donc tout son intérêt.

 

Lire la suite ...


Chine-depart
Deux pilotes ne partent pas du tout : Glock et Di Grassi.

Le départ n'est pas catastrophique pour tout le monde : celui qui a réussi (à nouveau) un très bon envol est Petrov, puisque parti 14ème, il est 10ème, juste derrière son coéquipier, à la sortie du premier virage.

 

En tête de course, outre Alonso, on retrouve Vettel derrière Webber. Les équipiers Red Bull n'auront pas le loisir de batailler longtemps puisqu'à l'arrière, Liuzzi sort de la piste, revient en tête à queue, harponnant violemment Buemi et entraînant Kobayashi avec lui. Trois voitures hors course et une voiture de sécurité en piste ! Quelques pilotes en profitent pour passer aux stands et chausser des pneus intermédiaires : Sutil, Barrichello et Alguersuari. Ils seront suivis dans le tour suivant par Alonso, Webber, Vettel, Massa, Hamilton, Schumacher, Trulli, Senna, Hülkenberg et Kobayashi.


Chine-pitlane-full.jpg


La voiture de sécurité s'efface au 4ème tour de course. Rosberg mène alors devant Button, Kubica, Petrov, De La Rosa, Alonso, Kovalainen et Sutil. Sur ces huit pilotes, seuls Alonso et Sutil ont changé de pneus. Ils sont plus rapides et remontent rapidement. Malgré cela, Schumacher repasse par son stand au tour suivant pour rechausser des pneus slicks... Dans ce même tour, Alonso passe également par la voie des stands, mais pour effectuer sa pénalité.

En piste, ça bouge beaucoup : ça bataille entre les pilotes en pneus intermédiaires et ceux en pneus slick. Visiblement, le choix des pneus intermédiaires n'est pas judicieux et à l'issue du 5ème tour Barrichello, Hamilton, Vettel et Hülkenberg changent à nouveau de gommes. Pour Vettel et Hamilton, ce 2ème passage au stand est l'occasion d'une belle bagarre. Ils sont roue dans roue en entrant et en sortant des stands. C'est Vettel qui en sort vainqueur... A l'issue de la course, les deux pilotes écoperont d'une réprimande pour cet épisode.

Retour en course, 6ème tour : la valse des changements de gommes continue avec Sutil, Webber, Alonso (qui se retrouve 16ème suite à son drive through), Massa (qui va visiter le bac à graviers de l'entrée des stands). Tous repassent en slicks. Dans le tour suivant, Kovalainen, qui se trouve 6ème avec sa Lotus, se fait passer par Webber, Vettel, Barrichello et Hamilton. Hamilton, en grande forme, bataille alors avec Barrichello. Il passe le Brésilien, mais le pilote Williams reprend sa place rapidement.

Chine-Webber-Vettel

 

Di Grassi effectue alors ses premiers tours de roue dans la course... pour une séance d'essais grandeur nature.

 

De La Rosa, lui, voit sa course s'arrêter suite à un problème moteur. Dans le même temps, Vettel prend l'avantage sur son équipier, Webber. C'est bientôt au tour d'Hamilton de passer facilement l'Australien.

Devant eux, Alguersuari est 5ème. Fait étonnant, le pilote espagnol n'est passé qu'une fois aux stands... Est-il toujours en pneus intermédiaires ? Juste derrière lui, Schumacher est 6ème : le bénéfice de son arrêt anticipé pour rechausser les pneus slicks.

Le point au 10ème tour : Rosberg (0), Button (0), Kubica (0), Petrov (0), Alguersuari (1), Schumacher (2), Sutil (2), Kovalainen (0), Vettel (2), Hamilton (2), Webber (2), Barrichello (2), Massa (2), Alonso (3), Trulli (1), Senna (1), Hülkenberg (2) et Chandhok (1).

Chine-Kovalainen-copie-1

 

Kovalainen va perdre 3 places quand Vettel, Hamilton et Webber le dépassent. L'Allemand et le Britannique remontent rapidement derrière Sutil qui tente de résister.

 

Au 12ème tour, bien placé en embuscade, Hamilton profite de la bagarre pour passer dans le même temps Vettel et Sutil. Le pilote Red Bull reste quant à lui derrière la Force India.

Alguersuari et Chandhok s'arrêtent pour la deuxième fois. Tout comme Trulli et Senna dans le tour suivant. En piste, Vettel dépasse Sutil, suivi par Webber. Barrichello quant à lui passe Kovalainen. Le Finlandais, malgré quelques actes de résistances, est également doublé par Massa puis Alonso. Les pilotes Ferrari sont dorénavant à la poursuite de Barrichello.

A cet instant de la course, c'est Hamilton qui impressionne le plus: il est très très rapide et fond sur Michael Schumacher. Au 15ème tour, il est dans ses échappements et tente de le passer. En vain. Plusieurs fois. Au 17ème tour, le britannique trouve la faille et passe le septuple champion du monde qui se dédouble. Mais il part trop large et Hamilton reprend le dessus. Schumacher n'en a pas fini avec les jeunes loups : c'est maintenant Vettel qui est dans ses échappements. Il le dépasse assez facilement.

De son côté, Massa passe Barrichello dans une manœuvre un peu brouillonne. Et Alguersuari signe un beau dépassement sur Sutil. Lucas Di Grassi quant à lui rentre définitivement au garage après seulement 8 tours...


Chine - pitstop Webber problèmeDans les stands, Trulli puis Barrichello entrent pour le (déjà) 3ème arrêt, bientôt suivi par Schumacher et Webber qui rencontre (encore) un problème sur une roue avant. En piste, les choses bougent en tête de course. Au 20ème tour, Nico Rosberg part à la faute et perd de précieuses secondes. Revenu juste derrière lui, Button attaque et parvient à passer facilement le pilote allemand.

La pluie retombe alors sur le circuit et la plupart des pilotes se précipite dans les stands [Alguersuari (3), Sutil (3), Alonso (4), Massa (3), Senna (3), Kovalainen (1), Chandhok (3), Hülkenberg (3), Button (1), Rosberg (1), Kubica (1), Petrov (1), puis dans le tour suivant Hamilton (3) et Vettel (3).]

 

Au 21ème tour, Hamilton ressort devant Vettel, mais ils sont tous deux derrière Webber. Alguersuari, lui, rentre aux stands pour la 4ème fois suite à un problème d'aileron... souci qui entraîne une nouvelle sortie de la voiture de sécurité car des morceaux de carbone salissent la piste.

Hülkenberg s'arrêtent 2 nouvelles fois en 2 tours dans son stand. La première fois pour chausser des pneus slicks et la seconde pour rechausser des pneus intermédiaires.

La voiture de sécurité s'efface au 25ème tour.Button, qui a provoqué une jolie pagaille en ralentissant fortement juste avant le restart, gère parfaitement son envol.

 

Chine - Alonso Schumacher 

Derrière, Hamilton pousse Webber à l'extérieur puis va chercher Schumacher lui-même en bagarre avec Petrov. Rapidement, Sutil, Alonso et Webber sont également dans les échappements du l'ancien Kaiser, pendant que ses deux anciens coéquipiers, Massa et Barrichello, s'affrontent. Trulli, de son côté, abandonne.

 

Chine - Petrov bataille HamiltonEn piste, les dépassements s'enchaînent. Sutil, par l'extérieur, et Alonso, par l'intérieur, passent Schumacher. Hamilton passe Petrov. Vettel passe Schumacher à son tour. Alonso est maintenant à l'attaque sur Sutil. Hamilton passe Kubica. Alonso finit par dépasser Sutil, tout comme Vettel. Massa, lui, passe enfin Barrichello pendant que Schumacher, à nouveau dans un rythme correct, rejoint Sutil mais sans parvenir à le passer. Peu après, Webber passe Barrichello par l'intérieur.

Le point au 32ème tour : Button (1), Rosberg (1), Hamilton (3), Kubica (1), Petrov (1), Alonso (4), Vettel (3), Sutil (3), Schumacher (3), Massa (3), Webber (3), Barrichello (3), Alguersuari (4), Kovalainen (1), Hülkenberg (5), Senna (3) et Chandhok (3).


Dans les tours suivants, Schumacher continue d'attaquer Sutil mais sans trouver le moyen de passer. Massa et Webber finissent par revenir sur eux. Devant, Petrov part en tête et perd deux places ; Alonso et Vettel passent. L'Allemand toujours dans les échappements de l'Espagnol. Encore devant, Hamilton remonte sur Rosberg lui mettant bientôt la pression ; il finit par passer au 36e tour, mais le jeune pilote Mercedes se dédouble.

Ces quelques tours sont également l'occasion pour la plupart des pilotes de repasser par les stands. A l'issue de ces passages aux stands, Schumacher sort derrière Webber, Hamilton sort derrière Petrov... Puis, au 39ème tour, Alguersuari passe Petrov.

Le point au 40ème tour : Button (2), Hamilton (4), Rosberg (2), Alonso (5), Kubica (2), Vettel (4), Webber (4), Schumacher (4), Alguersuari (5), Petrov (2), Massa (4), Barrichello (4), Sutil (4), Hülkenberg (6), Senna (3) et Chandhok (3).

A tous les niveaux de la piste, des duels se profilent : Hamilton revient sur Button. Sutil met la pression sur Barrichello. Vettel est dans les échappements de Kubica. Petrov, sous la pression de Massa, recolle sur Alguersuari. Alonso revient sur Rosberg.

Au 45ème tour Chandhok part en tête-à-queue avant de repasser par son stand pour la 4ème et dernière fois. Dans le tour suivant, Petrov passe Alguersuari, suivi de près par Massa puis Sutil. L'Espagnol s'arrête pour son 6ème et dernier arrêt au 47ème tour.

En tête de course, Button a réussi à prendre un peu le large sur son équipier. Les deux pilotes semblent connaître de grandes difficultés avec leurs pneus. Le plus rapide en piste en cette fin de course est Petrov qui réussit à s'échapper devant Massa pour rejoindre Schumacher. Le Russe, dans le 50ème tour, est à l'attaque et commet un erreur : il part au large et perd quelques secondes. Deux tours plus tard, Petrov colle à nouveau Schumacher et réussit à
le passer. Il faut signaler qu'à cet instant de la course, Schumacher tourne dans les mêmes temps que Bruno Senna.

A l'avant, Button commet une petite erreur permettant à Hamilton de revenir. Schumacher est alors aux prises avec Massa. Il résiste, emmenant le Brésilien à mettre ses roues dans l'herbe. L'Allemand n'est pas le seul en difficulté : les deux Red Bull sont lentes également. Vettel n'est plus en mesure de poursuivre Kubica, et Webber se retrouve même sous la menace de Petrov. Suite à une erreur de l'Australien, le Russe passe sans encombre.
Alonso, quant à lui, semble avoir renoncé à attaquer Rosberg pour le podium. La seule bataille encore en cours dans l'avant-dernier tour est celle qui oppose Schumacher à Massa. Le Brésilien prend l'avantage sur son ancien équipier dans le dernier tour.

A l'arrivée, Button remporte sa deuxième course de la saison, suivi de près par son coéquipier. Un troisième moteur Mercedes complète le podium avec Rosberg.


Chine - victoire Button
Se partagent les points : Alonso, Kubica, Vettel, Petrov, Webber, Massa et Schumacher. Et derrière eux, Sutil, Barrichello, Alguersuari, Kovalainen, Hülkenberg, Senna et Chandhok franchissent la ligne d'arrivée. Au total, tous ces pilotes auront cumulé pas moins de 71 passages aux stands.

resultat-GP-chine2010

Par Marie - Publié dans : Résultats 2010
Partager - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés