Dimanche 9 mai 2010 7 09 /05 /Mai /2010 23:08

Le GP d'Espagne 2010
~ Résultat et Résumé de la course ~


A l’extinction des feux, Webber signe un bon départ et conserve la tête au premier virage devant son coéquipier, malgré les attaques par les deux côtés de Hamilton et Alonso. Un peu en arrière, Rosberg et Kubica (qui s’est frotté à des concurrents) perdent 3 places dès les premiers mètres pour pointer en 10ème et 11ème position, alors que Alguersuari, Barrichello et Sutil gagnent entre 3 et 7 places lors de départ.

 

 GP-barcelone-2010-depart.jpg
Pour Senna, ce GP n’aura duré que quelques centaines de mètres puisqu’il abandonne dans le 1er secteur. Accrochés également, Buemi et De La Rosa doivent repasser par leurs stands.
Lire la suite ...


Vitaly Petrov, en revanche, est en forme en ce début de GP, il passe Chandhok, Glock et Trulli dans les deux premiers tours. Buemi signe également plusieurs dépassements à partir du 6ème tour (Di Grassi, Chandhock, Glock) et entame une remontée après son souci du départ.

Kubica, derrière Alguersuari depuis le départ, peine à trouver une ouverture et perd donc du temps.

Au 15ème tour, ils sont plusieurs à passer aux stands pour chausser des pneus durs : Schumacher, Massa et Rosberg qui repart un chouïa trop tôt et doit s’arrêter quelques mètres plus loin pour finir de fixer ses roues. Rosberg n’est pas le seul à connaître un souci lors de son arrêt : celui de Vettel, au 17ème tour, dure quelques secondes de plus que la normale, il va donc devoir se battre avec Hamilton et perdre sa deuxième place, alors qu’une Virgin a quelque peu gêné la bataille. Dans le même temps, Button perd également une place à sa sortie des stands, au profit de Schumacher. S’en suit une belle bagarre entre ces deux pilotes.


GP-barcelone-2010-bataille-Schumi-Button.jpg
Le point au 20ème tour : Webber, Hamilton, Vettel, Alonso, Schumacher, Button, Massa, Sutil, Kubica, Barrichello, Hülkenberg, Alguersuari, Petrov, Kobayashi, Liuzzi, Buemi, Rosberg (tous avec 1 stop) puis Trulli, Glock, Chandhok, Di Grassi et De La Rosa (qui ne se sont pas encore arrêtés).

Dans le 23ème tour, Massa se joint à la bataille qui fait rage entre Button et Schumacher. Les 3 pilotes se retrouvent à devoir dépasser des retardataires : ça passe pour les deux premiers, mais les retardataires semblent ne pas avoir vu Massa qui perd du temps et abime son aileron. Il reste toutefois en piste. Chandhok, lui, n’a pas cette possibilité : suite à un accrochage avec Alguersuari, il doit rentrer changer de museau, avant d’abandonner. Le pilote espagnol, lui va hériter d’un drive through dans les tours suivants.

Massa, visiblement pas pénalisé par son aileron endommagé, recolle à nouveau Button et Schumacher dans le 29ème tour. La bataille continue, Schumacher conservant toujours l’avantage malgré une voiture objectivement moins rapide.

Une autre bataille commence entre Petrov, Kobayashi et Hülkenberg. Le pilote Williams va faciliter la tâche à ses poursuivants en entrant aux stands pour changer de pneus. Il entamera une nouvelle bataille en sortant, harcelé par Rosberg.

Des batailles stériles pendant de nombreux tours : les positions restent figées.

Dans le 40ème tour, les choses semblent enfin s’animer en tête de course. Si Webber est seul en tête, Hamilton, 2ème, n’est pas à l’abri du retour de Vettel qui n’est plus qu’à 2’4 secondes sans pour autant arriver à le menacer réellement.

Buemi, de son côté, abandonne. Il met fin à une course catastrophique.


Au 51ème tour, Rosberg trouve enfin la solution pour passer Hülkenberg par l’intérieur. Button, lui, semble avoir renoncé à passer Schumacher. Il sont à plus de 30 secondes d’Alonso, 4ème.

Quatre tours plus tard, Alonso monte virtuellement sur le podium suite à un passage par les graviers de Vettel qui est contraint en plus de rentrer changer de pneus. Cela semble dynamiser le pilote espagnol qui va enchaîner des tours très rapides. Hamilton hausse son rythme également en cette fin de course, malgré des problèmes de freins.

Au 61ème tour, Rosberg gagne une nouvelle place en passant Liuzzi, il est 14ème. A l’avant, Vettel est à la peine avec sa voiture : il part hors trajectoire dans la plupart des courbes. Il parvient toutefois à continuer.

GP-barcelone-2010-roue-Hamilton.jpgDans l’avant-dernier tour, Hamilton provoque le dernier rebondissement de cette course : pneu explosé, voiture dans le mur. Il perd gros dans cet accident, permettant à Vettel de grimper sur le podium. 

 

Dans le dernier tour, un dernier abandon : celui de Liuzzi. La course aura été rude.

 

 

Au final, Webber s’offre une magnifique victoire. Alonso et Vettel l’accompagne sur le podium. Schumacher, Button, Massa, Sutil, Kubica, Barrichello et Alguersuari se partagent les points.

 

GP-barcelone-2010-podium.jpg

 

 

 

Le tableau des résultats :

 

resultat-GP-ESPAGNE2010

Par Marie - Publié dans : Résultats 2010
Partager     - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés