Lundi 29 mars 2010 1 29 /03 /2010 14:30


Le GP d'Australie 2010
~ Résultat et Résumé de la course ~


Si les essais du vendredi après-midi ont été perturbés par la pluie, contraignant pilotes et écuries à rester sagement au garage, c’est sous le soleil que les qualif’ se déroulent samedi. Et, comme il y a 15 jours à Bahreïn, c'est Sebastien Vettel qui décroche la pole. GP-australie-2010-qualification-Webber-Vettel-AlonsoA ses côtés sur la première ligne, le natif de l'étape, Mark Webber, confirme la domination de Red Bull. Seul à rivaliser avec les voitures autrichiennes, Alonso sur sa Ferrari pointe en 3ème position devant Button, Massa, Rosberg et Schumacher. Barrichello (Williams), Kubica (Renault) et Sutil (Force India) sont les trois invités surprises de la Q3. Un absent de taille est à déplorer : Hamilton seulement 11ème.

Dimanche c'est sous une pluie fine que le départ est donné. Personne ne prend de risque : tous les pilotes ont opté pour des pneus intermédiaires.
/GP_australie_2010_Vettel.jpg
Lire la suite ...
La pluie ne nécessite pas un départ lancé, et à l’extinction des feux, Vettel s'élance parfaitement. Mais c’est Massa qui signe le meilleur départ, surprenant tout le monde pour aborder le premier virage en 2ème position, Webber sur ses talons. Alonso, lui, a totalement loupé son envol.GP-australie-2010-depart-spin-Alonso.jpg Il se retrouve aux côtés de Button dans le premier virage. Il y a contact entre les deux pilotes et le tête-à-queue est inévitable pour l'Espagnol qui percute Schumacher et se trouve bloqué au milieu de la piste à contre-sens. Il n’a d’autre choix que d'attendre le passage du peloton pour repartir dernier. Pas mieux loti, Schumacher a endommagé son aileron avant ; il repasse donc par les stands et se retrouve derrière Alonso, alors que le Safety-Car entre en piste.

Une voiture de sécurité, pourquoi ?

GP-Australie-2010-Kobayashi-hulkenberg.jpgPour dégager les voitures d'Hulkenberg, et Kobayashi qui n'ont pas pu boucler le premier tour. Le Japonais, suite à un contact, a perdu son aileron avant qui, coincé sous le train avant, a rendu la voiture incontrôlable. La sortie de piste est inévitable. Il va taper le mur avant de traverser la piste percutant violemment Hulkenberg et Buemi malheureusement sur la trajectoire de la voiture folle. Seul le Suisse peut reprendre la piste, pour rentrer au stand et abandonner.
GP-Australie-2010-Schumi-Senna-DiGrassi.jpg
La voiture de sécurité rentre au stand, et la course reprend au 4ème tour. Au tour suivant, alors que Vettel et Massa prennent un peu le large, Webber, 3ème, retient le peloton. A l'arrière, Fernando Alonso entame sa remontée en passant Glock pour le gain de la 17ème place, alors que Schumacher s'y reprend à plusieurs fois pour passer Di Grassi (19ème). Senna abandonne, problème hydraulique.


Dans le tour suivant, la piste toujours humide est traître et les pilotes multiplient les écarts, ce qui facilite les dépassements. Ainsi Webber s'empare de la 2ème place de Massa, et Kubica se rapproche. Hamilton passe Button pour le gain de la 6ème place. Le Champion du Monde en titre, constatant une dégradation de ses pneumatiques, décide de tenter un véritable coup de poker : il rentre au stand et chausse des gommes tendres dès le 6ème tour. La piste s'assèche, certes, mais le pari est osé. Il manque d’ailleurs de sortir dans plusieurs virages mais finit par trouver son rythme alors qu'il est 19ème et dernier.

Alonso, qui vient de signer le meilleur tour en course, continue sa superbe remontée : il est 13ème devant Schumacher qui taille sa route lui-aussi. Trois tours plus tard, l'Espagnol est à la porte des points, 11ème.

Meilleur temps pour Button dès le 9ème tour : visiblement il a fait le bon choix de gommes. Conséquence immédiate de cette info : dans les stands c'est l'affolement, tous les pilotes rentrent coup sur coup.

Le point sur le classement au 12ème tour alors que tous les pilotes sont maintenant en pneus tendres : Vettel, Button, Kubica, Rosberg, Massa, Webber, Hamilton, Barrichello, De La Rosa, Alonso, Liuzzi, Alguersuari, Schumacher, Kovalainen, Glock, Chandhok et Di Grassi

Sutil abandonne sur problème moteur.

La remontée continue pour Alonso : dépassement d'école sur De La Rosa au 13ème tour, il est alors 9ème. Le suivant est plus compliqué : Barrichello résiste un moment avant de céder. Schumacher, 13ème, lui, est toujours bloqué par Alguersuari. C’est le plus jeune vs le plus vieux du peloton.

En tête de course, Vettel mène solidement la course, mais c’est plus agité derrière lui. Suite à une petite erreur de Massa dans le 16ème tour, Webber puis Hamilton passent. L'Anglais tente alors de surprendre l'Australien qui commet à son tour une faute et sort de la piste. Hamilton, Massa et Alonso doublent Webber qui se retrouve alors 8ème.

Cinq tours plus tard, Massa qui bouchonne Hamilton et Alonso, fait une petite équerre. Le pilote McLaren en profite pour se caler dans l'aileron arrière du pilote brésilien et déboite au dernier moment pour le doubler au freinage. Il passe mais frôle la Ferrari et perd une lame de son aileron avant, ce qui semble ne pas le perturber. Dans la foulée, Alonso commet également une erreur et Webber le passe.

A l’avant de ce groupe, Rosberg, 4ème, commence à connaître des difficultés avec ses pneus. Hamilton, Massa, Webber et Alonso reviennent rapidement sur lui. Il les retient jusqu’au 26ème tour. Dans un magnifique dépassement, le pilote anglais prend l'avantage sur le pilote allemand. Ce dernier ne s'avoue pas vaincu pour autant et vient se porter à sa hauteur de la McLaren dans le long gauche suivant ; il peut récupérer sa place mais doit finalement abandonner : un drapeau jaune est agité.

Drapeau jaune, car Vettel alors largement en tête, vient de sortir de piste suite à une défaillance de ses freins. Une nouvelle victoire qui s’envole sur un problème technique pour le jeune Allemand.
GP-australie-2010-Ferrari

La course continue pour tous les autres, et Button s'empare donc du leadership. Sorti de la zone sous drapeau jaune, Webber passe Massa par l'extérieur et lui pique ainsi la 5ème place. Les 7 premiers sont en 8 secondes, chaud !!

Kubica, alors 2ème, doit maintenant résister à Hamilton. Derrière, Massa résiste à Alonso malgré une voiture manifestement sous-vireuse. En queue de peloton, Di Grassi abandonne au 29ème tour (problème hydraulique) alors que Schumacher rentre au stand et passe un second train de pneus tendres.

Le septuple champion du monde effectue alors le meilleur tour en course avec ses gommes neuves. D'autres pilotes passent donc aux stands entre le 32ème et le 35ème tour : Webber, Rosberg, Hamilton. Tous choisissent les tendres.

Le point sur le classement au 36ème tour :
Button, Kubica, Massa, Alonso, Hamilton –qui a failli se faire doubler par Webber suite à une petite erreur, Rosberg, Liuzzi, De la Rosa, Barrichello, Alguersuari, Schumacher, Kovalainen, Glock et Chandock

Alors qu'Hamilton vole avec ses pneus neufs, en fond de peloton, Timo Glock abandonne au 44ème tour suite à un problème de suspensions.

La jonction entre Hamilton et Alonso est faite au 50ème tour, après 10 tours à un train d'enfer. L'Anglais a rattrapé 21 secondes ! Pour le nouveau pilote Ferrari il faut maintenant résister.

Au 52ème tour, Barrichello passe De La Rosa avec brio et s'empare de la 8ème place. Deux tours plus tard, Schumacher trouve enfin la solution sur Alguersuari qui défend chèrement sa 10ème place et le point qui l'accompagne.

Dans l'ordre : Kubica (2ème), Massa, Alonso, Hamilton, Webber et Rosberg se tiennent en moins de 4 secondes ! Quel finish !

57ème et avant dernier tour : Hamilton passe à l'attaque sur Alonso qui tente le tout pour le tout. Il freine très tard, bloque sa roue avant gauche et plonge à la corde. Hamilton s'écarte vers l'extérieur mais il est violemment harponné par Webber qui a perdu le contrôle de sa voiture. Le pilote McLaren peut reprendre la piste en 6ème position alors que Webber va changer l'aileron avant de sa Red Bull blessée. Il reprend la piste 8ème.

Dernier tour. En franchissant la ligne d'arrivée en vainqueur, Button boucle son 52ème (et dernier) tour avec le même train de pneus tendres ! Un exploit qui souligne la finesse de pilotage du champion en titre. Kubica, discret mais présent toute la course, monte sur la 2ème marche du podium, suivi de Massa.
GP-australie-2010-podium-Button-Kubica-Massa.jpg
Alonso s'est hissé jusqu'à la 4ème place après une remontée fantastique et une belle résistance. Rosberg profite de l'accrochage de l'avant-dernier tour pour s'emparer de la 5ème place devant Hamilton, Liuzzi, Barrichello, Webber et Schumacher qui marque un petit point.
Terminent également Alguersuari – dont on retiendra la lutte avec le septuple champion -, De La Rosa, Kovalainen et Chandhok –qui mène pour la première fois une HRT à l'arrivée !

Le tableau des résultats :
 
resultat-GP-australie2010
Par Marine - Publié dans : Résultats 2010
Recommander - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur OverBlog - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés