Mardi 1 mars 2011 2 01 /03 /Mars /2011 10:00

 

les news 2011
retour vers les news de la saison


Un nouveau « chausseur » : Pirelli



Bridgestone avait annoncé son retrait de la compétition assez tôt la saison passée, et le nom de son successeur est longtemps resté un secret de polichinelle. C’est Pirelli qui a remporté le marché.

Évidemment, tout changement suscite des inquiétudes, surtout quand, avant même les essais, Pirelli annonce dans la presse que leurs pneus permettront deux arrêts au stand minimum par course. Donc des pneus qui s’usent vite... Forcément on s’interroge.
Il est vrai que l’an dernier, nous avions râlé sur les pneus dits tendres qui tenaient 40 tours voire plus. Du coup, des pneus tendres qui s’usent plus rapidement, c’est normal. Mais s’ils s’usent trop vite, est-ce mieux ? Que voulez-vous, nous râlons tout le temps !

Et nous ne sommes pas les seuls. La quasi-totalité des pilotes a souligné la rapide dégradation des gommes Pirelli. Certains le prennent avec philosophie. D’autres n’en sont pas contents du tout. Et quelques-uns en sont ravis. Chef de file de ces heureux pilotes : Felipe Massa. Il est complètement satisfait de sa Ferrari ainsi chaussée. Il faut dire que le Brésilien n’avait jamais trouvé le mode d’emploi des Bridgestone l’an passé, et qu’il voit sa saison 2011 sous un tout autre jour grâce à ses nouveaux pneus.


Lire la suite ...

pneus-pirelli-f1.jpg


Pour Trulli, en revanche, ses pneus sont un cauchemar. Ils s’usent vite et ont un mauvais équilibre. Liuzzi, qui n’a roulé que pour un test chez HRT, les trouve au contraire constant en termes d’équilibre. Allez savoir !
Ce qui est certain, c’est la faible durée de vie de ces gommes : de 15 à 20 tours maxi selon Alonso. Et donc, comme promis, deux changements de gommes par course.
Pirelli, agacé des critiques soulevées à chaque séance d’essais, a fait savoir qu’il s’agissait là d’une réponse à la commande passée : des pneus qui se dégradent vite pour offrir plus de spectacle.
Ah oui ? Les arrêts aux stands font le spectacle ? On pourrait en discuter.
Ce qui semble se profiler, c’est une plus grande place accordée à la stratégie quant aux fenêtres de passage aux stands et à l’utilisation des pneus. Et peut-être qu’effectivement cela jouera sur le suspense, mais ne parlons pas de spectacle car franchement les dépassements dans les stands, c’est pas l’éclate quand même.

Pour finir sur les nouveaux pneus, Vettel a souligné un dernier souci : la dégradation rapide des gommes va salir la piste hors trajectoire et nuire aux dépassements : « A la mi-course, il y en aura tellement [de la gomme, ndlr] sur la piste que même les ailerons ajustables ne vous aideront pas. Parce que lorsque vous serez hors de la trajectoire, vous devrez freiner beaucoup trop tôt. »

Rendez-vous dans quelques courses pour savoir si nous avions raison de nous inquiéter.

Par Marie - Publié dans : News de la saison 2011
Partager     - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

Tres bon article. Felicitation pour l'idee!

Commentaire n°1 posté par Dezmembrari auto il y a 3 jours à 11h09
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés