Quantcast
Dimanche 19 février 2012 7 19 /02 /Fév /2012 15:18

F1-news

 Rubens Barrichello : absent en 2012     


Rubens_Barrichello_IndyCarTest.jpgRubens Barrichello détient le plus grand nomdre de départs en Grand-Prix : 323. Son absence sur la grille de départ en mars prochain sera donc remarquée.

A l'intersaison, Williams, sa dernière écurie, décide de ne pas le renouveller. Une retraite forcée pour le Brésilien de 39 ans qui n'aura même pas eu l'opportunité d'être honoré par son public lors de son dernier GP. Un hommage qu'il aurait pourtant mérité, car même s'il n'a jamais été champion du monde, il s'est construit un beau palmarès pendant ses 19 saisons en F1. 

  • 11 victoires
  • 658 points marqués
  • 14 pole positions
  • 68 podiums
  • 17 meilleurs tours en course
  • 854 tours en tête

Lire la suite ...

Rubens Barrichello a débuté sa carrière en F1 lors du GP d'Afrique du Sud le 14 mars 1993 chez Jordan. Une carrière qui s'achève donc le 27 novembre 2011 après le GP du Brésil. Au cours de ses 19 saisons de compétition, il aura connu 6 écuries : Jordan (1993-1996), Stewart (1997-1999), Ferrari (2000-2005), Honda (2006-2008), Brawn (2009) et Williams (2010-2011). 

C'est avec Ferrari qu'il signe ses meilleurs résultats, finissant deux fois vice-champion du monde en 2002 et 2004, derrière l'indétronable Schumacher, son coéquipier. C'est aussi à cette époque qu'il obtient la réputation de très bon deuxième pilote, un lieutenant discipliné au service du n°1 de l'écurie. Si le Brésilien s'en plaignait ouvertement, il s'est tout de même soumis aux ordres de son écurie, jusqu'à offrir l'un des épisodes les plus ridicules des dernières années : le fameux GP d'Autriche de 2002 à l'issue duquel il avait délibérement laissé passer son équipier. 


Fin 2005, il quitte la Scuderia, comprenant qu'il n'aura jamais la place de numéro 1 au sein de cette écurie, malgré le départ de "Schumi". Il rejoint alors Honda pour deux saisons. Fin 2008, l'écurie niponne se retire de la F1 et un nous avions alors cru que sa carrière s'arrêterait là. Nous avions d'ailleurs réalisé un portrait croisé avec Coulthard pour saluer le départ de ces deux longues et belles carrières. Mais voilà, nous avions tord puisque Ross Brawn, parti de chez Ferrari, le rappelait pour lui confier le volant d'une de ses monoplaces au sein de sa nouvelle écurie : Brawn GP, issu du rachat de l'écurie Honda. Cette saison 2009 a permis à Rubens d'accrocher deux succès supplémentaires à son palmarès. Il finira 3ème du championnat du monde, et c'est une nouvelle fois son équipier qui obtient le titre : Jenson Button. 


A l'issue de cette unique saison de Brawn GP, Rubens trouve un nouveau volant, chez Williams cette fois. Mais Williams n'est plus l'écurie performante qu'elle a été, et Rubens bataille dans le ventre mou du peloton à longueur de courses. L'écurie britannique décide de se séparer de lui. Il apportait sûrement son expérience, mais pas assez de dollars ou de résultats. 


Barrichello quitte donc la F1, mais peut-être pas le sport auto puisqu'il se murmure qu'il pourrait s'engager en IndyCar avec le KV Racing. Le Brésilien a déjà effectué quelques journées d'essais fin janvier à Sebring et devrait remettre ça la semaine prochaine à Sonoma. Deux obstacles sont sur sa route : boucler le budget et apaiser les réticences de sa femme à le voir courir sur un ovale. 


Par Marie - Publié dans : F1 News
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés