Mardi 7 septembre 2010 2 07 /09 /2010 23:56

 

  Les résultats 2010

Le GP de Belgique 2010
~ Analyse de la course ~

Le retour de la compétition s'est fait ce week-end sur le circuit très apprécié de Spa-Francorchamps en Belgique. Autant dire qu'à la seule pensée de la reprise et de ce GP, la rédaction de Fémin-F1 avait la frite... (oui elle était très facile celle-là) et nous n'avons pas été déçu ! Ce fût un vrai spectacle, et pas le train-train que l'on a malheureusement souvent l'occasion de voir. Aux difficultés inhérentes à ce cher circuit se sont ajoutées des conditions climatiques fluctuantes ne facilitant pas la tâche des écuries. En effet, les pilotes et leur team n'ont pas eu un moment de répit. La quasi-totalité du plateau a dû passer plus d'une fois aux stands pour effectuer des changements de pneus afin de s'adapter à la météo et les pilotes ont parfois dû continuer de se battre tout en faisant en sorte de ne pas finir dans le décor . En bref, du sport et rien que du sport. C'est dans des moments comme ça que l'on sait pourquoi on aime la F1. Mais trêve de bavardages stériles, passons nous aussi à l'action !

Nos "Tops" :

Ce week-end belge voit revenir Hamilton sur la plus haute marche du podium. Un retour de trêve triomphant pour l'écurie McLaren, et ce à plus d'un titre puisqu'il signifie a priori que la pause a été bénéfique côté réglages - point qui avait donné bien du mal aux britanniques ces derniers temps - et parce que Lewis est de nouveau en tête du championnat des pilotes. Rien à dire sur sa conduite ce week-end. Pas une seule bavure. Certes, il est 2ème sur la grille de départ, mais, dès les feux éteints, il fait un excellent départ qui lui permet de prendre la tête immédiatement ; tête qu'il conservera parfaitement jusqu'au drapeau à damier. C'est à peine s'il aura été inquiété par ses concurrents directs. La malchance de certains l'a certainement aidé, mais c'est son talent qui aura fait le plus gros du boulot.

Belgique-hamilton.jpg
Lire la suite ...

 

 

Le week-end aurait pu être parfait pour l'écurie McLaren si Button avait pu terminer la course. Au 16ème tour, Vettel se rate en tentant de le passer et, en perdant le contrôle de sa voiture, harponne le pauvre Jenson qui ne parviendra pas à repartir. Ceci dit, cela nous a permis de remarquer Jens' pour une fois...

Chez Renault, le week-end fut positif, surtout grâce à Kubica. Le Polonais réalise de bonnes qualifs et part 3ème sur la grille dimanche. Lors de la bataille du départ, il se hisse temporairement en 2ème position, juste derrière Hamilton, avant de retrouver rapidement la 3ème place au profit de Button. Au 4ème tour, suite au restart, il est passé par Vettel et pointe donc 4ème. Une fois Button et Vettel éjectés du peloton de tête (16ème tour), il se retrouve à la 2ème place, talonné par Webber qu'il tiendra en respect jusque dans les derniers tours de la course. C'est uniquement lors de son dernier passage aux stands pour chausser des pneus pluie qu'il cafouillera : arrivé un poil trop vite devant son stand, sur un sol sans doute glissant, il s'immobilise en travers, 2 mètres trop loin, perdant ainsi quelques dixièmes de secondes et la 2ème place, au profit de Webber. Parti 3ème, arrivé 3ème, c'est un peu dommage au vu de sa course, mais il y a tout de même du positif à tirer de ce GP.
D'une part, la Renault semblait en très grande forme puisqu'à diverses reprises le Polonais put tenir la dragée haute aux 2 Red Bull. Les seuls soucis seront donc intervenus suite à des erreurs humaines du pilote. D'autre part, Bob s'est tout de même retrouvé sur le podium ! Ce qui n'est pas si mal. Et avouons-le, ça nous fait bien plaisir : Kubica a la cote au sein de la rédaction.

Quant à Petrov, après des qualifs désastreuses qui lui auront valu de partir à la 23ème place ( ! ), il s'est rattrapé le dimanche. En effet, le Russe nous a livré un très bon départ (ce qui est assez fréquent chez lui) en pointant en 11ème position dès les 5 premiers tours. Il a donc pris pas moins de 12 places pendant ce court laps de temps. Certes, le restart l'aura certainement bien aidé, mais, au vu de ce qu'il avait produit la veille, on ne peut que se réjouir de le voir plus adroit avec son volant. Par la suite, il bénéficie lui aussi des déconvenues de Vettel & cie et termine dans les points, à la 9ème place. Un rattrapage à la corde donc.

Le week-end s'annonçait studieux pour Mark Webber puisqu'il s'élançait en pole position ce dimanche. Malheureusement, l'Australien loupera son départ dans les grandes largeurs ; il perdra 6 places ! Il est possible qu'il ait eu un problème d'embrayage, les images montrant un départ chaotique et hoquetant de la Red Bull n°6. Toutefois il récupère une place dans les 1ers tours en passant Massa.
On ne peut s'empêcher de trouver une certaine similitude avec son coéquipier sur ce point... avec une différence cependant. Certes, Mark n'a pas eu autant de pole positions que Vettel (4 contre 6), mais il a déjà réussi à transformer l'essai, lui. Et par deux fois ! Pourtant, on est en droit de se demander si Mark, lui aussi, ne serait pas un handicapé du départ en pole.Une sorte de malédiction de la pole planerait-elle chez les Red Bull ???
Outre ce fait, pas grand chose à dire ; Webber passe le plus clair de son temps à attendre, il faut bien l'avouer. Attendre la moindre opportunité qui se présente. Sans forcer apparemment. Il faut dire que les faits de course, et notamment son coéquipier lui auront bien facilité la tâche. En effet, à partir de l'incident qui a entrainé l'abandon de Button, Mark se retrouve derrière Kubica, en 3ème position, pendant la majeure partie de la course, sans jamais se montrer menaçant. Rien n'y fera, pas même le 2ème restart. Lors du dernier passage aux stands de Kubica, il saisit la balle au bond et s'empare de la 2ème place. Par la suite, il n'aura pas la moindre occasion de pouvoir chiper la première place à Hamilton, le Britannique réussissant à garder à (une petite) distance l'ensemble de ses concurrents. Sans briller, les résultats sont donc là pour l'Australien, et avec une pole et une 2ème place, on ne peut que saluer un bon week-end malgré tout.

 

Enfin, très bon week-end belge pour Adrian Sutil sur sa Force India. Il réalise de bonnes qualifs et part 8ème à l'extinction des feux. Bénéficiant de la bourde de Barrichello et de celle de Vettel, il se retrouve 5ème au 18ème tour. Suite à son passage aux stands, il se retrouve derrière Schumacher qu'il passe sans problème et récupère donc sa 5ème place. Il aura même détenu le meilleur temps au tour pendant un petit laps de temps. Sa prestation durant ce week-end nous confirme le talent du pilote sur un tracé exigeant et dans des conditions climatiques changeante. Une nouvelle jolie course de l'Allemand qui mérite donc un petit salut de notre part.

Nos "Flops" :

Deux gros "flops" émaillent ce GP. L'un est dû à l'entière bêtise du pilote, l'autre plutôt à de la malchance et peut-être un manque d'envie.

Alors à tout seigneur, tout honneur... commençons par le pire avec Vettel.
La trêve estivale n'a rien changé. Sebastian semble toujours aussi incapable de se maîtriser. Un stage chez les moines bouddhistes eût peut-être été utile (Horner si tu entends notre appel...). Ce week-end, il se trouve 4ème sur la grille de départ et finit 15ème. Un bien triste résultat dont la faute lui incombe entièrement. Au 16ème tour, alors qu'il se trouve derrière Button, soit 3ème, il tente de le passer mais s'y prend comme un manche et perd le contrôle de sa monoplace. Dans son sillage, il entraîne la voiture du Britannique qui ne pourra pas repartir, contrairement à lui. La manoeuvre se retrouve sous investigation et il écope très vite d'un drive-through. Au moment où il l'apprend, il se trouve derrière Liuzzi depuis un moment, incapable de le dépasser. Lorsqu'il y arrive finalement, il se fait repasser dans la foulée et poursuit ardemment mais bêtement Liuzzi jusqu'à la ligne des stands, avant de s'y engouffrer comme une furie pour effectuer sa pénalité. Une fois dans les stands, il se calme (bien obligé sinon c'était une autre pénalité pour excès de vitesse qui lui pendait au nez) et ressort toujours aussi agacé contre lui-même... 14ème. Il remonte quelques places, et, au 26ème tour, se retrouve une fois encore dans les échappements de Liuzzi. Autant le dire vulgairement : il le passe comme un gland ! En se rabattant devant le pilote italien, l'Allemand touche l'aileron avant de la Force India et un débri crève le pneu arrière gauche de sa Red Bull. L'énième retour aux stands lui demandera de longues minutes. Quelques tours plus tard, il se retrouve encore sous investigation pour une légère prise de bec avec Alonso en sortant de la pit-lane. Il repasse par les stands, une dernière fois, pour changer ses pneus. Au total, il aura fait 5 arrêts aux stands, 5 !!!
En bref, il les a accumulées. Espérons qu'il ait touché le fond... histoire qu'il remonte enfin. Mais autant dire franchement ce que nous pensons tous : le titre de CDM, ce n'est pas pour cette année et s'il ne cesse de se comporter comme un gamin, il pourrait ne jamais l'être.

L'autre gros flop de ce GP revient à Alonso. Le pauvre ami... ça ne commençait déjà pas très bien pour lui puisqu'il s'élançait de la 10ème place (il avait déjà vu pire cette année pour sûr, mais bon, pour l'un des prétendants au titre, ça la fiche mal quand même). Dans le 1er tour, Barrichello loupe son freinage et le harponne au passage. C'est apparemment sans gravité puisqu'il repart direct, mais ce n'est pas de chance, d'autant qu'à l'issue de la course, le pilote prétendra que suite à cet incident sa voiture chassait à droite et que toute sa course s'en est trouvé hypothéquée. Mais passons ces tentatives d'explications / excuses. Après cet incident, et alors qu'on est toujours dans le 1er tour, il tente de mettre à profit ce léger couac en passant dans la foulée par les stands pour chausser des intermédiaires en prévision de la pluie. Re-pas de bol puisqu'il devra repasser par les stands quelques tours après pour chausser des slicks la pluie ayant cessé. Par la suite, ce ne sera pas brillant. Certes il passera sans mal Buemi, Glock ou Yamamoto (en même temps, ce n'est pas un exploit), mais il butera à plusieurs reprises contre des pilotes de bien moindre envergure que lui. Et s'il arrive finalement à dépasser Liuzzi, ce ne sera pas la même limonade face à (ou plutôt derrière) Kobayashi puisqu'il n'arrivera pas à trouver la plus petite ouverture. Par la suite, il s'accroche avec Vettel à la sortie des stands et au 39ème tour, c'est fini pour lui puisque sa Ferrari embrasse un mur à cause de la pluie. La dernière image d'Alonso sur la piste pour ce GP c'est lui, se dépêchant de sortir de la voiture positionnée à l'équerre sur la piste et courant pour vite se mettre à l'abri. Une fin bien pathétique à notre goût. Même s'il est vrai qu'il a surtout joué de malchance, le pilote Asturien nous a déçus en ne se ressaisissant pas et en ne se battant pas.

Le dernier flop revient à l'écurie Williams. Barrichello, après moults calculs brumeux, fêtait son 300ème GP. Autant dire que la fête aura été de courte durée... Il s'élance 7ème sur la grille, ce qui n'est pas mauvais. Mais l'émotion de son anniversaire aura peut-être été trop intense puisque, comme un débutant, il loupe en beauté son virage, harponne Alonso au passage et détruit sa Williams dès le 1er tour. Une grosse déception. Son coéquipier ne suscitera pas de meilleures réactions parmi la rédaction de Fémin-F1. Hülkenberg s'élance 9ème et finit 14ème. Après la remontée d'avant trêve, on espérait qu'ils continuent sur leur lancée lors de la reprise... Pourvu que ce ne soit qu'une fausse note.

 

Notre bulletin de notes :

 

Bulletin-Belgique.jpg

Par Aurore - Publié dans : Les analyses de FF1
Partager     - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

C’est cool ! Votre article est cool ! Et de plus, j’aime bien la doublure en laine de chaussures Christian Louboutin. Vous l’aimez aussi ? Venez portez ces Bottes pour l'hiver ! Christian Louboutin sont en Soldes. Tout est moins chers!

Commentaire n°1 posté par Christian Louboutin le 20/09/2010 à 05h20
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés