Dimanche 25 mars 2007 7 25 /03 /2007 11:00

Un certain regard sur la Cité de l'automobile...

Exposition temporaire
"La Naissance de la Bugatti Veyron"


Fin 2006, la Cité de l'automobile de Mulhouse présentait une exposition temporaire sur la naissance de la Bugatti Veyron. Etaient ainsi présenté 6 modèles, dans une scénographie fantastique, retraçant les créations et prototypes de la marque depuis 1987, date de la renaissance du mythe initiée par Romano Artioli et prolongée par le groupe Volkswagen en 1998, jusqu'à aujourd'hui.


En pénétrant dans l'espace consacré à cette exposition, le visiteur faisait face à une ancienne Bugatti qui porte entre ses phares la "flamme" Bugatti qui ne s'est jamais éteinte. Et le mur qui entraine le visiteur vers la première étape de cette rétrospective rend hommage à la Marque de Molsheim et aux frères Schlumpf.






La passion Bugatti gardée intacte






Le premier modèle présenté est l'EB 110. Elle fut dévoilée
le jour du 110ème anniversaire d’Ettore Bugatti en 1991. Cette supercar était à l’époque la voiture de tourisme la plus rapide du monde.








La Bugatti EB 112 fut présentée à l'occasion du salon de Genève en 1993.
Cette berline à quatre portes devait être commercialisée en 1996. Mais la société Bugatti Automobili SpA fit faillite et seuls quelques exemplaires furent produits par le Monaco Racing Team (MRT) qui racheta la chaîne de montage de l’EB 112.




En 1998, le groupe Volkswagen racheta la marque Bugatti et rapatria son siège dans sa région d’origine en Alsace.

Repartant du style de l’EB 112, Giugiaro dessina l’EB 118, avec une motorisation inédite pour une automobile: un 18 cylindres en W.


















L’EB 218, une berline quatre portes inspirée de l’EB 118, sera elle aussi équipée de ce moteur.












Vient ensuite l’EB 18-3 Chiron. C'est le modèle qui montre les prémices de la ligne de la Veyron. Chiron était l’un des pilotes Bugatti les plus titrés des années 20 et 30.









Ce prototype fut présenté au public lors de l’exposition universelle de l’automobile de Francfort en 1999.










Et l'exposition se termine bien sûr par la Bugatti 16-4 Veyron. C'est la première Bugatti produite en (petite) série depuis son passage sous le contrôle de Volkswagen. Son unité de production a été inaugurée en septembre 2005 à Molsheim.
La Bugatti Veyron est la voiture de tous les superlatifs... dans la digne lignée des plus somptueux modèles d'Ettore Bugatti !















Sublime Bugatti 16-4 Veyron...


















Le rêve est fini, l'exposition trop éphémère !

Par D'in - Publié dans : Culture F1
Partager     - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés