Vendredi 2 mars 2007

Saison 2007
retour vers les news de la saison  


 

Pourquoi 2007 s'annonce passionnante ?



    Jamais depuis une décennie saison ne s'était annoncée si prometteuse et incertaine que 2007 qui s'approche. Les raisons ? Elles sont multiples et variées telles que les inévitables nouvelles réglementations, les nombreux transferts, les nouveaux venus ou l'implication croissante des grands constructeurs.

    Côté réglementation la grande nouveauté est le gel des moteurs pour quatre ans, ces derniers devront en outre répondre à une liste de caractéristiques fondamentales fixées par la FIA.

L'autre changement concerne les pneus. Cette année Bridgestone sera le seul fournisseur de pneumatiques du plateau, et les écuries n'auront que deux types de gommes "sèches" au choix par grand prix (dures dites "prime" ou tendres dites "option").
 Avec ces nouvelles règles la FIA fait un pas de plus vers son objectif : "Ralentissons les voitures, garantissons la sécurité et limitons les coûts".

(Plus de détails sur les nouvelles réglementations )


    La saison des transferts 2007 s'est ouverte dès la fin du championnat 2005 avec l'annonce retentissante -un an à l'avance- de l'arrivée de Fernando Alonso chez McLaren pour 2007. C'est maintenant chose faite et le double champion en titre a commencé dès la fin décembre à prendre ses marques chez les gris. A en juger par les essais hivernaux la voiture semble fiable et performante et les deux partis vivent une parfaite lune de miel. Si celle-ci perdure le duo sera l'un des plus redoutables candidats au titre. De plus le deuxième pilote de l'écurie est un nouveau venu prometteur : Lewis Hamilton, champion en titre de GP2 qui en a ébloui plus d'un dans le paddock l'an dernier. Très attendu ce jeune anglais pourrai bien être la révélation de l'année et son duel avec Alonso risque d'être captivant.
    Chez Ferrari, le départ de Michael Schumacher vers une retraite dorée laisse
la place à un Kimi Raikkonen qui a soif de victoires et de titre après une dernière saison blanche et amère chez McLaren. Le finlandais semble motivé comme jamais et la Scuderia est en mesure de lui fournir la voiture fiable et performante qui lui a toujours fait défaut. Mais au sein de l'écurie la lutte sera dure car Felipe Massa, fort d'une première saison en rouge, est bien décidé à s'imposer. Là encore le duel fratricide sera passionnant en espérant que la direction de l'écurie n'y mettra pas son nez, une chose est certaine ces deux là sont candidats au titre.

    Pour Renault, la tache s'annonce rude : avec le départ de son leader Alonso l'écurie est orpheline. Certes Fisichella clame haut et fort sa confiance en lui mais cela est-ce suffisant ? L'italien semble malheureusement sur le déclin et même sans la pression d'Alonso nous l'imaginons mal comme prétendant régulier à la victoire. Son équipier est quand à lui beaucoup plus intéressant. Il s'agit de Heikki Kovalainen, un débutant comme titulaire mais ayant tourné sans relâche l'an dernier en test pour l'écurie française. Il semble avoir un bon potentiel mais il est difficile de courir après le titre dès sa première année !
    Pour les autres écuries il faut citer la bonne forme de BMW qui se pose comme l'outsider très attendu de la saison. Les moyens mis en œuvre par le constructeur allemand sont colossaux et la paire de pilotes affûtée comme jamais. Heidfeld le timide est capable d'en surprendre plus d'un et Kubica, sensation de la fin de saison 2006, souhaite continuer sur sa lancée.

    Honda aussi semble bien placée en ayant fini très fort l'an dernier et Button fort de sa première victoire en GP est bien décidé à rempiler. A nos yeux cependant Barrichello risque d'être un poids pour l'écurie, le brésilien ayant eu du mal à s'intégrer en 2006. Il faut aussi noter le projet innovant de l'écurie qui veut faire un geste pour l'écologie et la planète et qui donc a choisi comme livrée une image satellite de la Terre… espèrerons que cela ne les dispersera pas trop.

    Chez Toyota, il faut saluer l'arrivée de Franck Montagny au poste d'essayeur. Cependant, l'écurie ne semble pas en bonne forme et l'on se pose la question de la motivation de ses deux pilotes Jarno Trulli et Ralf Schumacher, pour qui le poids des ans et les déceptions multiples commencent à se faire sentir…
    Pour Williams place au changement après la descente aux enfers de 2006. Nouveau moteur (Toyota), nouveau pilote (Wurz, pilote essayeur mais ayant déjà couru une trentaine de GP en 2003), nouveaux sponsors, l'objectif est clair : remonter la pente. Et c'est tout le mal que l'on souhaite à ce petit poucet au nom illustre. A surveiller Nico Rosberg pour sa deuxième saison, a-t-il appris de ses erreurs ? Sera-t-il le digne fils de son père ?

    Cette année changement de partenaire moteur aussi pour RedBull : exit Ferrari et bonjour Renault –le bloc champion du monde !-. Avec ce nouveau propulseur, une monoplace entièrement designée par Adrian Newey et l'arrivée de Mark Webber les ambitions du team sont revues à la hausse mais nous craignons que l'australien ne soit pas à la hauteur de ses prétentions… Coulthard quand a lui continue de vivre sa seconde jeunesse dans ce team décontracté.
    Toro Rosso, petite sœur de RedBull, bénéficie du changement de moteur son aînée en récupérant le bloc Ferrari. Côté pilote pas de changement, même si Liuzzi et Speed ont la pression du fait de leurs titularisations tardives et du mécontentement apparent du directeur de l'écurie.
http://img266.imageshack.us/img266/1143/satojl1.jpg    Il sera intéressant de suivre la seconde année de l'écurie Super Aguri qui, forte du soutien d'Honda et de l'enthousiasme du Japon tout entier, se verrai bien jouer les troubles fêtes dans le bas du peloton. A noter les débuts d'Anthony Davidson le remarquable pilote du vendredi de BAR en 2005, et un Sato qui semble enfin s'être assagi.
    Concernant Spyker que dire de plus que le nouveau partenariat avec Ferrari pour la fourniture moteur et les débuts d'Adrian Sutil. En cette pré-saison cette écurie semble à nos yeux la plus mal lotie du plateau.


    Avec de nombreux prétendants au titre, des écuries ayant soif de vengeance, des pilotes affamés et des jeunes loups aux dents aiguisées, la saison 2007 réunit d'ores et déjà tous les ingrédients pour être exceptionnelle. Rendez-vous donc dimanche 18 mars à 4h du matin (heure française) pour le premier départ de la saison !


Par Marnie - Publié dans : Archives
Recommander - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Blog : Humour sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus