Jeudi 7 décembre 2006

Une affaire de nez

Par Burd Phillips pour motorsport.com
traduit par Sywel pour Fémin-F1

 

Il m’est apparu récemment, qu’au cours des trente dernières années, il s’était développé une très forte corrélation entre l’évolution du nez de la Formule 1 classique et celui de Michael -Roi-de-la-Pop- Jackson. Serait-il possible que, depuis des années, nos designers les plus réputés de la F1 s’inspirent du pif hyper modifié de Jackson quand ils dessinent l’avant de leurs compétitrices de grand prix ? Adrian Newey pratiquerai-t-il en secret le moonwalk dans son bureau en examinant les données de la soufflerie ? Rory Byrne dormirai-t-il en pyjama « beat it » pour se porter chance la veille du premier grand prix de la saison ?

 

            Personnellement je crois que la réponse aux questions précédentes est un « oui » retentissant. Okay, c’est vrai que je n’ai aucune preuve dans le sens où aucune déclaration du personnel  des teams ne vient confirmer mes soupçons, mais qui a encore besoin de ça de toute façon ? Il y assez de preuves matérielles pour affirmer qu’il existe effectivement une correspondance, et si les déboires à répétition de Michael Jackson avec la justice nous on appris quelque chose c’est bien que les preuves matérielles non vérifiées peuvent faire vendre un sacré nombre de journaux.

 

            Commençons par les années 80, la brillante "ère turbo" pour les F1 et le succès fulgurant de "l’ère Thriller" pour MJ. Pendant cette période, le nez en question avait l’air encore à peu près normal. Ce n’étaient clairement pas les mêmes nez que ceux utilisés au cours des années 60 et 70 – un certain degré de recherche aérodynamique étant apparu. La plupart, cependant, s’intégraient encore naturellement avec le reste de la section avant, et les fans de ces deux phénomenes des années 80 ne suspectaient pas encore quelle profonde altération s’était initiée.

 


            Avançons jusque dans les années 1990, les nez de Michael Jackson et d'une F1 standard ont commencé à changer radicalement de forme, devenant même effrayant à regarder sous certains angles. Les parties supérieures qui relient le monocoque à l’aileron se sont affinées tandis que les montants du nez ont adopté un profil long et pointu. Au milieu de la décennie la moustache s’est considérablement développée et l’ensemble ressemble désormais à un missile. Alors que les choses devenaient visuellement de plus en plus bizarre, beaucoup de fans qui avaient sauté dans ces deux wagons dans les années 80 en sont rapidement descendus et ont cherché ailleurs une autre forme de distraction moins dénaturée, comme la musique grunge ou le championnat du monde moto 500cc.

 

            Avance rapide jusqu’en 2005. Les objets que nous voyons désormais greffés sur le devant de M. Pop et des F1 ne sont ni plus ni moins que des désastres esthétiques. Pendant que la position des montants est demeurée plutôt constante, les ailerons/narines ont l’air d’être 30 cm plus haut que ce qu’ils devraient. Les ailerons avant des F1 évoluent maintenant si haut qu’il pourraient passer sans problème par dessus la tête de Bernie Ecclestone sans ébouriffer sa coupe de cheveux à la Ringo Starr, et la rumeur dit que Michael Jackson ne fait désormais plus la différence entre ses poils de nez et ses sourcils.

 

            Pour être juste avec les teams de F1, précisons que la plupart des terribles changements récents du design ont été imposés par les têtes pensantes de la FIA. Michael Jackson, bien sur, ne peut s’en prendre à personne d’autre qu’à lui-même. Il est évident que vers la fin des années 80, quelqu’un dans son entourage aurait du le faire asseoir, lui tourner un peu autour et lui dire « Ecoute Mickey, Je sais que tu cherches désespérément  à te transformer en la version féminine de Diana Ross, mais ce constant recours à la chirurgie esthétique va finir par te faire ressembler à un monstre ! » La question est : Est-ce que quelqu’un devrait faire le même chose avec les cerveaux de la F1 ? L’esthétique devrait-t-elle entrer en compte quand Max Mosley  et ses sbires de la FIA rencontrent les teams pour décider des dimensions des voitures ?

 

            Ayant fait mes premières armes en F1 durant l’ère turbo, pleins de nouvelles choses des machines modernes me retournent l’estomac. D’après moi, une voiture de grand prix devrait être à 3cm du sol depuis le bout du nez jusqu’au diffuseur. Les étincelles qui jaillissaient auparavant du fond plat quand il rencontrait une portion de circuit particulièrement bosselée me manquent. De plus les pneus arrières devraient être deux fois plus larges que les pneus avant, et il ne devrait pas y avoir cette monstrueuse prise d’air qui dépasse au dessus de la tête du pilote

 

            Ceci dit, je comprends que les choses doivent changer. En fait, les changements de design d’année en année sont une des choses qui rendent la F1 si  attirante. Pour cela, je suis prêt à accepter les creux, les bosses, les aiguilles et les froufrous. Cependant  je n’arrive pas à me faire à la hauteur ridicule des machines d’aujourd’hui, et tout particulièrement à la position de l’aileron avant.

 

            Je comprend que la FIA ait voulu diminuer la vitesse bien trop élevée en minimisant l’appui généré via le package aéro, mais quelqu’un se serait-t-il préoccupé du fait que les voitures seraient horribles avec un aileron avant aussi drastiquement relevé au dessus du reste du châssis ? Il devait sûrement y avoir une autre solution pour ralentir les voitures sans imposer au teams de créer un design qui se rapproche plus du bateau de pêche que d’une voiture de course.

 

            Toutes ces questions sont malheureusement complètement vaines désormais. Je devrais probablement accepter le fait que je vais devoir regarder une grille pleine de Michael Jackson pendant quelques temps encore. Peut-être que si l’industrie de la Formule 1 réussit  à nous offrir une bataille acceptable, je pourrais faire abstraction de l’immonde apparence des voiture et j'arriverais à me concentrer de nouveau sur la course. Tant que je pense à ça, je suis sûr que tout ça serait aussi vrai pour Jacko. S’il pouvait s’isoler et rassembler assez d’inspiration pour accoucher d’un nouvel album digne des précédents, je parie que tout le monde oublierai la chirurgie, les faux mariages et autres bétises pour s’intéresser qu'à sa musique.

            En même temps, peut être pas…

par Traduction de Sywel publié dans : Humour
recommander commentaires (0)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil
bloguer depuis son mobile sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus