Mercredi 29 mars 2006

Suite de l'article sur les pilotes féminins de la F1

Les pilotes féminins actuels

Depuis 1992, il n'y eu donc plus eu de femme dans un baquet de F1 lors d'un GP. Mais deux ont quand même eu la chance d'en prendre le volant soit pour un run promotionnel soit pour des essais privés...



Sarah Fisher a pris le volant de la McLaren MP4-17 en prélude du GP des États-Unis en 2002, grâce à une opération de promotion de la F1 à l'initiative de TAG Heuer. La jeune américaine alors âgée de 21 ans était engagée dans le championnat outre-atlantique d'IRL., et avait récemment mené plusieurs courses et décroché une pôle position.
 


Katherine Legge, pilote britannique, 3 victoires cette saison en Formule Atlantique,a eu l'opportunité de tester cet hiver 2005 une Minardi sur le circuit de Vallelunga.
En effet Paul Stoddart, lors de son ultime séance d'essais en tant que patron de Minardi, a choisit de faire confiance à Katherine Legge :
"Nous avons toujours dit que nous n'hésiterions pas à offrir une chance à une femme suffisamment compétitive au volant d'une F1. Je pense que Katherine Legge a fait plus qu'il n'en faut pour mériter cette chance."

Enthousiaste la jeune femme a donc pris le volant, et a réalisé l'un de meilleur chronos de la semaine !
"Ce fut une expérience fantastique ! les membres de l'écurie ont été absolument géniaux avec moi. En ce qui concerne le test, je m'attendais à l'inattendu, ce que j'aie eu ! C'était probablement beaucoup plus facile le deuxième jour, principalement parce que j'ai pu seule me concentrer sur ce que j?avais à faire. J'ai fait de mon mieux en gardant en tête que mon expérience est très limitée, mais je suis satisfaite du résultat. Le problème est que désormais je vais trépigner jusqu'à ce que je remonte dans une F1 ! "

Remonter dans une F1 ? C'est tout le mal qu'on lui souhaite ! En attendant elle franchit un cap pour cette saison 2006 en accédant au Champ Car avec l'écurie PKV.
 



Pour n'oublier personne des espoirs féminins de la F1, Il faut aussi nommer Danica Patrick, jeune pilote américaine en IRL qui a fait une apparition dans le paddock en 2005 lors du GP d'Etats-Unis. Cette dernière possède un caractère bien trempé et fait des merveilles avec sa monoplace, ce qui lui valu une proposition de test par l'écurie BAR-Honda, mais elle la déclina ! Car selon elle "cet essai était monté uniquement parce que je suis une femme !" or elle refuse toute idée de distinction femme/homme, ce n'est pour son sexe qu'elle veut piloter une F1 mais pour son talent ! Gageons que cela ne saurait tarder !


Danica et sa monoplace IRL 2005

~~*~~*~~*~~*~~*~~*~~

Pour finir cet tour d'horizon des femmes et de la F1, nous tenons à adresser un carton rouge à Jenson Button pour les propos qu'il a tenu sur les femmes pilotes de F1 !
 
Danica Patrick et Jenson Button, GP des Etats-Unis 2005

Jugez par vous même :
A propos de Danica Patrick : « Danica est très rapide, mais je ne pense pas qu'il en irait de même en F1, à cause des forces G générées par les autos dans les courbe rapides. »
Car il est bien connu qu'en IRL les G latéraux n'existent pas...!
Mais ce n'est pas fini il persiste et signe : « De plus, une fois par mois vous ne voudriez pas vraiment qu'elle soit présente sur le circuit avec vous, non ? Une fille qui possède une forte poitrine ne sera jamais à l'aise dans une voiture. Et ses mécaniciens ne pourraient pas se concentrer. Imaginez, comment feraient-ils pour serrer ses sangles ? »

Parce qu'il est bien connu la aussi qu'en IRL il n'y a ni mécaniciens masculins, ni sangles pour maintenir les pilotes !


Une réponse parmi d'autres, celle d' Emma Parker Bowles (journaliste auto/moto du Sun)
"Il serait temps de grandir ! S'il passait moins de temps à loucher sur les poitrines des grid girls, il gagnerait plus de courses."
Par Marnie - Publié dans : Filles et moteurs
Recommander - Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

Salut les filles,


Je trouve ca vraiment dommage que la F1 n'a jamais réelement donner ca chance a une femme. Mais ca parrait "presque logique" vue comment elle sont representée dans les photo autour de la F1, suivée mon regard....  Mais peu etre que les chose vont évolué vue que vous avez réussie a vous "qualifier" en tant que commissaire, je pense que ca peu faire évoluer les mantalités, Alors surtout continué vous apporter vortre grain de sable pour qu'on vois un jour une femme pilote de F1 dans un top team...


patrick

Commentaire n° 1 posté par patrick le 12/04/2007 à 22h00
Oui nous regrettons beaucoup qu'aucune femme n'ait eu l'opportunité de piloter pour un top team... et nous aimerions vraiment avoir assez d'influence pour changer les choses mais cela reste un peu utopique quand même...
Enfin peut être que les dirigeants vont se rendre compte un jour l'attrait marketing que peut avoir une femme pilotant une F1...

Concernant les commissaires, attention nous ne sommes les premières femmes commissaires qu'à Monaco, il y a depuis longtemps des femmes sur le bord de la piste sur les autres GP. Néanmoins il n'est pas désagréable de bousculer les idées reçues et de réussir à intégrer les corps des meilleurs commissaires du monde !   ;-)

Merci pour ton commentaire, et si tu veux rejoinds nous sur le forum de femin-F1 :
http://femin-F1.goodforum.net
Réponse de Team Femin-F1 le 13/04/2007 à 00h08
"Il serait temps de grandir ! S'il passait moins de temps à loucher sur les poitrines des grid girls, il gagnerait plus de courses."

Maintenant qu'il gagne des courses, peut-être a-t-il changé d'opinion sur les femme en f1?
je pense que comme beaucoup de mec pilote il craint de ce faire 'taper' par une femme. Un bon exemple est la réussite de Michel Mouton face Walter Rohr, en rallye, ce dernier ne se serait jamais remis de perdre le titre face à la française.
Commentaire n° 2 posté par PAARpassion le 09/05/2009 à 12h07
Walter Rohrl avait d'ailleurs eu des commentaires assez minables sur Michèle Mouton. Pour stigmatiser le fait que Mouton avait une meilleure voiture, il avait dit que à son volant "même un singe pourrait gagner".

C'est vrai que en 1982, lors de leur duel pour le titre mondial, l'Audi Quattro de Mouton était supérieure à l'Opel Ascona de Rohrl, et que Rohrl était certainement un meilleur pilote, mais c'était naze comme commentaire. L'Audi était un vrai monstre (700 ch je crois) et c'était pas donné à tout le monde de la piloter aussi efficacement. Et Michèle Mouton a fait un jour (je crois que c'était lors du rallye du Portugal) une démonstration dans des conditions météo exécrables qui avait fait taire tous ses détracteurs.
Commentaire n° 3 posté par Thibaut le 09/05/2009 à 13h53
Vous avez un trés beau site. Continuez comme cela.

Commentaire n° 4 posté par Fabrice le 18/06/2009 à 23h18
merci !
Réponse de Team Fémin-F1 le 19/06/2009 à 10h58
Blog : BD sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus