Mercredi 7 octobre 2009

Robert Kubica

Jouer, miser et bluffer pour gagner


Robert Kubica vient de signer chez Renault pour la saison 2010, mettant ainsi un terme aux questions sur l’avenir du pilote et de l’écurie. A cette occasion, petit zoom sur le premier pilote polonais de la F1.


Il a beau être Polonais, c’est au Canada qu’on pense quand on entend le nom de Kubica. Canada 2007 : un crash d’une violence impressionnante. Canada 2008 : sa première (et unique à l’heure actuelle) victoire en F1. Peut-être aurait-il plus brillé cette année si Montréal n’avait pas été supprimé du calendrier ? Une saison pire que celle qu’il est en train de vivre n’aurait pas été possible. L’an passé, il était l’un des trois derniers prétendants au titre. Cette saison, il lutte seulement contre sa voiture pour décoller du fond de tableau.


Peut-il espérer un destin à la Button, devant attendre le moment opportun pour faire éclater son talent ? Il lui faudrait patience et abnégation… Outre des résultats vraiment décevants en 2009, la saison de Robert est des plus compliquée. A l’été, on doutait même de son avenir en F1 suite à l’annonce du retrait de BMW. Pilote dont le talent est reconnu, Kubica n’était pourtant pas le plus courtisé du plateau jusqu’il y a peu. Renault puis Toyota ont clairement fait connaître leur intérêt pour le Polonais, et c’est finalement dans l’écurie française que le natif de Cracovie va continuer sa carrière.

Lire la suite …
Par Marie - Publié dans : Un autre regard sur la F1
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés