Mardi 21 août 2007

cliquez ici pour rejoindre le menu

Grand-Prix de Turquie

Le 26 août  2007, 3ème GP de Turquie

Le circuit :
 
    Situé à Istanbul
   
Site internet : http://www.msoistanbul.com
    Un tour :  5.338 km
    57 tours à boucler soit un total de 306.543 km


 

Les réglages :

Les appuis aérodynamiques : sont assez élevés pour assurer une bonne vitesse de passage en courbe. Malgré les longues lignes droites les écuries préfèrent généralement rajouter de l'appui pour gagner en efficacité dans les passages plus lents.
Les freins : ne sont pas trop sollicités par le tracé malgré un freinage délicat dans le virage 12, car les longues lignes droites du circuit permettent un bon refroidissement. 
Les pneus avant risquent de souffrir, particulièrement dans le virage 8, l'un des virages les plus exigeants de la saison pour le train avant de la monoplace. Pour limiter cette usure, il faut jouer sur les réglages des suspensions et de l'aileron avant pour trouver le bon compromis entre bonne traction et bonne gestion des pneumatiques afin d'avoir une voiture performante dans les portions les plus techniques du circuit.
Les suspensions : peuvent être réglées assez dures et plutôt basses, car le circuit est en bon état : peu de bosses et de vibreurs hauts. Ces réglages rendent la voiture très réactive dans les enchaînements techniques.
Le moteur : effectue 67% du tour à pleine charge ce qui place ce circuit en dessous de la moyenne. De plus, le refroidissement ne pose pas de gros problèmes malgré des températures élevées sur le circuit. En effet, il n'y a pas de zones très lentes et les longues lignes droites permettent un bon refroidissement. Concernant les réglages, il faut un moteur souple avec une bonne vitesse de pointe pour tenter des dépassements en bout de ligne droite, mais cela ne doit pas être au détriment de la puissance et de la souplesse à bas régime. 


L'avis de Jarno Trulli : 

"Ce n'est pas le circuit le plus compliqué de la saison puisqu'il n'y a qu'un seul virage difficile. Il s'agit d’un long virage à gauche qui se compose en réalité de trois virages, nous le prenons à fond de quatrième ou de cinquième. Le reste du tour est relativement simple - même si le circuit tourne dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. Cette particularité fait que les contraintes sur les muscles du cou sont différentes et à l’opposé de celles subies habituellement."

Notre avis :

Istanbul est le plus interressant des tracés récents. Il est depuis deux ans le lieu de très belles courses, ce circuit exigeant pour les pilotes met en valeur le pilotage et la ténacité de chacun. Dans le paddock, entre les deux meilleures écuries, la tension est maximale. Le combat acharné qu'elles se livrent continuera ici sur la piste, pour notre plus grand bonheur. La saison est déjà bien avancée et dans ce cas les points et les victoires sont de plus en plus difficiles à obtenir, chacun a déjà bien affuté ses armes ou ses voitures si vous préférez. Dimanche soyez donc devant votre télé, il y a peu de chance que vous le regrettiez


Les résultats 2006 :

Pole : Felipe Massa en 1'26''907
Le podium:
           1er :
Felipe Massa
           2ème : Fernando Alonso 
           3éme : Michael Schumacher
Meilleur tour en course : Juan-Pablo Montoya en 1'24''770 

Horaires du Grand Prix : (heure française)

Vendredi : Essais libre 1 : 09h00 - 10h30
                  Essais libre 2 : 13h00 - 14h30
Samedi :    Essais libre 3 : 10h00 - 11h00 
                  Qualification : 13h00 - 14h00
Dimanche : Course : 14h00

par Team Femin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
ajouter un commentaire commentaires (0)   
Retour à l'accueil
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus