Lundi 31 juillet 2006
cliquez ici pour rejoindre les résulats de la saison

Commentaires des principaux acteurs du GP d'Allemagne



 Michael Schumacher (Ferrari, vainqueur) :

    "Nous avions besoin de cette performance pour mettre la pression sur Renault. Il n'y a rien eu de mauvais pour nous dans cette course. Nous avions de la marge, nous étions "confort". Le seul problème était que la piste était très sale hors trajectoire à cause des composés très tendres de gommes utilisés, et que les autres voitures étaient à la limite . Nous n'étions pas dans cette situation. A la vue de nos performances des trois dernières courses face à nos rivaux, nous avons toutes les raisons d'être confiants. Nous savons que nous allons encore pouvoir garder ce rythme quelques courses. Cependant, nous devons nous attendre à ce que Renault revienne bientôt. Ces résultats sont motivants. L'esprit et le feeling dans l'équipe sont superbes."


Felipe Massa (Ferrari, 2e) :

    "Notre objectif était le doublé. Nous avons été très forts pendant cette course. Je pense avoir mené une course intelligente et elle avait une grande importance pour l'écurie. Maintenant il est important de continuer dans cette voie et de rester concentrer jusqu'à la fin du championnat. J'espère maintenant répéter cette performance dans une semaine à Budapest. "


Kimi Räikkönen (McLaren,3e) :

    "Nous avons eu un problème de remplissage du réservoir hier, entre la 2e et 3e partie de qualification, et nous n'avons pas mis autant d'essence que voulu. Mais nous avons montré aujourd'hui que nous avions vraiment amélioré la voiture. Mais nous restons loin de la vitesse des Ferrari."


Jenson Button (Honda, 4e) :

    "Ce fut une bonne course et les deux premiers relais étaient excellents. J'ai bien aimé les dépassements sur les deux Renault à l'épingle et sur Kimi pendant la course. J'ai pris beaucoup de plaisir. Le dernier relais a été plus difficile car j'ai connu beaucoup de grainage sur le pneu avant gauche et beaucoup de blocage à l'arrière. Et je n'ai donc pu me battre avec Räikkönen. Cependant je suis très heureux."


Fernando Alonso (Renault, 5e) :

    "Nous n'étions pas compétitifs ce week-end. Je pense que sans le bullage que nous avons connu, nous aurions eu la possibilité de monter sur le podium, même en partant 7e. J'ai pris un bon départ et ai dépassé les deux Honda, mais les pneumatiques ont commencé à buller dans le premier relais et j'ai perdu trop de temps pour espérer me battre pour la troisième place. Les choses se sont mieux passées dans mes 2e et 3e relais, et j'attaquais encore dans les derniers tours. C'est à ce moment que je suis sorti de la piste, car je pensais pouvoir encore rattraper Button. Lorsqu'on regarde notre niveau de performance sur le week-end, et en considérant le bullage, notre résultat n'est pas trop mauvais. Nous ne pouvions pas nous battre contre les Ferrari ici et c'était cela, notre problème. Maintenant, il faut être positif et penser à la Hongrie. Les pneumatiques que nous avons choisis pour la prochaine course sont totalement différents."


Giancarlo Fisichella, (Renault, 6e) :

    "Les deux Renault ont connu le même problème avec le bullage de leurs pneumatiques. Pour moi, c'est arrivé dans le deuxième relais. Après quelques tours, la voiture est devenue presque impossible à conduire. Nous devons comprendre pourquoi, mais nous avons aussi observé que d'autres voitures chaussées par Michelin étaient plus rapides que nous, ce qui montre qu'il nous manquait de la performance."


Jarno Trulli (Toyota, 7e) :

    " Comme toujours le GP d'Allemagne apporte son lot de surprise, mais cela n'a pas fonctionné comme prévu, pour nous. C'est dommage de n'avoir pu se qualifier en meilleure position. Mais partant du fond de grille, je suis forcément satisfait de mon résultat et nous pouvons être satisfaits des performances de la voiture. Mon départ fut incroyable et ainsi la course est devenue très attractive. Nous avons un fort potentiel en vue des prochaines courses."

 

Christian Klien (Red Bull, 8e) :

    "Je suis très content, c'est le deuxième point que j'obtiens cette saison. J'ai eu beaucoup de malchance et de mauvaises courses entre ces deux points. La voiture s'est bien comportée. On a des problèmes de sous-virage et de grainage, mais on m'a donné plus d'appui lors de mes arrêts au stand. On était à 100% et ça a porté ses fruits."


Ralf Schumacher (Toyota, 9e) :

    " Ce weekend a été décevant pour nous car nous espérions un bien meilleur résultat. Le départ a été difficile et j'ai malheureusement heurté Coulthard. Ce résultat est malheureux pour l'équipe qui a travaillé si dur. La performance de Jarno prouve qu'entrer dans les points était possible."


Tonio Liuzzi (Toro Rosso, 10e) :

    "C'était une course cool ! Dans le premier tour, j'étais chaud bouillant ! C'est un bon résultat pour l'équipe. Je me suis vraiment amusé en bataillant contre Jarno [Trulli], Ralf [Schumacher] et David [Coulthard]. C'était difficile de les maintenir derrière moi car ils étaient plus rapides. On n'avait pas la puissance nécessaire pour marquer des points."


David Coulthard (Red Bull, 11e) :

    "J'ai démarré 10e et je suis arrivé 11e. Voilà ma course, rien d'autre à ajouter."


Scott Speed : (Toro Rosso, 12e) :

    "Les mécaniciens ont fait un travail énorme pour assembler ma voiture après mon crash de la qualification. On avait beaucoup trop d'appui à l'avant et garder la voiture sur la piste était déjà un challenge en soi. On a peu à peu réglé le problème lors des arrêts au stand."


Christijan Albers (Midland, 13e) :

    "Notre résultat est raisonnable. Nous étions compétitifs face à Toro Rosso et la bagarre avec Speed était sympa. Par moments, il fermait la porte et je devais lever le pied pour ne pas le percuter, mais quand je l'ai passé, j'étais satisfait de voir qu'on lui prenait quelques longueurs. C'est très dommage d'avoir perdu de la puissance moteur neuf ou dix tours après. Ça nous a coûté une place et nous devons analyser d'où ça vient."


Tiago Monteiro (Midland, 14e) :

    "Un nouveau week-end difficile pour moi. Christijan et moi avions fait un choix de pneus différent, nous savions que ça pouvait être risqué, et ça s'est révélé être une mauvaise décision. Je pouvais faire deux ou trois bons tours avec chaque train de pneus et après les performances dégringolaient. Mais la voiture était bien équilibrée et j'ai pu finir la course. Le circuit ne nous convient pas, parce qu'il réclame de bonnes accélérations et un bon freinage, exactement nos points faibles ! Le Hungaroring devrait bien mieux nous convenir."


Rubens Barrichello (Honda, abandon - moteur) :

    "J'ai pris un départ terrible et je faisais une bonne course, la voiture était probablement la plus compétitive depuis le début de la saison. Il y devait y avoir de l'huile sur les pneus, et je suis parti en tête-à-queue. Le moteur avait explosé."


Pedro de la Rosa (McLaren, abandon - pompe à essence) :

    "La voiture était vraiment rapide et facile à piloter. Je rattrapais la Renault quand tout d'un coup j'ai perdu de la puissance et j'ai dû me retirer, en raison du bris de la pompe à essence."


Mark Webber (Williams, abandon - moteur) :

    "cette course était pleine de promesses mais elle s'est mal terminée. J'ai réussi un bon départ en passant de la 11e à la 6e. Je me suis bien bagarré avec Rubens qui m'a finalement passé, mais je savais qu'il s'arrêterait avant moi. Après le ravitaillement, j'ai passé Fisichella et j'ai piloté à la limite jusqu'au 2e arrêt. Après cela les choses se sont dégradées: l'équilibre était moins bon et soudain j'ai perdu de la puissance. Il semble que nous ayons eu une fuite d'eau, ma course était dès lors terminée... à huit tours de l'arrivée."


Nico Rosberg (Williams, abandon - sortie de piste) :

    "J'ai perdu l'arrière très vite et je suis sorti fort. J'en ai peut-être un peu trop fait. C'est probablement de ma faute."


Nick Heidfeld (BMW, abandon - freins) :

    "J'ai été tapé à l'arrière au 1er tour, peut-être par Jacques [Vileneuve]. De là, j'ai eu un problème sur le pneu arrière droit, qui a dû endommager les freins. Mes distances de freinages étaient de plus en plus longues. Je ne pouvais continuer."


Jacques Villeneuve (BMW, abandon - sortie de piste) :

    "Dans le 1er tour, je suis allé large dans le N.1 et je me suis fait prendre en sandwich dans le N.2. Ça a tapé et mon avant était cassé. Je suis rentré changer de museau. De là, c'était foutu. Après ça, l'arrière survirait, et je me suis fait surprendre."


Takuma Sato (Super Aguri, abandon - hydraulique) :

    "Les débuts de la SA06 en Allemagne ont été positifs. La voiture s'est très bien comportée pendant la qualification mais nous en attendions un peu plus en course. Nous sommes donc un peu déçus, mais c'est quand même un grand pas en avant par rapport à la SA05. C'était génial de se battre avec les Midland et dans le second relais, j'étais toujours devant l'une d'elles. A la fin, j'ai eu un problème d'huile de boîte de vitesses et j'ai dû abandonner, mais comme c'est une nouvelle voiture, ce n'est pas très surprenant."


Sakon Yamamoto (Super Aguri, abandon) :

    "Je suis déçu de ne pratiquement pas avoir couru ici, puisque je n'ai bouclé qu'un seul tour. Le bon côté, c'est que nous avons collecté plus de données que nous en avions, on a donc de quoi travailler avant la Hongrie. La SA06 est plus facile à conduire que la SA05."


Par Team Femin-F1 - Publié dans : Archives résultats
Recommander - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
creer son blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus