Lundi 24 août 2009

Le GP d'Europe 2009
~ Résultat et Résumé de la course ~

C'est par un éclatant soleil et une chaleur caniculaire que le départ du deuxième GP d'Europe à Valence est donné. Handicapées par la fraîcheur des derniers GP, les Brawn semblent de retour sur cette piste qui frôle les 46°C, même si ce sont les surprenantes McLaren qui monopolisent la première ligne.

Samedi, Lewis Hamilton et Heikki Kovalainen se sont en effet montré les plus rapides au jeu
des qualifs, le Finlandais ne manquant la pôle qu'à cause une petite faute dans son dernier tour. Barrichello sauve l'honneur de Brawn en décrochant la 3ème position alors que son équipier, leader au championnat, doit se contenter d'une décevante 5ème position, derrière un de ses principaux rivaux : Sébastien Vettel. Derrière, s’alignent les habitués de la Q3 : Räikkönen, Rosberg, Alonso, Webber (que l'on attendait plus haut) et Kubica.

A noter aussi, la bonne qualification du débutant Romain Grosjean : objectif rempli pour le pilote Renault qui décroche la 14ème position en Q2. En revanche, grosse déception pour Luca Badoer qui remplace Felipe Massa chez Ferrari. Pilote d'essais pour la Scuderia depuis plus de 10 ans, l'Italien ne trouve pas le rythme et se retrouve bon dernier.

La course

Au départ, les deux McLaren, bien aidées par leur KERS, s'envolent en conservant leur position, Barrichello sur leur talon. Räikkönen et Rosberg font la bonne opération en gagnant deux places, alors que Vettel en perd une et Button trois : il est 8ème derrière Alonso.
Romain Grosjean, auteur d'un piètre départ se retrouve en queue de peloton et ne peut éviter le contact avec Glock et Buemi : passage au stand obligatoire pour les trois pilotes.

Après 5 tours, Button perd encore une place en laissant passer Webber dont il avait paré l'attaque, au tour précédent, en coupant une chicane, l'Anglais est hors des points (9ème).

Le point sur les positions : Hamilton solide leader creuse l'écart devant Kovalainen. Suivent Barrichello, Räikkönen, Vettel, Rosberg, Alonso, Webber, Button et Kubica. Heidfeld, 11ème est sous la pression des Force India de Sutil et Fisichella.

Au 9ème tour, plus de peur que de mal pour Romain Grosjean. Le Français débutant (18ème) fait un drift et frôle le mur, mais il peut repartir sans encombre.

Le bal des premiers ravitaillements s'ouvre avec l'arrêt de Lewis Hamilton au 16ème tour, imité par Vettel et Kubica. Au 17ème tour, ce sont Kovalainen, Alonso et … Vettel (à nouveau !) qui s'arrêtent également. Problème de ravitailleuse pour le pilote RedBull qui se retrouve relégué en 16ème position. Ses espoirs de points et probablement de titre mondial, s'envolent quand, au 23ème tour, son moteur rend l'âme dans un panache de fumée blanche.

Juste avant son arrêt, Barrichello hausse la cadence ce qui lui permet après son passage au stand de revenir en piste devant Kovalainen.

Le point sur les positions au 24ème tour, après la plupart des premiers ravitaillements : Hamilton, Barrichello, Kovalainen, Räikkönen, Rosberg, Alonso, Webber, Fisichella (0 stop), Button, Nakajima (0 stop), Kubica, Sutil, Heidfeld, Trulli (0 stop), Badoer (0 stop), Grosjean, Alguersuari, Glock, Buemi


Au 28ème tour, Luca Badoer et Romain Grosjean, les deux "rookies" de la course, alors 15ème et 16ème, s'arrêtent en même temps.
Aidé par la rapidité de son équipe, le Français, pourtant derrière, sort au même moment que le pilote Ferrari. Ce dernier fait un écart pour le laisser passer semble-t-il, puis mord légèrement sur la ligne de sortie des stands. Il écope d'un drive through.

Entre le 33ème et 36ème tour, Button et Webber luttent pour la 7ème place mais l'Anglais ne parvient pas à passer. Pendant ce temps, Barrichello enchaîne les bons tours et remonte sur Hamilton qui s’arrête au 37ème tour pour son deuxième arrêt. Catastrophique ! Les pneus ne sont pas prêts et l'équipe fait perdre deux secondes à son pilote. Il passe de P1 à P5.

Au 40ème tour, alors que Nakajima, dont le pneu arrière gauche a éclaté, rentre au stand au ralenti, Barrichello effectue son deuxième arrêt et s'empare du leadership de la course. Räikkönen réalise également une bonne opération en prenant la troisième place à Kovalainen.

Au 44ème tour, Buemi, 18ème, part en tête-à-queue dans un des rares échappatoires du circuit : son disque de frein avant gauche a explosé dans un nuage de poudre de carbone.

Le point sur les positions après les derniers ravitaillements : Barrichello, Hamilton, Räikkönen, Kovalainen, Rosberg, Alonso, Button, Kubica, Webber, Sutil, Heidfeld, Fisichella, Trulli, Glock, Grosjean, Alguersuari, Badoer

Ce classement n'évoluera plus jusqu'au drapeau à damier, au 57ème tour. Victoire incontestable donc pour le Brésilien Barrichello qui renoue avec la première marche du podium qu'il n'avait pas vu depuis 5 ans (Chine 2004). C'est le 10ème succès du vétéran aux 281 départs en GP.

Par Marine - Publié dans : Résultats 2009
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
publier sur internet sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus