Lundi 11 mai 2009

Le GP d'Espagne 2009
~ Résultat et Résumé de la course ~



Pour le 5ème Grand Prix de la saison, la Formule 1 est de retour en Europe. A Barcelone, les équipes arrivent avec de nombreuses nouveautés dans leurs valises dans l'espoir de se rapprocher des Brawn GP. De son côté, l’écurie anglaise, largement en tête des championnats constructeur et pilote, espère bien que la voiture restera aussi performante malgré le changement de conditions climatiques et géographiques.

A l’issue des qualifications, la domination des Brawn se confirme, alliant performance et bonne stratégie Button décroche la pôle, Barrichello est troisième. En seconde position Vettel confirme la compétitivité de la RedBull. Massa décroche une belle quatrième place, laissant entrevoir un retour des Ferrari.

Dimanche à 14 heures les voitures s’élancent.

Barrichello prend un excellent départ et passe le premier virage en tête de la course. Button est deuxième et Vettel troisième.
Derrière, Trulli parti 7ème se fait pousser hors de la piste par Rosberg, quand il tente de reprendre sa place dans le peloton il surprend les monoplaces qui arrivent et provoque un impressionnant carambolage. Sutil entre en collision avec le pilote italien, la voiture de Bourdais monte sur celle de Buemi, les deux Toro Rosso sont out. La piste est maculée de débris, la voiture de sécurité sort et neutralise les cinq premiers tours de la course.

Au 7ème tour, la boîte de vitesse de la McLaren de Heikki Kovalainen lâche, la course est terminée pour lui.

Un point sur les positions au 10ème tour :
1- Barrichello, 2- Button, 3- Massa, 4- Vettel, 5- Webber, 6- Alonso, 7- Rosberg, 8- Glock, 9- Heidfeld, 10- Räikkönen, 11- Kubica, 12- Hamilton, 13- Piquet, 14- Fisichella, 15- Nakajima.


Au fil des tours Barrichello parvient à accroître son avance sur Button. En 3ème place, Massa, poursuivi par les RedBull de Vettel et Webber se laisse un peu distancer.



Au 18ème tour, Glock entame la première salve de ravitaillements. Räikkönen abandonne à cause d’un problème dans le circuit hydraulique de son accélérateur. Button et Alonso partis léger en essence s’arrêtent au tour suivant. Barrichello fait une boucle supplémentaire puis ravitaille lui aussi.

Au 21ème tour Massa et Vettel se suivent dans la pit-lane pour ravitailler.

Un point sur les positions au 27ème tour :
1-Barrichello, 2-Button (11,3s), 3-Massa (14.5s), 4-Vettel (15.5s), 5-Heidfeld (20.0s), 6-Hamilton (21.6s), 7-Webber (24.1s), 8-Alonso (28.0s), 9-Rosberg (32.2s) et 10-Fisichella (36.8s).

Au 30ème tour, soit avant la moitié de la course, Barrichello effectue déjà son deuxième arrêt à la surprise générale, il devra en faire un troisième avant la fin de la course. Button passe en tête de la course, le pilote brésilien repart 4ème.

Massa et Vettel s’arrêtent à nouveau ensemble dans le 43ème tour. Ceci ne fait pas les affaires du pilote allemand. Il semble pouvoir être plus rapide que Massa mais ne trouve pas la solution pour le dépasser, surtout que la Ferrari dispose du KERS ce qui n’est pas le cas de la RedBull.

Barrichello reprend brièvement la tête de la course à l’arrêt aux stands de Button mais le pilote brésilien doit encore ravitailler, ce qu’il fera 3 tours plus tard, au 51ème tour.
Vettel se fait de plus en plus insistant derrière Massa, d’autant plus que le brésilien est obligé de lever le pied pour éviter la panne d’essence ! Grâce au KERS il parvient pour l’instant à garder sa place.

Un point sur les positions au 62ème tour :
1-Button, 2-Barrichello (12,9s), 3-Webber (14.2s), 4-Massa (23.8s), 5-Vettel (24.1s), 6-Alonso (40.9s), 7-Heidfeld (51.8s), 8-Rosberg (59.8s), 9-Hamilton (81.9s), 10-Glock (83.1s).

Dans les deux derniers tours Massa ralentit encore, espérant économiser assez de carburant pour aller au bout de la course. Vettel parvient enfin à le passer. Dans le dernier tour c’est au tour d'Alonso de dépasser le pilote en difficulté.

A l’arrivée on assiste à un doublé des Brawn GP.
Button gagne devant Barrichello. Webber arrive 3ème à l’issue d’une course discrète mais efficace. Vettel échoue au pied du podium déçu, Alonso remporte une belle 5ème place inatendue, Massa franchit la ligne 6ème pour s'arrêter quelques mètres plus loin -panne sèche-, Heidfeld et Rosberg complètent le top 8 dans les points.

 

 

Nos Tops


Button récolte sa troisième pôle position et sa quatrième victoire en 5 Grand Prix. Grâce à un pilotage efficace et régulier, le pilote anglais démontre une fois de plus qu’avec la bonne voiture il est capable de faire de très belles choses. Son écurie Brawn GP parvient pour l’instant à garder l’ascendant face aux autres teams qui se sont pourtant lancées dans une véritable course aux améliorations techniques.


Impressionnant en début de course face à un Alonso le couteau entre les dents, Webber s’est imposé pour conserver sa place, bien calé en embuscade derrière le quatuor de tête. La suite de sa course ? Discrète. On ne l’a pas beaucoup vu et pourtant il est bien en troisième position à l’arrivée ! Voiture, pilotage et stratégie efficaces, et voilà l’Australien sur le podium.


Devant son public Alonso réalise une course solide. Parti 8ème il arrive 5ème. Il assure l’essentiel : le spectacle ! En début course il signe un joli, mais vain, dépassement sur Webber. Dans le dernier tour il nous offre à nouveau un joli spectacle en doublant Massa par l’extérieur : du pur spectacle puisque Massa était en mode économie. L’essentiel est qu’il ait ravi son public… et qu’il ait animé ce GP franchement soporifique.


D’autres pilotes ont montré leur talent, mais sans réussite.
- Vettel rapide mais impuissant, à la limite de la passivité, derrière un Massa sachant habilement user de son KERS.
- Massa justement. Il incarne le regain de forme des Ferrari, même si les Brawn restent intouchables. Il n’a pas démérité et a même réussi à rejoindre l’arrivée malgré les circonstances, tout en sauvant quelques points. C’est déjà pas si mal.
- Barrichello. Ex-futur retraité, le Brésilien a montré qu’il savait toujours manié le volant de sa monoplace. Stratégie malheureuse et dernier relai en-deçà de son rythme de course, il rate le podium… Favoritisme au sein de son écurie ? D’aucun voient déjà Barrichello réenfiler sa combinaison de fidèle porteur d’eau. A voir au fil des courses.

 


Nos Flops

Ferrari commençait à sortir la tête de l’eau, mais si la vitesse est de retour, la fiabilité qui leur fait toujours défaut. On ne parle même plus de la stratégie ! Ferrari semble avoir oublié le sens de ce mot pourtant essentiel en F1 ! Le bilan de cette course pour les Rouges ? Excès de confiance en qualif qui oblige Räikkönen à partir en fond de grille. En course, le Finlandais est contraint à l’abandon alors qu’il était en train de remonter. Quand à Massa, heureusement que le ridicule ne tue pas. Problème technique ou erreur de calcul on ne le sait pas, mais être obligé de faire lever le pied à son pilote pour lui éviter la panne sèche ça fait mauvais effet pour une écurie.


A Barcelone, les McLaren n’ont pas impressionné. De retour sous un climat plus tempéré l’écurie à connu de gros problème pour trouver du grip, surtout dans les grandes courbes du circuit. Résultat : des pilotes qui ont l’impression de courir sur la glace. Forcément à l’arrivée ce n’est pas brillant. D’autant que comme pour Ferrari, la fiabilité n’est pas là comme le prouve l’abandon de Kovalainen. Et les propos d’Hamilton ne laissent pas entrevoir beaucoup d’espoir pour les courses à venir.


Toyota. On y a cru et pfft ! L’écurie japonaise est retombé dans l’anonymat du milieu de grille ce week-end. Vraiment dommage pour le suspense….


Comme l’an passé, le GP de Barcelone a démarré par un gros carambolage. Rosberg et Trulli semblent être à l’origine de ce fiasco qui a entraîné l’abandon immédiat de 4 pilotes et a gâché la course de plusieurs autres… Piquet Jr lui s’en est sorti indemne, mais il avait au préalable copieusement poussé Hamilton dans l’herbe. L’Anglais a perdu de précieuses places dans cette affaire.

par Sywel publié dans : Résultats 2009
recommander commentaires (1)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

Merci pour le résumé! J'ai enfin trouvé 2 minutes pour venir le lire!
A part le carambolage au debut, il ne semble pas s'etre passe grand chose...
Commentaire n° 1 posté par alonso925 avant-hier à 23h50
Blog : Décoration sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus