Lundi 12 juin 2006

cliquez ici pour rejoindre les résulats de la saison

Commentaires des principaux acteurs du GP d'Angleterre
 

Fernando Alonso (Renault, vainqueur) :
    "La victoire a été assez facile pour nous. En réalisant la pole position hier, les choses étaient devenues plus facile. Puis, nous avons vu en début de course que nous avions plus d'essence que les autres et cela nous a aidé en termes de stratégie. C'est une bonne nouvelle pour le reste de la saison, mais nous devons prendre l'avantage maintenant. Dans les deux premiers tours après le safety car, Kimi [Räikkönen] était vraiment rapide. J'ai construit un écart dans les 16 premiers tours. Les pneus étaient parfaits. C'est un sentiment particulier que j'éprouve. J'ai gagné à Barcelone, mon pays, puis à Monaco, une course prestigieuse et enfin ici, tout près d'Oxford, là où je vis. C'est un rêve devenu réalité. Il y a une ambiance géniale sur ce circuit et gagner dans ce pays, à 20 minutes de chez moi (Oxford) est vraiment une bonne sensation. Trois victoires consécutives, c'est formidable. Nous sommes à la limite de la voiture, sans problème mécanique. L'équipe fait un travail fantastique et nous allons continuer d'attaquer."

Michael Schumacher (Ferrari, 2e) :

    "Kimi [Räikkönen] et moi nous nous sommes touchés au niveau des pontons, mais j'étais déjà à la limite du circuit. Il n'a pas voulu me donner l'intérieur, j'ai donc essayé l'extérieur. Nous sommes restés très près dans les premiers tours. Néanmoins, nous devons admettre que nous n'étions pas suffisamment rapides ce week-end. Nous avions deux sets de pneus neufs en réserve et les autres avaient utilisé le leurs. Ils ne leur en restaient donc pas. C'était là notre seule carte : rentrer un tour plus tôt et attaquer sans trafic. Cela nous a permis de passer Kimi pour la 2e place. Il reste 10 courses, 100 points à prendre. Bien que je sois 23 points derrière Alonso, le championnat n'est pas fini."

Kimi Räikkönen (McLaren, 3e) :

    "Nous étions un peu trop lents en ligne droite, pour être franc, pour prétendre rivaliser avec les autres. Je suis revenu assez près de Fernando après le safety car, et aussi dans le premier tour, mais je n'étais tout simplement pas assez rapide. En fin de course, j'ai souffert de survirage et voilà pourquoi Fisichella est très vite revenu sur moi. 3e, c'était le maximum que nous pouvions obtenir. Je suis donc content."


~*~*~*~


Giancarlo Fisichella (Renault, 4e)
:

    "Mon rythme a été compétitif et constant : j'étais plus rapide que les voitures qui m'entouraient. Dans le 2e relais, j'ai moi aussi connu un peu de grainage, mais le phénomène a disparu avec mon dernier train de pneumatiques et j'ai pu attaquer. En fin de course, j'étais beaucoup plus rapide que Räikkönen dans le premier secteur, mais il reprenait l'avantage dans les deux suivants parce qu'il avait beaucoup plus d'appui. Lorsque je m'approchais de lui, je perdais de l'efficacité aérodynamique et je ne pouvais pas l'attaquer."

Felipe Massa (Ferrari, 5e) :

    "Pas exactement un grand jour pour nous. Nous espérerions être plus compétitifs mais Renault a été très fort. J'ai perdu une place au profit de Giancarlo dans la pit lane. Je ne pense pas que j'aurais pu faire mieux. Je n'ai pas eu de problème particulier en course."

Juan Pablo Montoya (McLaren, 6e) :

    "C'est vraiment dommage que Villeneuve ait perdu le contrôle de sa voiture et percuté la mienne, à l'entrée du premier virage. Il a fait un trou dans le ponton. Bilan, j'ai souffert d'une voiture déséquilibrée pendant le reste de la course. A part ça, ce fut assez tranquille, et nous ne pouvions rien faire de plus. Mon moteur est préservé pour Montréal où nous espérons continuer à progresser."


Nico Rosberg (Williams, 9e) :

    "Décevant d'attaquer toute la course et de finir avec rien. Je suis passé de la 12e à la 9e place au départ puis, plus tard, j'ai été surpris de ne pas passer devant Villeneuve. Il est ressorti des stands devant moi à son second pit stop malgré que j'ai attaqué vraiment fort dans mon tour de sortie. C'est difficile d'accepter de ne parvenir à rien car lorsque je faisais une bonne course auparavant, dans la carrière, cela signifiait une victoire ou un podium !"


Rubens Barrichello (Honda, 10e) :

    "La voiture marchait très bien en pneus neufs et apportaient de la performance. Sinon, j'ai dû me battre toute la course. Nous avons un gros travail de fond à effectuer si nous voulons réduire l'écart avec les meilleures équipes."

David Coulthard, (Red Bull, 12e) :

    "J'ai eu beaucoup de sous virage pendant la course. Je pense que pendant la bagarre avec Villeneuve durant le premier tour, j'ai dû endommager ma monoplace. Nous avons modifié les réglages aéro, à l'avant, pendant la course. Cela a amélioré les choses sur la fin de course".

Christian Klien, (Red Bull, 14e) :

    "Cette course fut un désastre pour moi. J'ai dû démarrer la course avec des pneus déjà usés et j'ai perdu deux places. Ensuite ce fut difficile ensuite de les faire monter en température. Sur une piste peu adhérente.j'ai ensuite connu pas mal de sous virage et je me battais avec la voiture dans les courbes rapides."


Christijan Albers (Midland, 15e) :

    "Je pense que nous avons fait une bonne course. Notre départ a été catastrophique, tout le monde m'a doublé. Dans le premier tour, j'ai dû repasser les Super Aguri. Ensuite, Tiago [Monteiro] m'a bloqué un peu. Après le ravitaillement, j'ai pu attaquer et rester devant mon équipier."


Tiago Monteiro (Midland, 16e) :

    "Nous avons vu l'arrivée, mais que ce fut difficile. Nous n'avions plus de trains de pneus neufs pour la course puisque nous les avions tous utilisés pour la qualification. Notre stratégie en course en a été affectée bien plus que nous ne l'avions imaginé."


Takuma Sato (Super Aguri, 17e) :

    "Nous avons connu un difficile début de weekend, mais nous avons terminé la course. Evidemment nous n'étions pas sur le même rythme que les autres et ce fut difficile pour nous. Mais les deux prochaines course auront des profils très spécifiques."


Franck Montagny (Super Aguri, 18e) :

    "Au début, ce fut vraiment très difficile. Je ne sais pas pourquoi ! Les pneus ou autre chose, mais la voiture était terriblement instable et c'était donc impossible de suivre le rythme des autres voitures. Ensuite, la piste s'est améliorée et je me suis senti mieux. Mais j'ai souffert de survirage et d'un manque d'adhérence total".

Jenson Button (Honda, abandon - moteur) :

    "C'est une énorme déconvenue. Je suis parti 19e et j'étais remonté 12e. Je pense que j'aurais pu doubler Coulthard dans les tours suivants. Ça n'a rien à voir avec la malchance. Nous devons progresser dans certains domaines."

Scott Speed (Toro Rosso, abandon - accrochage) :

    "J'ai pris un super depart, en dépassant Christian [Klien] et Tonio [Liuzzi]. Je pris l'intérieur à Ralf [Schumacher] à droite. C'était un endroit tellement inattendu pour doubler qu'il ne m'a pas vu. Je ne pense pas qu'il y aura de suite (ndlr : les commissaires ont ouvert une enquête sur le crash Speed / R. Schumacher / Webber)."

Ralf Schumacher (Toyota, abandon - accident) :

    "Je n'ai rien vu. A base, tout est parti d'un très mauvais départ de ma part. Je me suis retrouvé dans une embrouille et je n'ai rien pu faire."


Mark Webber (Williams, abandon - accident) :

    "J'ai vu Scott Speed emboutir Ralf à l'arrière droit en rentrant dans Becketts, ce qui a occasionné un tête-à-queue à la Toyota, qui a fini sur mon chemin. Je ne pouvais aller nulle part."
par Team Femin-F1 publié dans : Archives résultats
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 3 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
creer son blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus