Dimanche 7 mai 2006
cliquez ici pour rejoindre les résulats de la saison

Cinquième course de la saison au Nurburgring



    Cocorico ! Depuis 2 ans et et le départ en retraite d'Olivier Panis, voilà enfin un Grand Prix avec un français au départ ! Suite aux multiples preuves de l'incompétence de Yuji Ide, l'écurie Super Aguri s'est trouvée dans l'obligation de changer de 2ème pilote et pour notre plus grand bonheur c'est à Franck Montagny qu'est revenu le poste. Après des qualifications manquées à cause d'un faux drapeau rouge qui l'obligea à rentrer aux stands dans son tour rapide, Franck s'élança avant dernier sur la grille de départ. Durant la course il parvint à suivre le rythme de son coéquipier Sato (malgré une voiture plus lourde d'environ 10kg soit une pénalité théorique de 0.3 à 0.4 sec FkM tournait dans les mêmes dixièmes) mais son moteur le lacha à la moitié de la course.

    Devant, la bataille fit rage entre Schumacher et Alonso, le premier gardant encore l'avantage sur le second, grâce à une stratégie de ravitaillement parfaite comme seule Ferrari en a le secret. Parti en pole, Alonso perdit la tête de la course lors du troisième relais, à 8 secondes de Schumi il ne parviendra pas à revenir sur lui. Pour compléter le podium on retrouve Felipe Massa, preuve que les Ferrari sont vraiment en forme. Fisichella, quand à lui a complétement raté sa qualification, un peu aidé par Jacques Villeneuve certes, ce qui a entrainé une amusante scène de ménage dans les stands. Il s'élance donc 13ème et finit 6ème notamment grâce aux abandons de Button et Montoya. Raikkonen arrive au pied du podium prouvant, si il était encore besoin, la petite forme des McLaren.
    Résultat en demi-teinte pour Williams et Honda : Webber abandonne et Rosberg réussit une formidable remontée : de la 22ème et derniere place sur la grille le jeune Nico franchit la ligne 7ème. Alors que Button abandonne Barrichello signe -enfin- une "bonne" place. Pour BMW seul le petit point de Villeneuve console le constructeur qui espèrait briller à domicile, tandis que Toyota pleure sur ses espoirs envolés avec un abandon (Ralf) et une anodine 9ème place pour Trulli qui reste le seul pilote des 'top team' a n'avoir aucun point en poche !

Ci dessous le classement du grand-prix d'Europe, avec indiqué : la position sur la grille, le classement du meilleur tour en course et le classement à l'arrivée ainsi que les points marqués pour de GP. Sont mentionnés aussi le cumul des points et le classement provisoire au championnat du monde des pilotes.


Par Team Femin-F1 - Publié dans : Archives résultats
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés