Mercredi 18 juillet 2007

cliquez ici pour rejoindre le menu

Grand-Prix d'Europe

Le 22 juillet, 17ème GP d'Europe (11ème au Nürburgring)

Le circuit :
 
    Situé à Nürburgring, Allemagne
   
Site internet : www.nuerburgring.de
    Un tour : 5,148 km
    60 tours à boucler soit un total de 308,863 km



Les réglages :
 
Le package aérodynamique est parmi les plus gros de la saison, en partie pour éviter le sous virage et pour rendre la voiture plus maniable et plus stable dans les changements de directions et lors des freinages.
Les freinages n'étant pas très intenses sur ce circuit aucune mesure particulière n'est à prendre et les risques de voir une usure anormale sont minimes.
Les pneus choisis par Bridgestone pour ce grand-prix sont ceux des gammes tendres et intermédiaires. Le gros problème du WE pour les équipes sera la gestion des pneus qui ont tendance à grainer si les conditions climatiques sont fraiches. Ce phénomène risque d'être très handicapant en course, notament pour les tendres.
Le moteur est à 56% du tour à pleine charge mais jamais plus de 10 sec d'affilée car le tracé ne comporte pas de longue ligne droite. Le circuit étant situé en altitude, la pression atmosphérique est plus faible qu'au niveau de la mer est donc le moteur pert environ 5% de sa puissance. En contre partie la pression sur les pièces mobiles, tel les pistons, est moindre. Le moteur n'est donc pas particulièrement solicité mais attention quand même aux surrégimes provoqués par une erreur sur ce circuit très bosselé.


L'avis de Fernando Alonso :

"Les virages lents ne sont pas les préférés des pilotes, mais nous y passons énormément de temps. Par conséquent, nous devons éviter d'y commettre des erreurs, car elles peuvent être très pénalisantes sur les temps au tour. Le début du circuit du Nürburgring en est un parfait exemple. Il faut se montrer très précis au freinage et garder à tout moment le contrôle de la voiture. En effet tout sous-virage, survirage ou faute de trajectoire vous met hors de position pour le virage suivant et vous fait perdre un temps précieux. A des vitesses si basses, l'équilibre de la voiture n'est jamais parfait, donc il faut toujours lutter contre le sous-virage dans les virages les plus lents. Et dès qu'on réaccélère, l'arrière devient nerveux."

   
Les résultats 2006 :
 

    Pole :
Kimi Raikkonen en 1'14"070 (McLaren)
    Le Podium :
Michael Schumacher (Ferrari)
                     Felipe Massa (Ferrari)
                          Kimi Raikkonen (McLaren)
    Meilleur tour en course :
Michael Schumacher en 1'16''357
    Résumé et classement de la course 2006
  

Notre avis :
 
Le GP du Nürburgring fait figure de punition pour tous les acteurs de la F1 ainsi que pour nous les spectateurs. En effet ce circuit insipide est rarement le lieu de belles bagares qui font frisonner les amateurs de F1.  Et pourtant le lieu est légendaire car le circuit actuel est le reste du Nordschleife, circuit long de 22,8 km où finir la course était un véritable exploit. Néanmoins malgré des conditions météos peu accueillantes (entre 2 et 10°C) la course promet de belles surprises car cette année plus que jamais les écuries semblent très proches.


Horaire du grand-prix :
(heure française)
 
    Vendredi  : Essais libre 1 : 11h00 - 12h30 / Essais libre 2 : 14h00 - 15h30
    Samedi  : Essais libre 3 : 11h00 - 12h00 / Qualification : 14h00
    Dimanche  : Course : 14h00

par Team Femin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
ajouter un commentaire commentaires (1)   
Retour à l'accueil
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus