Vendredi 24 avril 2009

Grand-Prix de Bahreïn

Le 26 avril 2009, 6ème GP de Bahreïn

Le circuit :

    Situé à Sakhir
    Site internet : www.bahraingp.com
    Un tour : 5,417 km
    Record du tour : 1'30"252 (M. Schumacher, 2004)
    57 tours à boucler soit un total de 308,528 km



Les réglages :


La voiture doit être particulièrement bien équilibrée avec une bonne stabilité dans les courbes rapides et une suspension souple dans les virages lents afin de garantir une bonne adhérence mécanique.
Les freins sont soumis à rude épreuve, c'est le circuit le plus exigeant avec celui de Montréal. A trois reprises les pilotes passent de 300 km/h au 1er ou 2nd rapport et comme les virages s'enchaînent rapidement les freins n'ont jamais vraiment le temps de refroidir. Ainsi pour ce circuit les teams utilisent les plus grandes écopes de freins de la saison.
Les pneus ne s'usent pas particulièrement ici, si ce n'est un peu le train arrière qui est sollicité lors de la ré-accélération en sortie de virage lent. Le principal problème réside sur le sable qui se trouve sur la piste. La trajectoire empruntée par les pilotes est "nettoyée" mais ils ne doivent pas trop s'en écarter pour ne pas salir leurs pneumatiques et donc amoindrir leur performance. La gamme choisie par Bridgestone sont les spécifications tendres et médiums.
Le moteur souffre aussi beaucoup avec plus de 70% du tours à pleine charge (c'est à dire à son régime maximum) ce qui place de circuit dans le top 5 au niveau de l'exigence pour le moteur. De plus les températures ambiantes élevées affectent la capacité de refroidissement du moteur il faut donc trouver un bon compromis entre refroidissement et performance aérodynamique. Le troisième problème réside encore dans le sable présent sur la piste : Si quelques grains entrent dans le moteur cela serait catastrophique pour les pistons, soupapes ou segments, il faut donc mettre des filtres à air qui sont absolument nécessaires même s'ils réduisent un peu la performance du V8

 


L'avis de Jenson Button :

" Aller à Bahreïn est toujours une grande expérience, et c'est un circuit où j'ai plaisir à conduire. Il y a quelques bonnes portions où vous pouvez vraiment pousser la voiture à ses limites. Il y a également plusieurs occasions de pouvoir dépasser, en particulier au premier virage après la longue ligne droite, où vous pouvez rattraper ceux qui ont tendance à freiner étonnamment tôt. Le secteur le plus difficile est probablement le virage n°14 où vous arrivez à haute vitesse et freinez très fort. Il faut faire attention à ne pas bloquer les roues ! Le sable qui recouvre souvent la piste est un sacré défi car vous ne savez jamais vraiment quel niveau d’adhérence vous trouverez d’un tour à l’autre. J’aime vraiment ce pays, parce que c’est très tranquille, vous pouvez être loin de tour et il y règne un climat merveilleux."


Le palmarès 2008 :


    Pole : Rober Kubica (BMW)
    Le podium : Felipe Massa (Ferrari)
                     
Kimi Räikkönen (Ferrari)
                      Rober Kubica (BMW)
    Meilleur tour en course : Heikki Kovalainen (McLaren)
    La course 2008
    La course 2007
    La course 2006


Notre avis :

Bahreïn est fort attrayant pour son côté exotique, ses palmiers en plein désert, son paddock rutilant et sa piste ultra-moderne. Mais cette dernière ne fait pas l'unanimité et manque cruellement de caractère, tout comme le paddock qui, loin du centre ville, manque d'ambiance. On notera deux particularités : L'absence de grid-girls dévêtues et de champagne sur le podium, état islamique oblige.



Horaires du grand-prix : (heure française)
 

    Vendredi : Essais libre 1 : 9h00 - 10h30 / Essais libre 2 : 13h00 - 14h30
    Samedi : Essais libre 3 : 10h00 - 11h00 / Qualification : 13h00
    Dimanche : Course : 13h30

par Team Femin-F1 publié dans : Calendrier et Présentation des GP
recommander commentaires (2)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil
mettre des photos en ligne sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus