Mardi 17 juin 2008 2 17 /06 /Juin /2008 10:04

F1-news


Les aventures de Flavio Briatore



Flavio Briatore est incontestablement une figure de la Formule 1. Son style inspire admiration chez certains, scepticisme chez d'autres, il n'en demeure pas moins que le flamboyant Italien a su prendre en main son destin et qu'à 58 ans sa situation en fait rêver plus d'un.


C'est bien loin de la F1, en tant que moniteur de ski en Italie que Flavio Briatore a commencé sa vie professionnelle. Au début des années 70, il change de carrière et travaille désormais à la bourse de Milan. C'est là qu'il fait une rencontre décisive, celle de Luciano Benetton, fondateur de la marque de vêtements éponyme. Celui-ci décide de le charger d'introduire la marque sur le marché américain, manœuvre qui s'avéra être une grande réussite.

C'est à ce moment que le destin de l'Italien croise celui de la F1. Bien que moyennement intéressé par la discipline, il accepte l'offre de Luciano Benetton de devenir directeur commercial de Benetton Formula en 1989, puis directeur de l'écurie en 1990. Sachant s'entourer des bonnes personnes le succès est rapidement au rendez-vous. Aux côtés de Michael Schumacher, Ross Brown mais aussi de Tom Walkinshow, l'écurie progresse rapidement. Schumacher acquiert le titre de champion du monde en 1994 et en 1995, l'écurie obtient à la fois le titre pilote et constructeur.


Après avoir racheté puis revendu les écuries Ligier et Minardi, il se lance dans le management de pilotes. Décelant très tôt leur talent, il prend en charge les carrières de Jarno Trulli, Giancarlo Fisichella, Fernando Alonso, Mark Webber ou encore Heikki Kovaleinen.

L'Italien quitte l'écurie Benetton en 1997 pour prendre la tête de Supertec qui fournit alors des moteurs Renault à plusieurs écuries du plateau, notamment BAR et Williams.

En 2000, Flavio Briatore retrouve la tête d'une écurie de F1. Renault le place à la tête de la branche anglaise de la nouvelle écurie Renault F1 Team, bâtie à partir de l'ancienne écurie Benetton située à Enstone. En 2003, on lui confie également la direction de la branche française à Viry-Châtillon. Sous la direction de Briatore, et avec le concours de Fernando Alonso, l'écurie remporte les titres en 2005 et 2006. La situation est moins facile en 2007 avec le départ d'Alonso qui fait son retour chez Renault en 2008 après une année difficile chez McLaren.

Également propriétaire d'une boîte de nuit très select en Sardaigne et d'une marque de vêtements destinée aux milliardaires, billionaire couture, il diversifie ses placements allant même jusqu'à racheter l'an dernier une partie des Queen's Park Ranger, une équipe de football anglaise.

Cette semaine ce n'est pas pour ses talents de Businessman que toute la presse parle de Flavio Briatore mais bien pour un événement que peu de gens s'attendaient à voir arriver : son mariage !

En effet, à 58 ans, celui qui est sûrement le plus grand play-boy du F1 circus a décidé de se ranger en épousant ce Samedi à Rome Elisabetta Gregoraci.



Cette jeune Italienne de 30 ans sa cadette reste dans la lignée des anciennes conquêtes de Briatore. Après Naomi Campbell et Heidi Klum, le flamboyant Italien s'est fait passer la bague au doigt par cette top-model venue du Sud, miss Calabre 1997.

La cérémonie a eu lieu non loin de la Basilique Saint Pierre de Rome devant plus de 300 invités triés sur le volet, dont l'ancien Premier Ministre espagnol José Maria Aznar, le Président du Conseil italien Silvio Berlusconi ou encore Bernie Ecclestone, témoin du marié.

Une fois les vœux échangés c'est Fernando Alonso qui a servi de chauffeur de luxe aux mariés dans les rues de Rome.

A propos de son mariage Flavio Briatore a déclaré "Je suis ému comme au départ d'un grand prix". Espérons pour Elisabetta que ce mariage restera un événement unique dans
la vie de l'Italien et qu'il ne tentera pas de faire coïncider le nombre de ses unions avec le nombre de départs dans une saison.

 

Par Sywel - Publié dans : F1 News
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés