Vendredi 9 mai 2008


Le GP d'Espagne 2008
~ Résultat et Résumé de la course ~


Sous le soleil catalan, 32.000 personnes sont majoritairement venues pour applaudir leur héros national : Fernando Alonso. Malgré une voiture moins performante que les Ferrari, McLaren ou autre BMW, l’Ibère a su hissé sa voiture en première ligne, aux côtés de Räikkönen qui signe une nouvelle pole. Les autres temps forts des qualifications auront été la performance de Bourdais qui passe en Q2 alors que Piquet, lui, réussi pour la première fois à entrer dans la Q3. Webber et Trulli confirment leur potentiel en qualif alors que les McLaren déçoivent un peu, tout comme Heidfeld, au contraire de Kubica, 4ème sur la ligne de départ Mais ce sont les Ferrari qui paraissent en plus grande forme : 1ère et 3ème place avant l’extinction des feux.


Les faits marquants :

Les voitures sont en position, tout le monde est en pneus tendres et s’élance pour le tour de chauffe. Alonso réussit le contre-exploit de sortir de la piste à cette occasion, heureusement pour lui, ce fut sans conséquence.

Les feux s’éteignent enfin.

Départ : Kimi s’élance parfaitement, à l’image de son coéquipier Massa qui passe Alonso avant le premier virage.

1er tour : A l’arrière, une Force India et une Toro Rosso s’accrochent : Sutil et Vettel doivent abandonner. La course est neutralisée : première sortie de la voiture de sécurité.

3ème tour : La voiture de sécurité rentre. Les Ferrari gèrent parfaitement la reprise de la course contrairement à leurs adversaires.

4ème tour : Piquet fait un détour par les bacs à sable.

7ème tour : Piquet et Bourdais s’accrochent, ils doivent tous deux abandonner.

8ème tour : Davidson rentre sa Super Aguri au garage… il ne savait pas encore que ça serait sa dernière sortie !!

16ème tour : Alonso, comme on s’y attendait, ravitaille tôt. Il repart en pneus tendres et ressort 10ème entre les 2 pilotes Honda.

19ème tour : Massa rentre aux stands.

20ème tour : Räikkönen, Webber et Trulli ravitaillent à leur tour.

21ème tour : Hamilton et Kubica sont aux stands pour leur premier ravitaillement. Sur la piste, l’autre McLaren de Kovalainen sort violemment de la piste et s’engouffre sous un mur de pneus. Le Finlandais ne peut sortir de sa voiture. La course est de nouveau neutralisée. La voiture de sécurité et la voiture médicale sortent.

24ème tour : Heidfeld ravitaille sous Safety Car alors que la pit lane n’a pas encore été réouverte.

25ème tour : Toujours sous safety car, la pit lane est réouverte et de nombreux pilotes vont effectuer leur 1er arrêt. C’est par exemple le cas de Barrichello qui s’accroche à la sortie des stands et perd son aileron avant.
26ème tour : Barrichello doit repasser aux stands pour changer son capot avant. Il repart cette fois sans encombre. Pendant ce temps, la voiture de Kovalainen est enfin dégagée et le pilote est évacué : il est conscient et fait un signe rassurant à la foule.

28ème tour : La voiture de sécurité rentre.
Le classement est alors : Räikkönen, Massa, Hamilton, Kubica, Heidfeld, Alonso, Webber, Trulli, Rosberg, Nakajima, Sato, Fisichella, Button, Coulthard, Glock et Barrichello.
Alonso attaque Heidfeld.

30ème tour : Heidfeld est pénalisé pour son ravitaillement : 10 secondes ! Il effectue sa pénalité au 33ème tour et repart 16ème et dernier ! (Cette pénalité pose une nouvelle fois le problème du nouveau règlement concernant les ravitaillements sous safety-car)

35ème tour : Alonso abandonne sur un problème moteur à l’immense déception du public présent… Barrichello abandonne également.

38ème tour : Sato ouvre la seconde slave de ravitaillements.

41ème tour : Rosberg gare sa Williams sur le bas-côté devant la ligne des stands.

44ème tour : Fisichella, alors 8ème, effectue son second ravitaillement.

45ème – 47ème tour : Heidfeld, Massa, Webber, Trulli, Räikkönen, Hamilton et Kubica ravitaillent. Malgré un arrêt plus long que nécessaire suite à un problème avec le signal pour repartir, Kimi ressort devant Massa, conservant ainsi la tête de la course.

51ème tour : Nakajima et Glock ravitaillent pendant qu’Heidfeld met la pression sur Fisichella pour le gain de la 11ème place.

53ème tour : Coulthard et Glock s’accrochent. L’aileron du pilote Toyota est abimé, il doit repasser par son stand que Trulli vient de libérer après son second ravitaillement.

54ème tour : Suite à son accrochage, Coulthard tourne au ralenti puisque son pneu est crevé. Un peu à l’avant, Heidfeld réussi à passer Fisichella.

55ème tour : Coulthard change de pneus, il en profite pour repasser en tendres.

60ème tour : Sato et Coulthard bataillent en fond de peloton.

62ème tour : Coulthard réussit à passer le pilote Japonais.

66ème tour : Le drapeau à damiers s’abat sur une nouvelle victoire de Räikkönen. Massa et Hamilton complètent le podium. Derrière, ont retrouve Kubica, Webber, Button, Nakajima et Trulli. Heidfeld échoue hors des points, suivi par Fisichella, Glock, Coulthard et Sato.


Les tops :

Räikkönen : pole, victoire et meilleur tour ! Que dire de plus ?

Hamilton s'est racheté en Espagne et renoue avec le podium.

Kubica s'affirme de course en course. A Barcelone, il devance son équipier de bout en bout !

Button sort enfin de l'ombre du fond de grille et marque ses premiers points de la saison.

Nakajima a réalisé une course convaincante et entre dans les points pour la deuxième fois de la saison. A Montmelo, d'après certaines informations, il aurait même inspiré Rosberg pour les réglages de la voiture !

Alonso réussit à hisser sa Renault en première ligne devant son public. En course, il recule de quelques places, mais mène une belle bataille en 5ème position avant d'abandonner sur un problème moteur. Il va alors saluer le public venu pour lui. Un geste apprécié !

Les normes de sécurité des monoplaces et l'intervention rapide de l'équipe médicale d'urgence qui ont une fois encore fait leur preuve lors du gros crash d'Heikki.


Les flops :

Piquet est encore une fois sorti de piste, avant de accrocher avec Bourdais. Un nouvel abandon pour le rookie de Renault ! Carton jaune également pour Renault qui est d'habitude loué pour sa fiabilité moteur !

Bourdais abandonne une nouvelle fois après son accrochage avec Piquet. Vettel ayant abandonné avant lui, Toro Rosso termine un nouveau week-end sur deux abandons !

Sutil se fait complétement dominé par son équipier Fisichella.

par Team Fémin-F1 publié dans : Archives résultats
recommander commentaires (0)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil
Blog : Cinéma / TV sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus