Vendredi 11 avril 2008

Le GP de Bahreïn 2008
~ Résultat et Résumé de la course ~


Dimanche 5 avril 2008, il fait beau et sec sur le circuit de Bahreïn pour le départ de la 3ème manche de la saison. Sur la grille de départ, la plupart des pilotes sont chaussés de pneus tendres, sauf Nico Rosberg, Piquet, Bourdais ou encore Nakajima.
Pour la première fois de sa jeune carrière et celle de son écurie, Kubica est en pole position, avec à ses côtés Felipe Massa. Hamilton est 3ème, suivi par Räikkönen, Kovalainen et Heidfeld. Indéniablement ce sont 6 pilotes forts de ce début de saison !


Les faits marquants :

A l’extinction des feux, une McLaren déboite rapidement : Heikki Kovalainen. A l’avant Massa passe Kubica qui n'a pas pris un bon envol. Kovalainen remonte jusqu’en 3ème position en dépassant Räikkönen, mais pour quelques mètres seulement avant le Finlandais de Ferrari reprenne l’avantage. Nick Heidfeld lui gagne une place en dépassant Trulli.
Derrière, c’est cacophonique. Lewis Hamilton a complètement raté le départ, obligeant les pilotes derrière lui à faire des écarts pour le passer. En quelques secondes, le pilote britannique pointe en 10ème position, juste derrière son ancien équipier Alonso.

1er tour : Vettel sort de piste et doit abandonner. Dans le même moment, Piquet part en tête-à-queue mais réussit à repartir sans encombre. Son équipier quant à lui est sous la pression d’Hamilton. Plus à l’arrière, Button doit repasser par les stands, vraisemblablement sur crevaison. Sutil doit lui aussi repasser par son stand.

2ème tour : Hamilton tente de dépasser Alonso, mais loupe son freinage et grimpe sur la monoplace de l'Espagnol, perdant sa moustache et endommageant l’aileron arrière de la Renault. Il doit repasser par les stands. Coulthard doit en faire de même, pour crevaison, suite à un départ quelque peu mouvementé : plusieurs voitures ont rebondit de tous côtés causant de légers dégâts sur les monoplaces.
A l’avant de la course, Kimi réussit à passer Kubica pour prendre la deuxième place.

3ème tour : Heidfeld passe Kovalainen et se retrouve donc 4ème.

4ème tour : Un train se forme derrière Trulli qui est 6ème. Il est composé de Rosberg, Webber et Alonso.

7ème tour : Barrichello met la pression sur Fisichella pour la 11ème place. Piquet met lui la pression sur Bourdais pour la 13ème place.

8ème tour : Nakajima passe Sato alors que Sutil qui pointe en dernière position voit les premiers drapeaux bleus s’agiter.

11ème tour : Un nouveau wagon s’accroche au "Trulli-train" : Glock remonte sur Alonso. Piquet réussit à passer Bourdais

13ème tour : La monoplace de Sutil semble souffrir d'une fuite hydraulique mais le pilote continue sa course.

14ème tour : Deux nouveaux wagons pour le train Trulli : Fisichella et Barrichello. Dans ce train, chacun lutte de son côté.

17ème tour : En queue de peloton la bataille entre Coulthard (19ème) et Button (20ème) est brulante.

17ème – 18ème tour : ravitaillements de Kubica, Rosberg et Piquet. Kubica et Rosberg repartent en pneus tendres.

19ème tour : Coulthard et Button s’accrochent. Le Britannique perd son aileron avant et doit repasser une nouvelle fois par son stand.

20ème tour : Räikkönen s’arrête. Il repart en pneus tendres.

21ème tour : Trulli, Alonso et Button s’arrêtent. Button ne ravitaille pas, il rentre sa voiture dans le garage, la course est finie pour lui.

22ème - 26ème tour : Massa, Coulthard, Heidfeld, Kovalainen, Webber, Fisichella, Barrichello, Bourdais, Glock, Davidson et Sato s’arrêtent.
A l'issue de cette vague de ravitaillement Massa conserve la tête de la course suivit par Räikkönen et Kubica. Webber et Rosberg on inversé leur position (respectivement 7 et 8) et Alonso perd sa 9ème place au profil de Glock.

24ème tour : Hamilton est 16ème derrière Sato qu’il réussit à passer, non sans lui manifester son mécontentement…

28ème tour : Sutil ravitaille. Nous sommes à la mi-course et Nakajima n’a toujours pas ravitaillé.

31ème tour : Fisichella sous la pression d’Hamilton depuis plusieurs tours commet une petite erreur mais conserve sa 13ème place. Quelques secondes plus tard, dans la ligne droite, Hamilton réussit à prendre l’aspiration et passe le Romain, en manifestant une nouvelle fois son mécontentement.

32ème tour : Hamilton ravitaille et repart en durs. Il ressort derrière Massa. Il est donc à un tour.

33ème tour : Nakajima ravitaille pour la 1ère et dernière fois du GP.

36ème tour : Piquet ouvre le bal des seconds ravitaillements. Trois tours après il est au ralenti hors de la piste, mais il réussit à repartir.

38ème – 46ème tour : Deuxième vague de ravitaillement : Alonso, Räikkönen, Massa, Bourdais, Sutil, Rosberg, Kubica, Coulthard, Webber, Barrichello, Fisichella, Trulli, Glock, Davidson, Heidfeld et Sato ravitaillent.

42ème tour : Piquet rentre dans son garage, c'est l'abandon.

48ème tour : Kovalainen alors 3ème est le dernier à ravitailler, il repart 5ème. Au final il n'y aura pas eu de changement en tête de la course avec ces seconds arrêts au stand. Massa devance toujours son coéquipier Räikkönen puis Kubica et Heidfeld.

50ème tour : Kovalainen signe le meilleur tour en pneus durs.

53ème tour : Hamilton passe Nakajima pour la 13ème place.

56ème et dernier tour : Massa remporte son premier GP de la saison. Räikkönen et Kubica complètent le podium. Heidfeld, Kovalainen, Trulli, Webber et Rosberg suivent et se partagent les points.


Les tops :


Kubica, le Polonais signe la première pole de sa carrière en arrachant le meilleur temps devant un Massa qui semblait pourtant intouchable. Même s'il se fait passé dès le premier virage par Massa, puis par Räikkönen, Kubica réussit à monter le podium et offre à BMW (avec l'aide de son équipier 4ème) la première place au championnat constructeur.

Massa
avait une pression énorme sur les épaules en arrivant dans le désert de Barhein suite à ces bourdes lors des 2 premiers GP de la saison. Cette fois, il n'avait pas le droit à l'erreur et il a su résister. En passant Kubica, il s'empare de la tête de la course pour ne pas la quitter jusqu'au drapeau à damiers. Première victoire de la saison pour le Brésilien qui entend jouer à armes égales avec son équipier.

Räikkönen
ne parvient pas à faire craquer une nouvelle fois son équipier et doit se contenter d'une deuxième place. La Finlandais aura été en retrait tout au long du week-end mais repart de Barhein avec le statut de leader au championnat pilote. Cela aurait bien mérité une bonne rasade de vrai champagne !

Fisichella n'est jamais aussi bon que dans des voitures très moyennes. Au volant de sa modeste Force India il signe des résultats pas si éloignés de ceux de la saison dernière chez Renault. Il prend le pas sur son équipier alors qu'on attendait plutôt le contraire.

Trulli, tout comme son écurie, vit un début de saison bien différent - et plus agréable - des saisons passées. Des bonnes qualifs ne sont pas exceptionnelles avec le pilote Italien, mais ce week-end encore il aura résister tout au long de la course, avec les moyens de sa voiture, pour marquer quelques points.



Les flops :

Hamilton a connu un week-end catastrophique ! Il n'a pas trouvé les bons réglages pour sa voiture et il ruine toutes ses chances en course en ratant son départ puis en accrochant Alonso, ce qui l'oblige à repasser par les stands et à repartir bon dernier. Malgré une monoplace performante il a du mal se frayer un chemin de le peleton et ne remonte qu'à une très modeste 13ème place. Au long de sa remontée il s'est aussi illustré par des gestes peu amicaux envers les pilotes lorsqu'il les dépassait.

Vettel qui abandonne dans le premier tour, et s'est fait dominé par son équipier tout le week-end, notament en qualif où il ne passe pas la Q1.

Coulthard et Button ont certes fait le show mais l'accrochage était de trop.

McLaren ne repart de Barhein qu'avec le meilleur tour in extremis de Kovalainen. Ce week-end BMW était vraiment au-dessus.

Renault repart sans aucun point malgré la présence de leur champion Alonso. Piquet lui semble avoir du mal à prendre ses marques.



Par Team Fémin-F1 - Publié dans : Archives résultats
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés