Lundi 24 mars 2008 1 24 /03 /2008 23:41

Le GP de Malaisie 2008
~ Résultat et Résumé de la course ~


Dimanche après-midi, le soleil brille sur le circuit de Sepang. Il fait un peu moins chaud sur la piste que les jours précédents, mais l’humidité reste importante. Les risques de pluie sont faibles.

Sur la grille de départ, Nakajima est  tout au fond suite à sa pénalité après son accrochage la semaine dernière. Les McLaren ont également été rétrogradées pour avoir gêné Heidfeld et Alonso lors des essais qualificatifs de la veille. Ils partent donc 8ème et 9ème. Sur la première ligne, les deux Ferrari sont alignées avec Massa en pôle.
Avant que les feux s'éteignent, faisons le point sur
les pneus choisis par les pilotes :  les Renault boys ainsi que les Toyota sont en tendre tout comme Heidfeld, Hamilton, Button, Vettel. Tous les autres et notamment les Ferrari sont en durs.


Les faits marquants de la course :

Au départ : Les deux pilotes Ferrari s’envolent. Massa réussit à conserver la tête malgré le bon départ de Räikkönen. Les pilotes McLaren prennent également un bon départ : Hamilton remonte rapidement jusqu’à la 5ème place.

1er tour : Bourdais sort de la piste et doit abandonner dans le gravier. Glock part en tête à queue, accrochant la Williams de Rosberg.

2ème tour : Rosberg est aux stands pour changer son capot avant. Glock, lui abandonne.

4ème tour : Coulthard, Alonso et Heidfeld se battent pour la 8ème place. Ils sont un temps à 3 de front. Puis Heidfeld réussit à prendre l’aspiration et dépasse les deux autres. 5ème tour : Alonso et Coulthard, eux, restent côté à côte sur plusieurs virages. L'espagnol a du mal face au vétéran écossais, mais il finit par prendre l'avantage.

6ème tour : Abandon de Sutil qui range sa voiture sur le bas-côté suite à un problème hydraulique

8ème tour : Nakajima passe Vettel et pointe en 13ème position.

16ème tour : Webber ouvre le bal des ravitaillements. Il repart en pneus durs.

17ème tour : Massa aux stands, tout comme Heidfeld et Trulli.

18ème tour : Räikkönen aux stands, il repart en pneus durs rodés et ressort devant Massa. Il est donc virtuellement en tête du GP.

19ème tour : Hamilton ravitaille, mais il y a un problème avec sa roue avant droite : de la poussière de carbone s’en dégage. Il reste immobilisé presque 20 secondes et dégringole en 11ème position. Au tour suivant, l’arrêt de son équipier se passe sans encombre.

21ème au 23ème tour : Kubica, alors en tête, Alonso et Coulthard ravitaillent. Kubica repart 3ème, chaussé de pneus durs.

27ème tour : petit écart de Sato.

29ème tour : Hamilton (7ème) corrige de justesse sa trajectoire pendant que les 2 Williams ravitaillent coup sur coup.

31ème tour : Massa, alors 2ème, part en tête-à-queue pour s’immobiliser dans le gravier. Il doit abandonner.

38ème tour : second ravitaillement pour Räikkönen qui ressort en 2ème position sur les talons de Kubica.

39ème tour : Webber (6ème) ravitaille, laissant le champ libre pour Hamilton qui n’a pas réussi à le dépasser. Du côté de chez Red Bull, la voiture de Vettel laisse échapper de la fumée : c’est l’abandon.

40 et 41ème tours : Trulli, Heidfeld et Alonso ravitaillent également.

43ème tour : Kubica, alors leader, rentre aux stands.

44ème tour : Hamilton aux stands. Heidfeld met une roue dans l’herbe. Kovalainen ravitaille au tour suivant.

47ème tour : Pénalité pour Barrichello : vitesse excessive dans les stands.

52ème tour : Alonso met la pression sur Webber.

55ème tour : Depuis plusieurs tours Hamilton remonte sur Trulli et se trouve maintenant à seulement 1 seconde de l'italien (4ème).
Heidfeld signe le meilleur tour en course : 1’35’’366.

56ème et dernier tour : le drapeau à damiers s’abat sur la piste pour signifier la victoire de Räikkönen.
Derrière, Kubica signe le deuxième podium consécutif pour BMW et Kovalainen monte sur le deuxième podium de sa carrière après l’Australie la semaine passée.
Les autres pilotes dans les points ont : Trulli, Hamilton, Heidfeld, Webber et Alonso.

Les tops :

Räikkönen a su se reprendre après un GP d’Australie catastrophique pour Ferrari. Il ne décroche pas la pole mais réussit à reprendre la tête de la course à l’occasion des premiers ravitaillements en alignant plusieurs tours hyper rapides. Il ne lâchera pas la tête de la course et ne baissera pas le rythme avant l’abandon de Massa… et ni même après !
Sur le podium, il savoure sa première gorgée de champagne pour 2008 avant de subir la douche rituelle, mais le champagne ça pique les yeux !

Kubica offre à BMW son deuxième podium de la saison. Le pilote Polonais n’a pas fléchit au cours du week-end.

Kovalainen est devant son équipier sur la grille de départ. Il signe une très belle remontée pour terminer sur le podium. Un début de saison plus qu’honorable. Il a de plus eu l’humilité de reconnaître immédiatement son erreur lors des qualifs.

Trulli : présent en Q3. On savait l’Italien très fort dans l’exercice des qualifications, il a aussi montré qu’il restait un pilote de course. Il réussit à conserver sa quatrième place, devant Hamilton.

Heidfeld, Alonso et Coulthard qui ont animé le début de la course au cours d’une belle bagarre à trois.


Les flops :

Massa abandonne à nouveau sur sortie de piste. Cette fois-ci, il se sort tout seul.

Bourdais
: ennuis mécaniques multiples, sortie de piste dans le premier tour : les GP se suivent et ne se ressemblent pas : un week-end à oublier !!!
Toro Rosso toujours en prise avec ses problèmes de fiabilité.

Hamilton dominé en qualif et en course par son équipier.

Barrichello
: deux courses, deux pénalités : beau score !!!

Par Team Fémin-F1 - Publié dans : Archives résultats
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés