Samedi 20 octobre 2007

Saison 2007
retour vers les news de la saison  


 

Un final sous haute tension

 

Les yeux, les têtes et les cœurs de tous les passionné(e)s de Formule 1 sont actuellement tournés vers le Brésil pour la dernière course de la saison. Dimanche, quand le drapeau à damier tombera, à l'issue de la course, le nom du champion 2007 sera révélé.

 

A la poursuite de la couronne mondiale

 


Pour la 8ème fois dans l'histoire de la F1 (57 championnats), ce sont trois pilotes qui peuvent prétendre à la couronne mondiale lors de cette dernière course. Pour le moment, il est impossible de dire qui de Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton ou Fernando Alonso sera sacré. Mathématiquement, tout est encore jouable pour le trio, et le leader n'est pas forcément le mieux placé comme nous le montre l'histoire où 5 fois sur 8 le pilote en tête avant le dernier GP n'a pas été sacré. Comme les deux dernières courses nous l'ont démontré (s'il en était encore besoin), rien n'est jamais acquis. Après sa violente sortie de piste au Japon le titre semblait quasiment hors de portée d'Alonso, mais coup de théâtre une semaine plus tard : c'est Hamilton qui doit abandonner après un pari plus que risqué dans la gestion de ses pneumatiques. Un abandon partout, tout est relancé et Räikkönen vainqueur en Chine en profite pour revenir dans la course. Un finish de rêve !
 
http://img267.imageshack.us/img267/6172/hamilton2007australia03tf0.jpg
 Deux pilotes McLaren contre un pilote Ferrari, du côté de l'équipe britannique, les chances d'obtenir le titre pilote sont plus grandes... cependant rien n'est simple. Depuis des mois, le torchon brûle entre Alonso et son équipe pour le plus grand bonheur de la presse ! L'espagnol se dit défavorisé face à son jeune équipier ce qui jette un froid sur les relations entre eux. Au Brésil pourtant changement de ton, Hamilton et Alonso offrent aux caméras le visage "des meilleurs amis"... La trêve avant l'affrontement final ou une hypocrisie orchestrée par l'écurie qui veut sauver les apparences?
Dans tous les cas au sein de l'équipe McLaren, le discours est plus que jamais celui du "traitement équitable" entre les deux pilotes. Officiellement, l'écurie n'a pas de favori. Norbert Haug déclarait d'ailleurs "Après le dernier drapeau à damier de la saison, le classement devrait ressembler idéalement à ce qu’il a été lors des six derniers mois - soit Lewis devant Fernando, ou le contraire – au terme d’un équitable et beau duel en piste et non pas en dehors"
. Fernando Alonso assure quant à lui que "Je suis sûr que nous serons traité de manière égale au Brésil et que nous aurons deux voitures capables de lutter pour la victoire – en course et pour le titre." Néanmoins pour éviter toute controverse la FIA a annoncé qu'un de ses inspecteurs serait placé spécialement dans le garage McLaren pour le week-end afin de surveiller que la voiture d'Alonso recevait bien un traitement équitable.

 http://img339.imageshack.us/img339/3766/alonso2007australia04phto8.jpg
Ainsi pour les pilotes McLaren, l'objectif est plus que jamais le titre mondial, et ils vont courir pour les points, sans prendre de risques inutiles. Hamilton est forcément celui dont la marge de manœuvre est la plus grande avec 4 points d'avance sur Alonso, 7 sur Räikkönen et un moteur neuf, contrairement à son équipier. Il aura par contre, un train de pneus intermédiaire de moins, suite à la pénalité décidée par la FIA. En effet, vendredi matin, Hamilton a utilisé 2 trains de pneus intermédiaires en infraction avec l'article 25.3 du règlement sportif. Alonso lui doit terminer au moins 2 places devant son coéquipier. "Même si je suis revenu à quatre points seulement de Lewis, j'ai encore besoin de bénéficier d’un grand nombre de circonstances en ma faveur pour gagner. Je ferais mon maximum pour que cela se produise. Je dois faire mon travail et voir ce qui se produit" Ses avantages sont son expérience de la lutte pour le titre, et les bons souvenirs liés à ce circuit d'Interlagos où il a déjà remporté ses deux couronnes mondiales en 2005 et 2006. Pour Kimi, l'objectif principal avoué est la victoire, Il n'a pas le choix : c'est sa meilleure opportunité. "Etant en troisième position au championnat, je ne suis certainement pas le favori pour le titre. Nous avons cependant vu à Shanghai que tout peut arriver. Nous nous donnerons au maximum, c'est une certitude! Il est vrai qu'ils [McLaren, NDLR] ont deux pilotes candidats au titre et peut-être que nous pourrons bénéficier de cette situation. Mon objectif est la victoire et ensuite nous verrons bien ce que les autres feront. C'est une situation similaire à celle de 2003 où j'avais perdu le titre en faveur de Michael Schumacher. Mais à un certain point du Grand Prix du Japon, les choses semblaient tourner en ma faveur. Aujourd'hui, Hamilton a sept points d'avance sur moi et il est inutile de faire des calculs : il faut que je gagne, c'est ma seule option. "

http://img503.imageshack.us/img503/6028/raikkonen2007japan01phcyg6.jpg

L'un dans l'autre toutes ces données font qu'au final les chances semblent équilibrées. Concrètement maintenant, quelles sont les conditions pour que l'un d'eux prenne le pas sur les autres ?

Hamilton sera champion si:
    - il termine devant ses deux adversaires, quels que soient leurs résultats
    - il termine premier ou deuxième, quels que soient les résultats d'Alonso et Räikkönen
    - il termine troisième, quatrième ou cinquième et Alonso ne gagne pas, quel que soit le résultat de Räikkönen
    - il termine sixième, Alonso pas mieux que troisième et Räikkönen ne gagne pas
    - il termine septième, Alonso pas mieux que troisième et Räikkönen ne gagne pas
    - il termine huitième, Alonso pas mieux que quatrième et Räikkönen pas mieux que troisième
    - il termine hors des points ou abandonne, Alonso pas mieux que cinquième et Räikkönen pas mieux que troisième


Alonso sera champion si:
    - il gagne et Hamilton ne termine pas mieux que troisième, quel que soit le résultat de Räikkönen
    - il termine deuxième et Hamilton pas mieux que sixième, quel que soit le résultat de Räikkönen
    - il termine troisième, Hamilton pas mieux que huitième et Räikkönen ne gagne pas
    - il termine quatrième, Hamilton ne marque pas et Räikkönen ne termine pas mieux que troisième
    - s'il termine au-delà de la quatrième place, Alonso ne peut être champion


Räikkönen sera champion si:
    - il gagne, Hamilton ne termine pas mieux que sixième et Alonso pas mieux que troisième
    - il termine deuxième, Hamilton pas mieux que huitième et Alonso pas mieux que quatrième
    - s'il termine au-delà de la deuxième place, Räikkönen ne peut être champion

Beaucoup d'hypothèses... Aucune certitude. D'autant plus que
Dame Météo semble vouloir y mettre son grain de pluie, comme lors des deux derniers grand-prix .

Par D'in et Marnie - Publié dans : Archives
Recommander - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés