Mardi 2 octobre 2007

cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison


Le GP du Japon 2007
~ Résultat et Résumé de la course ~

Nouveauté cette année : ce n'est pas à Suzuka que nous retrouvons le F1 circus pour la course japonaise, mais au pied du Mont Fuji sur un circuit entièrement refait. La conséquence la plus directe est qu'aucun des pilotes ne connait la piste avant de prendre le volant vendredi matin. Quelques boucles plus tard, ils sont conquis par la longue ligne droite et les nombreux virages en aveugle qui composent le tracé. Heureusement car la qualification, qui se déroule sous une pluie battante et avec une visibilité moindre, n'est pas une partie de plaisir. Néanmoins pas de gros bouleversement en tête : nous retrouvons une première ligne McLaren et une deuxième ligne Ferrari. Dimanche matin la course ne s'annonce guère plus facile car ce sont des trombes d'eau qui s'abattent sur Fuji, noyant la piste. Alors que les voitures sont sur la grille, la FIA annonce que pour des raisons de sécurité le départ sera donné derrière la voiture de sécurité.



Les faits marquants :

Au départ : Derrière le SC donc, les pilotes s'élancent avec interdiction de se doubler bien sûr (Rappel des règles du régime SC). Toutes les écuries ont opté pour les pneus maxi-pluie, à l'exception de Ferrari dont les monoplaces sont en pneus intermédiaires.

2ème tour : La meute est toujours retenue par le SC, mais Massa (4ème) part quand même en tête à queue, il perd une place au profit d'Heidfeld mais la reprend aussitôt, avant de rejoindre son stand pour passer des pneus maxi-pluie.

3ème tour : Räikkönen rentre à son tour pour monter les gommes adaptées à la situation. Les Ferrari sont donc 20ème et 21ème.

4ème au 10ème tour : Les pilotes roulent toujours à vitesse réduite derrière le safety car. La visibilité est quasi nulle à cause de la pluie, du brouillard et des projections des roues. Régulièrement à la radio les pilotes demandent d'arrêter la course car les conditions empirent.

11ème tour : on croyait que Liuzzi avait abandonné mais non, après être rentré au stand un bon moment il reprend la piste avec un tour de retard sur le peloton.

14ème et 15ème tour : Räikkönen et Massa rentre successivement au stand pour ravitailler. Ils sont toujours en dernière position. Un tour plus tard Wurz fait de même.

17ème tour : Liuzzi est autorisé à récupérer son tour de retard en doublant les voitures devant lui. Une fois le SC dépassé il effectue un tour rapide : on comprend alors que la piste est praticable pour que les F1 puissent rouler à allure normale.

18ème tour : Massa écope d'une pénalité pour avoir doubler Heidfeld sous le régime safety-car. Il va devoir emprunter la voie des stands. Barrichello, Sato et Trulli ravitaillent.

19ème tour : La voiture de sécurité éteint ses feux : elle va rentrer à l'issue du tour

20ème tour : La course reprend enfin ses droits. Hamilton protège habilement sa première position face à Alonso. Derrière Wurz part en tête à queue et harponne la Ferrari de Massa, c'est l'abandon pour le pilote Williams, mais Massa parvient à reprendre la piste avant d'effectuer son "drive through"

22ème tour : Vettel est 3ème avec sa Toro Rosso,  derrière les deux McLaren. Räikkönen remonte il est maintenant 14ème. Sato vient de finir son ravitaillement quand un feu d'essence se déclare sur la voiture. Il reprend la piste quand même et la vitesse plus la pluie finissent par étouffer les flammes.

23ème tour : Button perd la "moustache" de sa monoplace suite à un accrochage avec Heidfeld. Il effectue plusieurs tours sans avant de rentrer au stand pour changer de museau.

27ème et 28ème tour : Alonso puis Hamilton ravitaillent. Pas de chance pour le double champion du monde il se retrouve 8ème dans le trafic : il attaque alors et commet une petite sortie de piste sans conséquence. Du fait des ravitaillements des McLaren c'est Vettel qui est en tête de la course, devant Webber et Hamilton.

30ème tour : Kubica 5ème dépasse Kovalainen qui ne peut résister avec sa monoplace réglée pour le sec. Son équipier Fisichella 6ème parvient cependant à conserver l'avantage sur Coulthard.

33ème tour : Avec l'arrêt ravitaillement de Vettel, c'est Webber qui se retrouve en tête du GP.

35ème tour : Accrochage entre Hamilton et Kubica. L'anglais reprend la piste en 4ème position derrière Kubica puis se fait surprendre par Fisichella et Coulthard, il est 6ème. Pas de chance non plus pour son équipier Alonso qui s'accroche avec Vettel et perd deux places (10ème). Heureusement pour lui il en récupère une avec l'arrêt d'Heidfeld.

38ème tour : Avec l'arrêt de Webber les deux Renault (Kova puis Fisi) sont en tête de la course. Coulthard est 3ème talonné par Hamilton. Webber a pris la piste en 5ème position. Alonso quand à lui est remonté en 8ème position.

40ème tour : Fisichella est en tête avec l'arrêt de Kovalainen (ressort 8ème). Alonso et Räikkönen sont à la lutte pour la 6ème place quand le finlandais rentre au stand. Au même moment Kubica jugé responsable de l'accrochage avec Hamilton par la FIA, observe une pénalité.

42ème tour : Parti en aquaplaning, Alonso part en tête à queue et tape dans un mur. Le choc est violent et il met de longues secondes à sortir seul de sa monoplace.  Sa voiture détruite est au milieu de la piste avec de nombreux débris : la direction de course fait sortir le safety car.

44ème tour : Hamilton a récupéré sa première position, devant Webber et Vettel. Massa est 6ème.

46ème tour : Accrochage entre Vettel et Webber. La RedBull de l'australien finit dans les pneus, très endommagée : de rage l'australien jette son volant. Vettel parvient à ramener sa monoplace gravement blessée à son stand. En sortant de son cockpit il semble désespéré par cet incident.

49ème tour : La voiture de sécurité rentre au stand. Hamilton peut reprendre un rythme de course. Kovalainen est 2ème et résiste fort bien à Massa. Räikkönen pointe en 7ème position.

50ème tour : Rosberg rentre au stand pour abandonner sur problème électronique.

52ème tour : Tête à queue de Liuzzi qui parvient à repartir.

54ème tour : 3ème Massa gagne du terrain sur Kovalainen. 5ème Räikkönen met la pression sur Coulthard. 10ème Sutil n'a que 2sec de retard sur Kubica. Abandon pour Ralf qui rentre au stand. Abandon également pour Davidson qui a abimé sa Super Aguri par une sortie de piste.

57ème tour : Räikkönen à l'extérieur surprend Coulthard et récupère sa 3ème position. Un tour plus tard il fait une légère faute mais parvient à conserver sa position.

58ème tour : Arrêt au stand de Massa qui ressort 9ème derrière Kubica. Räikkönen est donc 3ème non loin derrière Kovalainen.

60ème au 66ème tour : Ils ne sont plus que 15 pilotes en course. La lutte est chaude entre les deux finlandais qui se passent et se repassent pour la 2ème place. Kubica et Massa luttent également pour la 6ème place. Ces deux duels nous tiennent en haleine.

67ème et dernier tour : Avec une marge confortable Hamilton s'impose sur le circuit japonais. Il prend une grande option pour le titre avec cette belle victoire. Derrière jusqu'à la ligne d'arrivé Kovalainen et Räikkönen se sont disputés la deuxième place : avantage au pilote Renault qui signe son premier podium. Coulthard est 4ème, Fisichella 5ème. Dans les derniers virages la bataille fait rage entre Kubica et Massa, ils s'entrainent mutuellement dans l'herbe et c'est finalement le pilote Ferrari qui emporte la 6ème place sur la grille. Liuzzi récupère le point de la 8ème place, avant d'être déclassé : le point sera donc pour Sutil, qui décidément fait vraiment des merveilles sous la pluie.

 

 

Les tops :

 

Hamilton qui s'est très bien sorti de ce GP mouvementé. Il prend le large au championnat avec une belle victoire méritée. Bravo également pour le premier hat-trick de sa carrière : pole, meilleur tour et victoire !

Kovalainen avec son premier podium, et pour sa superbe résistance à Kimi en fin de course malgré une monoplace réglée pour le sec !

Kimi Räikkönen pour sa remonté fantastique sous la pluie et ses dépassements spectaculaires par l'extérieur.

Kubica et Massa pour ce finish passionnant.

Coulthard qui fait parler l'expérience et qui marque de précieux points.

Sutil qui marque le premier point de sa carrière et de son équipe après un très beau GP. Très doué pour la pluie ce rookie !

Jenson Button qui s'est très bien qualifié. Et ses quelques tours sans son aileron avant

 


Les flops :

 

Alonso, pourtant à l'aise sous la pluie, qui finit son tête à queue dans le mur. Pas de chance, le seul virage du circuit où il y a un muret ! Du coup il compromet ses chances de troisième titre mondial…

Ferrari et son coup de poker avec ses pneus intermédiaires : perdu ! Enfin ça nous a quand offert une belle remontée de Räikkönen.

Vettel qui harponne Webber, alors qu'ils étaient tous les deux sur le podium… une belle occasion manquée.

Jenson Button également dans les flops, pour son accrochage qui a ruiné la course d'Heidfeld. Et son abandon dans le dernier tour.

La direction course qui sanctionne à tord et à travers : pénalité pour Kubica pour sa touchette involontaire avec Hamilton, c'est bien cher payé et injuste. De même pour Vettel  qui reculera de 10 places sur la grille en chine, la mortification d'avoir perdu de gros points et un podium aurait suffi non ?

Renault qui avait pris le pari que la course serait sèche et qui a réglé ses voitures en conséquence. Paradoxalement c'est le meilleur résultat de l'année pour l'écurie au losange ! Bravo donc aux pilotes qui ont su composer avec ce handicap.

Toyota qui ne brille pas sur son circuit. Trulli transparent tout le WE, et Ralf qui abandonne piteusement.

Williams et son double abandon. Accrochage pour Wurz et problème électrique pour Rosberg. Un week-end à oublier, surtout que RedBull revient sur l'écurie au classement constructeur.



 
par Team Fémin-F1 publié dans : Archives résultats
ajouter un commentaire commentaires (0)   
Retour à la page d'accueil

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 6 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus