Dimanche 16 septembre 2007
cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison


Le GP de Belgique 2007
~ Résultat et Résumé de la course ~


Après un an d'absence, voici nos chers bolides de retour sur le circuit ardennais. Pour les accueillir, le mythique tracé de Spa-Francorchamps a fait peau neuve et cela fait l'unanimité. Fait plutôt rare à cette époque de l'année le soleil est prévu pour toute la durée du grand-prix et la température est estivale. Elle est par contre très chaude dans le paddock avec l'affaire d'espionnage et le verdic de la FIA qui est enfin tombé, mais aussi sur la piste avec les 4 pilotes encore en lice pour le titre sur les deux premières lignes de la grille.


Les faits marquants :

Au départ : Alors que les Ferrari de Räikkönen et Massa s'élancent parfaitement de la première ligne, ça chauffe chez McLaren dont les pilotes en plein lutte pour le titre ne se font pas de cadeaux. A l'Eau Rouge Alonso parvient à conserver l'avantage en restant à l'intérieur et non sans avoir tassé son équipier dans la zone de dégagement. Bon départ pour Kovalainen qui passe de la 9ème à la 6ème place.

1er tour : Fisichella, parti dernier des stands à cause de son changement de moteur à l'issue des qualifs sort au 5ème virage et casse sa suspension : c'est l'abandon. Pendant ce temps, l'autre Renault résiste héroïquement à Webber malgré une monoplace chargée en essence.

2ème tour : Alors que Räikkönen toujours en tête creuse l'écart, dans le peloton Webber passe Kovalainen en ayant parfaitement pris l'aspiration dans la ligne droite de Kemmel. Plus loin Wurz part en tête à queue à l'épingle de la source, il reprend la piste bon dernier.

3ème tour : Maintenant 7ème, Kovalainen subit la pression d'Heidfeld.

4ème tour : A la chicane de l'Arrêt de Bus, Heidfeld parvient à passer devant Kovalainen, mais le finlandais ne baisse pas les bras et reste dans ses roues…

5ème tour : … Après avoir franchit la ligne et l'Eau Rouge, Kovalainen tente de reprendre l'avantage grâce l'aspiration dans la ligne droite de Kemmel, mais Heidfeld parvient à garder sa 7ème place. Un peu plus loin, sur l'autre BMW, Kubica, 15ème sur la grille, vient de remonter en 9ème position en doublant Ralf.

7ème tour : Kubica se rapproche petit à petit de Kovalainen qui est handicapé par sa lourde charge en essence. Sutil, auteur d'un excellent départ depuis la 19ème place, est maintenant 12ème avec sa modeste Spyker et met la pression à David Coulthard.

8ème tour : Vettel rentre au stand pour abandonner, à la radio on apprend qu'il n'arrive plus à tourner à droite.

11ème tour : Kubica porte une première attaque sur Kovalainen à la Source mais ne passe pas, il retente sa chance à l'Arrêt de Bus et vire en tête au prix d'un fantastique freinage.

14ème tour : Rosberg, Webber et Trulli ouvrent la première salve de ravitaillements.

15ème tour : Räikkönen le leader rentre au stand, suivit d'Alonso alors 3ème. Ils ressortent tous deux en pneus durs respectivement à la 3ème et 5ème position, encadrant ainsi Heidfeld.

16ème tour : Massa et Hamilton passent au stand pour chausser leur deuxième train de pneus durs.

17ème tour : Point sur la tête de la course : Räikkönen et Massa sont toujours en tête, suivit d'Heidfeld qui n'a pas encore ravitaillé, puis les deux McLaren, Alonso devant Hamilton qui vient de court-circuiter la chicane.

18ème tour : Heidfeld au stand, il ressort 6ème derrière Kovalainen qui n'a pas encore ravitaillé.

19ème tour : C'est chaud bouillant entre Kubica 11ème et Coulthard 10ème. Le polonais est très près, il bloque ses roues pour éviter de taper dans la RedBull. Juste derrière Button est aux aguets pour récupérer les miettes.

21ème tour : Kubica emplit les rétroviseurs de DC, mais ne trouve pas l'ouverture face à l'expérimenté écossais.

22ème tour : C'est la mi-course et l'unique arrêt de Kovalainen. En pneus tendres, le pilote Renault reprend la piste juste derrière Coulthard et Kubica, en 10ème position, mais lourdement chargé il se fait distancé par le duo alors que Button devient menaçant.

24ème tour : Premier et unique arrêt pour Button et Liuzzi. Une boucle plus tard c'est au tour de Coulthard qui glisse à la 13ème place.

27ème tour : Frayeur pour Hamilton, qui sur le point de prendre un tour à Davidson, voit ce dernier tirer tout droit dans l'herbe.

30ème tour : Rosberg passe au stand pour son deuxième arrêt. Alors qu'à l'arrière de la course Button, 14ème, est menacé par la Super Aguri de Sato.

31ème tour : Arrêt du leader Räikkönen qui chausse des pneus tendres pour son dernier relai, il retourne en piste en 3ème position. Au même moment Coulthard abandonne sur panne mécanique.

32ème tour : Sato dépasse Button par l'extérieur au freinage des Combes. Deuxième arrêt pour Massa qui reprend la piste derrière Hamilton, 4ème.

33ème tour : Arrêt de Fernando Alonso, qui ressort devant Heidfeld en 4ème position. Arrêt également de Kubica puis d'Heidfeld qui conserve sa 5ème position.

34ème tour : Wurz rentre au stand pour abandonner.

36ème tour : Button rentre au stand au ralenti pour abandonner sur problème hydraulique, c'est la fin du calvaire pour le pilote anglais. A l'inverse le pilote Renault, Kovalainen est remonté en 8ème position grâce aux ravitaillements, et il doit une fois encore résister à Kubica.

37ème tour : Dernier arrêt pour Lewis, alors 2ème qui reprend la piste en 4ème position.

41ème tour : Alors que la bataille fait toujours rage entre Kovalainen et Kubica, en tête de course les pilotes ne se relâchent toujours pas. Massa remonte sur son équipier leader, et Hamilton tente de revenir sur Alonso.

43ème tour : Preuve de l'acharnement des pilotes : Hamilton arrive un peu trop vite dans le deuxième gauche de Pouhon et parvient de justesse à éviter le tête-à-queue.

44ème et dernier tour : Le drapeau à damier tombe sur Räikkönen qui signe sa troisième victoire consécutive à Spa, Massa deuxième offre le doublé à Ferrari et le titre constructeur. Alonso complète le podium et ne se trouve plus qu'à 2 points d'Hamilton qui termine 4ème. Heidfeld est encore une fois le 5ème homme, devant Rosberg et Webber. Mission accomplie pour Kovalainen qui accroche le point de la 8ème place en tenant tête jusqu'à la fin à Kubica.


Les tops :

Raikkonen : Leader incontestable dimanche, il n'a jamais été véritablement menacé. C'est aussi sa troisième victoire consécutive sur ce circuit mythique !

Ferrari qui a su surmonter sa défaite sur ses terres il y a 15 jours, et qui grâce au doublé remporte le championnat du monde des constructeurs.

Kovalainen qui, handicapé par sa stratégie à un seul arrêt, a résisté avec brio tout au long de la course à des voitures plus rapides.

Sutil, auteur d'un magnifique départ et d'une course solide, il termine à une honorable 14ème place, le tout au volant d'une Spyker.

Heidfeld plus que jamais le 5ème homme derrière les 2 Ferrari et les 2 McLaren.

Kubica qui ne marque pas de points mais qui nous offre une course magnifique avec en point d'orgue son dépassement sur Kovalainen.


Les flops :

RedBull : Encore et toujours des problèmes de fiabilité…

Honda qui souffre sur le circuit belge et qui semble incapable de prendre les bonnes décisions pour redresser la barre.

Fisichella : Une qualif médiocre + Un changement de moteur + une erreur de débutant dans le premier tour = abandon et surement une fin de carrière bien triste pour le romain qui n'a plus marqué depuis Silverstone.

/GP_Belgique_Resultats_2007.gif
par Team Fémin-F1 publié dans : Archives résultats
recommander commentaires (0)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil
Blog : Cuisine sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus