Dimanche 26 août 2007
 

cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison


Le GP de Turquie 2007

~ Résultat et Résumé de la course ~


Après la trève estivale, le petit monde de la F1 se retrouve sur les rives du Bosphore à Istanbul pour la douzième manche de la saison : le GP de Turquie. Sous la chaleur, 9 pilotes disposent d'un moteur neuf : Kovalainen, Button, Barrichello, Coulthard, Rosberg, Liuzzi, Sutil, Sato et Davidson. A noter que les 2 moteurs Honda ont dû être remplacés avant la course, Button et Barrichello s'élanceront donc depuis la dernière ligne.


Les faits marquants :

Avant le départ : Sur la grille, les pneus durs et tendres sont présents presque à égalité. Parmi les leaders, Raïkkönen, Massa et Kubica sont en tendres alors que Hamilton, Alonso et Heidfeld sont en durs.

Départ : A l'extinction des feux, Raïkkönen signe un très bon départ, passant Hamilton avant le premier virage. Juste derrière, Alonso rate son départ et se fait passer par Kubica puis Heidfeld. Plus loin, Fisichella perd de nombreuses places après avoir accroché Trulli. Ni l'un ni l'autre ne doivent repasser par les stands, malgrè un aileron endommagé pour le Romain.

1er tour : Les deux pilotes BMW s'accrochent et restent dans le rythme d'Hamilton, lui-même très proche des Ferrari. 

3ème tour : Les Hondas sont remontées en 16è et 17è position alors que Sato pointe en seulement 21è position.

5ème tour : Rosberg et Kovalainen se livrent bataille, 2 secondes seulement derrière Alonso. 

6ème tour : Superbe dépassement de Trulli sur Button.

9ème tour : Alonso attaque Heidfeld, mais ne parvient pas à le passer.
Mark Webber abandonne.

11ème tour : Button reprend l'avantage sur Trulli. 

12ème tour : Kubica est le premier pilote à ravitailler, il ressort en pneus durs.

14ème tour : Alonso semble avoir renoncé à dépasser Heidfeld sur la piste.

16ème tour : Les pilotes Honda et Toyota se livrent une belle bataille pour la 14ème place, détenue par Schumacher. Button réussit à passer son coéquipier dans le tour suivant.

17ème tour : Heidfeld rentre aux stands,il chausse des pneus tendres. Rosberg et Couthard ravitaillent également.

18ème tour - 24ème tour : Ravitaillements en chaîne : Wurz, Raïkkönen qui rechausse des pneus tendres, Alonso qui rechausse des pneus durs, au 18ème tour. Massa qui repart en gommes tendres au 19ème tour. Trulli ainsi que Hamilton qui rechausse des pneus durs, au 20ème tour. Kovalainen et Sutil au 21ème tour. Fisichella, Button et Yamamoto au 22ème tour. Barrichello au 23ème tour et Liuzzi au 24 ème tour.

20ème tour : Kovalainen est en tête d'un GP pour la deuxième fois de sa carrière. 

21ème tour : Button signe un beau dépassement sur Coulthard. 

26ème tour : Davidson ravitaille.
Felipe Massa arrache un morceau de son casque qui semblait le gêner.

28ème tour : Vettel ravitaille.

32ème tour : Schumacher ravitaille, tout comme Sato. Ils sont indéniablement sur une stratégie à un seul arrêt.

36ème - 37ème tour : Button, Sutil, Barrichello, Kubica, Yamamoto et Vettel passent par les stands.

37ème tour : Raïkkönen s'est rapproché de Massa au point d'être à même de le passer, mais il est géné par une Spyker et doit relacher son effort.

39ème tour : C'est au tour de Rosberg de ravitailler.

41ème - 45ème tour : ravitaillments : Raïkkönen (durs), Heidfeld (tendres), Massa (durs) , Kovalainen, Coulthard, Davidson, Alonso (tendres), Hamilton (tendres), Fisichella, Vettel, Wurz et Trulli ravitaillent.

42ème tour : Le pneu avant d'Hamilton est détruit, il rentre à son stand au ralenti. Par chance, lorsqu'il arrive dans la ligne des stands, Alonso a fini son ravitaillement, et il n'a donc pas à attendre.

44ème tour : les deux pilotes Toyota se livrent bataille. 

50ème tour : Trulli réussit à dépasser Barrichello.

57ème tour : Kimi Raïkkönen signe le meilleur tour en course. 

58ème tour : Massa franchit la ligne en vainqueur, juste devant Raïkkönen et plus de 25 secondes devant Alonso qui accroche le podium en raison de la mésaventure d'Hamilton. Heidfeld, Hamilton, Kovalainen, Rosberg et Kubica entrent dans les points.


Les Tops :


Massa
, pole et victoire, il réalise une course sans erreur.

Raïkkönen, auteur du meilleur tour, il a été très rapide tout au long du week-end, mais une petite erreur en qualif lui a couté la pole et probablement la victoire.

Kovalainen, le rookie, éclipsé par l'incroyable phénomène Hamilton, a mené un GP pendant quelques minutes pour la deuxième fois de sa carrière. Il rapporte de précieux points à Renault et a complètement pris le dessus sur son coéquipier.

Trulli, Button et Barrichello, auteurs de la plupart des dépassement sur le circuit Turc, ils ont animé cette course, quelque peu soporiphique par ailleurs.

Rosberg, présent dans les 8 premières positions d'un bout à l'autre de la course.

Un seul abandon, Mark Webber.

Les folles rumeurs qui courent, courent, courent...




Les Flops :


Un Alonso complétement éteint. Tout au long du week-end, il n'a été que l'ombre de lui-même. Après une mauvaise qualif, il signe un mauvais départ, ce qui est peu commun chez lui. Peu après, il relache rapidement son effort, renonçant à dépasser Heidfeld sur la piste. Pas vraiment un comportement de Champion du monde qui défend son titre !

Le pneu d'Hamilton qui déchappe obligeant le pilote à ralentir fortement. Il lui coute le podium et lui fait perdre plusieurs points au championnat. Alonso n'est plus qu'à 5 points derrière lui.

Le pilote Spyker qui gène Raïkkönen dans sa lutte avec Massa.

L'ambiance détestable au sein de l'écurie McLaren.
 
GP-Turquie-Resultat-2007.gif
par Team Fémin-F1 publié dans : Archives résultats
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 9 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
referencement de sites sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus