Mercredi 4 juillet 2007
cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison

Le GP de France 2007
~ Résultat et Résumé de la course ~


Pour ce probable dernier GP de France à quelques minutes du départ l'ambiance est morose et le temps incertain. En coulisse on s'interroge sur la suite de cette épreuve, alors que pourtant, sur la piste, le spectacle promet d'être au rendez-vous avec le retour en force des Ferrari.
Aux organisateurs, à la FFSA, à la FIA et à Monsieur Mosley : Le Grand-Prix de France est une course historique de la F1 -présente depuis la création du championnat du monde en 1950 (à l'exception de 1955)-
Magny-Cours est un circuit qui majoritairement plait aux pilotes alors Sauvez notre GP !


Les faits marquants :

Tour de formation : Alors que les 22 pilotes sur la grille de départ s'élancent pour le tour de formation la Spyker de Sutil ne démarre pas, il est alors est poussé dans la voie des stands.

Départ :
Ce sont donc 21 voitures quasiment toutes en pneus dur –à l'exception notable d'Alonso 10ème sur la grille- qui s'élancent à l'extinction des feux. Alors que Massa gère parfaitement son départ depuis la pole, Hamilton (2ème du mauvais côté de la piste) se fait surprendre par Räikkönen 3ème qui était sur la trajectoire. A l'arrière Alonso double deux voitures pour le gain de la 8ème position. Dans le premier virage, Davidson tamponne l'arrière de la Toro Rosso de Liuzzi puis les monoplaces s'accrochent : c'est l'abandon pour les deux pilotes.

1er tour : A l'épingle d'Adélaïde Trulli harponne Kovalainen et envoie le pilote Renault en tête à queue. Ce dernier peut repartir après un passage aux stands, mais c'est l'abandon pour le pilote Toyota.

2ème tour : Alonso prend l'avantage sur Rosberg pour la 7ème place

5ème tour : Alonso est très menaçant face à Heidfeld, les voitures sont côte à côte sur plusieurs mètres, l'Espagnol tente d'intimider son adversaire mais ce dernier garde l'avantage. Chaud ! Devant, Massa creuse l'écart sur son équipier occupé à contenir Hamilton.

8ème tour :
Toujours derrière Heidfeld, Fernando tente de prendre l'avantage par l'extérieur à Adélaïde mais c'est impossible.

14ème tour : les positions sont figées pour le moment. Massa seul en tête, caracole devant Räikkönen et Hamilton. Pour son retour en course Kubica est à une très honorable 4ème place. Fisichella trace la route en 5ème place. Heidfeld et Alonso sont toujours proches mais l'Espagnol se fait moins agressif.

16ème tour : Hamilton rentre aux stands et ressort en pneus durs en 7ème position derrière Rosberg, dans la foulée Alonso rentre aussi et passe les durs également.

19ème tour :
C'est maintenant Massa, Fisichella puis Kubica qui ravitaillent. Pneus durs pour tout le monde. Une boucle plus tard c'est au tour de Rosberg.

21ème tour : A la faveur du ravitaillement de Räikkönen, Massa reprend la tête du grand-prix. Derrière les deux Ferrari on retrouve : Hamilton, Kubica, Button –qui n'a pas encore ravitaillé- Heidfeld qui sort des stands puis Fisichella et Alonso. C'est d'ailleurs chaud entre les deux hommes. Le double champion tente de doubler son ancien équipier par l'extérieur à Adélaïde, sans succès.

22ème tour :
Cette fois-ci c'est à l'intérieur qu'Alonso se décale dans la ligne droite avant Adélaïde, et il vire en tête à l'épingle. L'Espagnol a quand même évité le pire car il a presque mis ses roues dans l'herbe !

24ème tour : Alonso remonte fort et se retrouve rapidement derrière une vieille connaissance : Heidfeld.

26ème tour : Alonso tente –encore- une attaque sur Heidfeld à Adélaïde mais ne trouve pas la solution.

30ème tour :
Albers au stand : le préposé à la sucette amorce un geste et le pilote part au quart de tour alors que le tuyau de la ravitailleuse est encore attaché. Il l'arrache et renverse un mécanicien au passage. Albers n'a qu'une solution : abandonner sa voiture à la sortie de la voie des stands.

32ème tour :
Encore une tentative pour Alonso à Adélaïde : toujours le même résultat. Button alors 5ème observe son premier arrêt ravitaillement.

33ème tour : Alonso est très proche de la BMW dans le 180 mais ne peut pas passer car il bloque ses roues. A la chicane rapide d'Imola, au prix d'un freinage tardif il se porte à la hauteur d'Heidfeld et passe en force : splendide ! Le pilote McLaren est maintenant 5ème.

37ème tour : Hamilton rentre dans la pit lane pour son deuxième arrêt et chausse des pneus durs : il fera donc trois arrêts. L'anglais se retrouve à la hauteur de Kubica en sortant des stands, le polonais se défend bec et ongles mais ne peut conserver sa place face à l'Anglais au freinage d'Adélaïde.

38ème tour :
Alonso vient de passer aux stands pour son dernier arrêt : il se retrouve 9ème.

42ème tour :
11ème Barrichello est sous la pression de Coulthard et Webber.

43ème tour : Massa effectue son dernier arrêt et chausse des pneus tendres, il repart en deuxième position derrière son équipier qui aligne les tours de qualif.

46ème tour : Räikkönen passe par les stands, fait le plein, passe ses gommes tendres et ressort devant son équipier !

49ème tour :
Troisième et dernier arrêt pour Hamilton qui conserve sa troisième position sans problème.

52ème tour :
Tous les pilotes de tête ont ravitaillés, le point : Räikkönen, Massa et Hamilton forment le podium. Kubica, Heidfeld sont tranquillement installés en 4ème et 5ème place, Fisichella contient Alonso, et Button est dans les points à la 8ème place.

54ème tour :
Pour la 14ème place la lutte fait rage entre Wurz, Kovalainen et Speed. Mais le pilote Renault rentre au stand.

56ème tour : Speed gare sa Toro Rosso en panne dans les graviers. Wurz retrouve donc de l'air : sa position n'est plus menacée.

60ème tour :
Alonso 7ème maintient la pression sur Fisichella mais ne trouve pas l'ouverture.

70ème et dernier tour : Räikkönen coupe la ligne d'arrivée en tête et remporte son deuxième grand-prix de l'année. Massa deuxième : c'est le doublé pour Ferrari. Hamilton est encore sur le podium pour la 8ème fois en 8 courses ! Kubica 4ème, Heidfeld 5ème. Fisichella a préservé sa 6ème place face à Alonso. Button 8ème marque le premier point d'Honda pour la saison !


Les Tops :

- Ferrari pour son beau doublé et ses performances en hausse après un petit passage à vide. Bravo et merci également au team d'avoir laissé ses pilotes faire leur course sans en privilégier un par rapport à l'autrre (ça change !). Et félicitation à Raikkonen qui gagne une course "à la Schumacher" (en alignant les tours de qualif au bon moment)

- Alonso dont la modeste 7ème place ne reflete pas la course qu'il a faite, en étant agressif tout le long du grand-prix. Le point d'orgue ? son dépassement osé sur Heidfeld dans la chicane d'Imola.

- Hamilton qui continue son incroyable série : 8 courses = 8 podiums.

- Fisichella
qui a offert une belle résistance à son ancien équipier, et Renault qui progresse encore. Dommage pour Kovalainen qui aurait pu jouer les points sans l'accrochage avec Trulli.

- Button
qui marque -enfin- le premier point de Honda cette saison.





Les Flops :

- Toro Rosso avec aucune voiture à l'arrivée. Accrochage pour Liuzzi, panne pour Speed.

- Trulli qui ruine la course de Kovalainen et la sienne en tamponnant l'arrière de la Renault au freinage.

- Albers qui part alors que la "sucette" n'est pas levée : il emporte le tuyau d'essence avec lui et doit finalement abandonner.






 
Par Team Fémin-F1 - Publié dans : Archives résultats
Recommander - Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés