Samedi 16 juin 2007

Saison 2007
retour vers les news de la saison  


 

Welcome to Indianapolis
 


Une petite semaine après le mouvementé grand-prix du Canada, nous retrouvons le F1 Circus aux Etats-Unis, à Indianapolis, dans le temple de la vitesse. Sur cet ovale mythique dont les F1 empruntent un virage, les moteurs sont poussés à la limite pendant 22 longues secondes : un record ! Ce circuit un peu particulier a deux visages, le banking : ce fameux virage relevé où les pilotes sont à fond, et l’infield partie très sinueuse qui passe au milieu de l’ovale. Ces deux portions en font un vrai casse-tête pour les ingénieurs, doivent-ils privilégier la vitesse de pointe pour pouvoir dépasser en bout de ligne droite, ou doivent-ils créer des appuis pour être suffisamment rapides dans les virages lents ?

Logo-IMS.jpg

Ceux qui visent la victoire :

f1-2007-usa-xp-0142.jpg Ce curieux circuit apparu au calendrier en 2000, est la chasse gardée de Ferrari : avec 6 victoires sur 7 participations. Cependant, impossible de prévoir qui gagnera cette année. Dominatrice depuis le début de la saison, la Scuderia semble en difficulté depuis deux grand-prix, et le retard en terme de points se creuse. Si Massa n’a pas pu terminer son grand-prix du Canada, disqualifié par un drapeau noir, sa position au championnat est quand même plus confortable que celle de Räikkönen. Kimi peine à trouver sa place au sein de l’équipe italienne, et ses performances ne sont pas encore du niveau de Felipe. Mais l’optimisme est de mise, et le finlandais n’est pas décidé à baisser les bras : "Je pense que nous serons compétitifs à Indianapolis et ensuite nous pourrons analyser la situation. J'aurais bien sûr aimé faire mieux lors des trois dernières courses, mais je suis persuadé que nous pouvons encore renverser le cours des événements."

 

Côté McLaren, le moral est au beau fixe : fort de sa première victoire au Canada il y a moins d’une semaine, Lewis Hamilton vient de passer un cap de sa toute jeune carrière et n’aura qu’une idée aux Etats-Unis : renouveler l’exploit. "Je n'ai pas encore réalisé que j'ai remporté ma première victoire en F1. Ce fut un week-end incroyable pour moi et c'est génial d'être de retour en piste dès ce week-end. Je suis très excité à l'idée de rouler à Indianapolis. C'est un endroit légendaire et historique. Je suis impatient d'y être et de goûter
à cette ambiance."
 


f1-2007-usa-xp-0351.jpg


Pour Fernando Alonso il s’agit de faire oublier sa –relative- mauvaise performance du Canada et surtout de dominer son équipier pour refaire son retard au classement général. L’Espagnol veut aussi « conjurer le sort » avec ce grand-prix qu’il n’apprécie guère car en 5 participations il n’en a terminé qu’une fois à la 5ème place (en 2006) alors que son équipier était sur le podium. "Je n'ai pas signé de très bons résultats par le passé sur ce circuit, mais en 2006 j'ai fait mieux que l'année précédente et j'espère donc que cela se passera encore mieux cette fois-ci. C'est un circuit sur lequel j'aimerais gagner. "

 

Un autre pilote sera candidat à la victoire à Indy : Nick Heidfeld. En montant sur la deuxième marche du podium au Canada, Nick devient le pilote de l’histoire qui a marqué le plus de points sans victoire, mais avec sa BMW, l’allemand a enfin la machine qui lui permettrait de remédier à cela. L’objectif de l’équipe allemande est de se battre pour la première place avec McLaren, et Nick affirme qu’ils sont passés devant Ferrari en terme de performance : "Ferrari est sur une pente descendante, mais d'un autre côté, on ne peut jamais les mettre hors du coup. Quoi qu'il en soit, pour le moment nous sommes plus forts qu'eux."
Impossible d’évoquer BMW sans parler de son deuxième pilote Robert Kubica. Le polonais est sorti indemne de son terrible crash il y a une semaine et n’avait qu’une envie : recourir. Mais la FIA en a décidé autrement, notamment à cause des effets d’un éventuel second accident, et c’est donc le tout jeune Sebastian Vettel qui prendra le volant pour son premier GP :
"Bien sûr, j'ai hâte de participer à mon premier Grand Prix de F1, mais j'aurais aimé que cela arrive dans d'autres circonstances. Il n'est jamais agréable qu'un coéquipier ne puisse pas piloter en raison d'un accident." Le jeune pilote de 19 ans arrive cependant en terrain connu car il est essayeur de BMW depuis le grand-prix de Turquie 2006. Nous souhaitons le meilleur pour ce sympathique "gamin" qui a la chance de débuter dans une équipe parmi les plus performantes du plateau.




Ceux qui visent les points :

Traditionnellement le circuit d’Indianapolis ne réussit pas trop à Renault, mais galvanisé par sa 4ème place à Montréal Heikki Kovalainen ne l’entend pas de cette façon : "j'avais un bon rythme au Canada et mon objectif sera de poursuivre dans ce sens ce week-end encore. Je pense que notre voiture a sa place dans le Top 10 désormais, il faut donc que j'arrive à l'exploiter au mieux en qualifications. Le Canada a été riche d'enseignements. J'ai été agressif, mais je n'ai pas commis la moindre erreur en course. Ce sera une fois encore mon principal objectif ce week-end à Indy et si j'y parviens, je suis persuadé que le résultat suivra..."  Disqualifié par un drapeau noir au Canada, Fisichella quant à lui veut oublier cet épisode frustrant (il visait alors le podium) pour se concentrer sur son objectif : battre BMW.  "Nous devons aborder ce nouveau Grand Prix de manière positive. Cela a toujours été un bon circuit pour moi et je crois pouvoir dire que nous étions dans le rythme au Canada. Nous nous battons au championnat avec les BMW et nous devons finir devant eux ce week-end. Ils se sont montrés très performants à Montréal, ce sera donc difficile, mais ce sera notre objectif !"

 

Sur le podium grâce à des circonstances de course favorables Alex Wurz sait qu’il n’en sera pas de même pour le grand-prix des Etats-Unis, néanmoins l’objectif est de réussir la meilleure qualif possible pour garantir ses chances d’être dans les points : "Mon but est d’être dans les dix plus rapides en qualification et me battre pour inscrire quelques points de plus." Son équipier Nico Rosberg a le même objectif et veut oublier sa course canadienne ruinée par sa pénalité. Mais le jeune allemand aura fort à faire sur un circuit qu’il n’apprécie guère : Indianapolis. "Ce n’est pas un de mes circuits favoris – mais je dois faire avec ! Nous espérerons néanmoins être aussi performants qu’au Canada – ce qui me permettrait peut-être de rattraper les points que j’ai manqués là-bas. D’une certaine manière, c’est bon d'avoir une autre course aussi rapidement après – ça offre la possibilité de compenser les problèmes que j'ai eus au Canada."

 

Autre espoir de points pour Toyota sur un circuit qui généralement réussit bien à ce constructeur, du moins à Jarno Trulli, auteur de la pôle position en 2005 et 4ème en 2006. Ralf Schumacher quant à lui déteste ce circuit et le fameux banking où il a eu deux accidents graves en 2004 et 2005 et espère des points pour tourner définitivement la page avec ce circuit "Ce circuit ne m’a malheureusement jamais porté bonheur puisque j’y ai eu deux accidents sérieux, que je préfère oublier. J’espère les mettre définitivement de côté en soldant cette course par un résultat positif."

 

Marquer des points pour oublier c’est aussi le slogan d’Honda et de Jenson Button qui veulent tourner la page canadienne et oublier ce grand-prix dont l’Anglais n’a pu prendre le départ à cause d’un problème de boite. Véritable défi pour les ingénieurs, ceux-ci espèrent faire mieux et marquer –enfin- les premiers points de la saison : "Après une course très frustrante au Canada, nous attendons Indianapolis avec impatience pour relever un nouveau défi en matière de réglage de la monoplace, car ce Grand Prix présente un mélange de sections à haute vitesse et une autre plus tortueuse. Le circuit offre également de nombreuses opportunités de dépassement. Nous allons tout donner pour obtenir de meilleurs résultats."



Ceux qui visent l’arrivée :

RedBull doit encore faire face à des problèmes de fiabilité, et n’a jusqu’à maintenant pas réussi à amener ses deux voitures à l’arrivée. Malheureusement pour l’écurie la petite semaine entre les deux grand-prix nord-américains n’est pas suffisante pour espérer un mieux significatif.

 

Même combat chez Toro Rosso où aucune des deux voitures n’a rejoint l’arrivée au Canada. A la décharge des ingénieurs ce n’est pas uniquement de leur ressort car les deux pilotes multiplient les erreurs en course. Cependant il faut reconnaitre que la voiture n’est pas un modèle d’équilibre. f1-2007-usa-xp-0168.jpg

 


Auteur d’un dépassement de toute beauté sur Fernando Alonso, Takuma Sato rêve de victoire… pour 2008 ! En attendant il devra continuer ses efforts sur le circuit d’Indianapolis qui lui a souvent bien réussi (3ème en 2004). On l’imagine mal cependant renouveler son exploit canadien si la course n’est pas perturbée.

 

Aucune Spyker à l’arrivé au Canada : résultat inacceptable pour le directeur Colins Kolles : "Ces deux abandons étaient évitables et nous le savons. Nous ne pouvons pas continuer à accumuler des erreurs qui nous coûtent de bonnes positions ou des points. Comme nous avons pu le voir, tout peut arriver en course et nous devons être prêts à en profiter. Nous ne pouvons plus laisser passer de telles opportunités. En effet les GP « catastrophes » comme le dernier sont souvent l’occasion pour les petites écuries de se faire remarquer et de marquer des points."

 

Ce qui se passe autour :

Pilotes bénéficiant d’un nouveau moteur pour ce grand-prix :

Fernando Alonso (McLaren-Mercedes)
Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes)
Giancarlo Fisichella (Renault)
Felipe Massa (Ferrari)
Kimi Räikkönen (Ferrari)
Nick Heidfeld (BMW Sauber)
Sebastian Vettel (BMW Sauber)
Ralf Schumacher (Toyota)
Jarno Trulli (Toyota)
Mark Webber (RedBull-Renault)
Nico Rosberg (Williams-Toyota)
Alexander Wurz (Williams-Toyota)
Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari)
Scott Speed (Toro Rosso-Ferrari)
Adrian Sutil (Spyker-Ferrari)
Christijan Albers (Spyker-Ferrari)


Williams fait rouler son pilote essayeur : premiers tours de roue lors d’une séance d’essais officielle pour le jeune pilote japonais Kazuki Nakajima qui a pris le volant de la FW29 de Wurz pour les libres 1. Ceci a donné lieu à une rumeur annonçant le remplacement de Wurz en cours de saison, rumeur sitôt démentie par Franck Williams.

 

En vue d’un GP nocturne d’ici 2 ans, des tests ont été effectué à Indianapolis dans la nuit de jeudi à vendredi avec les voitures de sécurité : essais non concluant pour le moment. Pour des problèmes de sécurité ? Non, pour des problèmes de visibilité des sponsors ! Publicité quand tu nous tiens ! f1-2007-usa-xp-0243.jpg

 

En 2009 la F1 fera escale en Inde ! C’est du moins ce qu’affirme Kalmadi lors d'une conférence de presse "Nous avons reçu une lettre en ce sens de la part de Bernie Ecclestone, le patron de la Formule Un. La première course pourrait se dérouler en 2009 près de New Delhi." Mais il reste encore à trouver un endroit pour le circuit et à régler les formalités financières avant de signer un contrat.

 

Début de polémique suite à des propos d’Alonso. Ce dernier a dit ne pas se sentir à l’aise chez McLaren, à l’inverse de son équipier, pilote anglais dans un team anglais. Ses propos ont été montés en épingle par la toute puissante presse britannique qui n’a qu’une idée : valoriser son nouveau champion Hamilton au dépend d’Alonso. Ron Dennis remet les pendules à l’heure : "Je peux affirmer catégoriquement que nos deux pilotes ont le même matériel, le même soutien et des opportunités identiques de gagner. Parfois des propos sont tirés hors de leur contexte, ce qui peut donner un autre sens à une remarque innocente. Lus correctement, les propos de Fernando sont corrects ; il ne fait pas partie de l’écurie de puis longtemps et la relation continue de se développer. L’équipe ne fera rien pour mettre en péril ce partenariat positif et en pleine ascension."

 

En signant sa première victoire Lewis Hamilton est entré dans l’histoire en égalant Jackie Steward en étant dans les points pour ses six premiers grand-prix. Mieux encore, le jeune prodige est monté à chaque fois sur le podium ! Attention néanmoins ce week-end car pour l’ancien pilote la série s’était arrêtée lors du 7ème grand-prix sur abandon mécanique.
 

Par Marnie - Publié dans : Archives
Recommander - Voir les commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Blog : Automobile sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus