Lundi 11 juin 2007

cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison

Le GP du Canada 2007
~ Résultat et Résumé de la course ~


Il est 14h au Canada, 19h heure française. Tous les voitures sont en place sur la grille de départ, chaussées de pneus durs. En pôle pour la première fois de sa jeune carrière le fabuleux Lewis Hamilton, à ses côtés son champion du monde d'équipier Fernando Alonso.
Il fait beau et chaud, et le grand-prix promet d'être à rebondissement aux vues des multiples sorties de piste qui ont émaillées les essais et la qualif. Les feux s'allument, à l'extinction ce sera le départ du 39ème grand-prix du Canada...


Les faits marquants :

Au départ : Alors que Lewis s'élance en tête, Alonso se porte presque à sa hauteur mais loupe son premier freinage et tire tout droit au premier virage : il se fait passer par Heidfeld. Derrière Kimi -4ème sur la grille- se fait surprendre par son équipier puis par Rosberg : il se retrouve 6ème. Bon départ également pour Kovalainen qui l'élançait dernier. Par contre c'est l'abandon pour Button qui n'arrive pas à enclencher une vitesse.

3ème tour : Hamilton creuse l'écart. Et Kovalainen taille la route dépassant avec une facilité étonnante. Webber à l'attaque sur Kubica fait une petite faute et part en tête à queue.

7ème tour : Déchainé, Webber anime le peloton en doublant David Coulthard puis en mettant la pression sur Rubens Barrichello qu'il dépasse un tour plus tard pour le gain de la 12ème place.

9ème tour : Abandon pour Speed qui a plié une suspension avant en touchant l'aileron arrière de Wurz lequel est d'ailleurs endommagé.

12ème tour : Kovalainen double Wurz pour la 15ème place. Et Liuzzi frôle le mur

14ème tour : Alonso (3ème) part à la faute dans le premier virage, pour la deuxième fois. Il se retrouve à la merci de Massa. Pendant ce temps Lewis Hamilton taille la route, et prend de l'avance sur ses poursuivants.

15ème tour : Webber met la pression sur Liuzzi, tente de le dépasser à l'épingle mais fait une petite faute au freinage et Liuzzi garde l'avantage.

18ème tour : Alonso se fait dépasser par Massa en sortant une troisième fois dans le premier virage. Problèmes de freins pour l'Espagnol ?

20ème tour : Nick Heidfeld -2ème- ouvre le bal des ravitaillements, il chausse les durs et ressort 5ème.

21ème tour : Derrière Trulli 10ème et handicapé par des suspensions fragiles, se forme un petit train : Liuzzi et Webber. Dans le même tour Hamilton ravitaille et ressort 4ème en pneus durs.

22ème tour : Sutil touche le mur et abandonne, la voiture de sécurité entre en piste pour permettre aux commissaires de dégager la voiture. Alors que c'est normalement interdit Alonso et Rosberg rentrent aux stands pour ravitailler, c'était ça ou la panne d'essence. Ils écoperont de 10 secondes de pénalité.

26ème tour : Restart. Hamilton a repris la tête à la faveur des ravitaillements. A noter Massa et Fisichella qui sont sortis de la ligne des stands alors que le feu était rouge.

27ème tour : En tentant de dépasser Trulli, Kubica le touche, se retrouve déventé, tape très violement le mur et part en tonneau. Quand sa voiture s'immobilise enfin la monoplace est entièrement détruite, il reste juste la cellule de survie et Robert semble inconscient. On apprendra par la suite qu'il est indemne, heureusement !
Le safety car entre en piste pour la deuxième fois car de nombreux débris jonchent la route.

33ème tour : Kubica ayant été évacué vers le centre médical du circuit, et les débris de sa voiture ayant été enlevés de la piste, la course peut reprendre. Hamilton est toujours en tête devant Heidfeld, Alonso, Rosberg, Davidson, Ralf et Webber. Chez Ferrari Massa est 8ème et Räikkönen 11ème.

36ème tour : Alonso effectue sa pénalité, entré 3ème il ressort 15ème. Rosberg fait de même. Pendant ce temps sur la piste Webber dépasse Trulli sans difficulté.

38ème tour : Rosberg sorti des stand juste derrière Trulli essaye de le doubler par l'extérieur au premier virage. Mais l'arrière de sa voiture lui échappe et il part en tête à queue en même temps que Trulli qui a trop attaqué le vibreur. Les deux pilotes sont parfaitement synchronisés, l'image est exceptionnelle !

39ème tour : Coulthard rentre aux stands pour abandonner sur un problème de boite de vitesse. Autre image insolite du GP : Davidson rentre au stand mais ses mécaniciens ne sont pas là : le pilote perd beaucoup de temps alors qu'il était deuxième de ce GP mouvementé.

41ème tour : Alonso donne tout pour remonter, il dépasse Albers pour le gain de la 9ème place, et trois boucles plus tard il se défait de Kovalainen. En ligne de mire Räikkönen 7ème.

45ème tour : Ralf Schumacher dépasse Albers au prix d'un freinage serré, et se retrouve 10ème. Alonso cravache pour revenir sur Räikkönen.

47ème tour : Hamilton ravitaille et garde -largement- la tête du GP. Heidfeld, lui, perd sa deuxième place pour la 3ème lors de son passage aux stands.

50ème tour : Alors qu'Alonso butte encore sur le premier virage du circuit et se détache un peu de Räikkönen qu'il suivait de près, Albers tape le mur et sème des débris en rentrant aux stands. La voiture de sécurité rentre une nouvelle fois en piste.

52ème tour : La sanction tombe pour Massa et Fisichella : drapeau noir pour avoir grillé le feu rouge à la sortie de la pit-lane. Les deux pilotes rentrent aux stands pour abandonner. Dans la pit-lane l'arrêt plus court de Fernando lui permet de prendre l'avantage sur Räikkönen, il est alors 8ème.

55ème tour : Alors que la voiture de sécurité vient de s'effacer Liuzzi tape le mur après la dernière chicane et immobilise sa voiture sur le bas côté : La safety car rentre une nouvelle fois en piste. Alonso qui vient de faire un énième hors piste se retrouve en 9ème position derrière Ralf.

57ème tour : Petit point sur le classement derrière le Safety Car : Hamilton toujours solide leader, Heidfeld, Barrichello, Wurz, Kovalainen, Trulli, Räikkönen, Ralf, Alonso.

58ème tour : La course vient de reprendre, mais Trulli qui sort juste des stands tire tout droit et écrase sa voiture dans le mur de pneus, c'est l'abandon pour l'italien et une nouvelle sortie pour la voiture de sécurité.

60ème tour : Il reste 10 tours à couvrir, la voiture de sécurité rentre dans les stands : la course reprend alors que toutes les monoplaces restantes sont les unes derrière les autres.

61ème tour : Hamilton reprend aussitôt le large, tout comme Heidfeld. Pour la troisième place la lutte est dure entre Wurz, Kovalainen et Räikkönen. Alors qu'Alonso s'impose devant Ralf par l'intérieur au freinage de l'épingle.

66ème tour : Etant un des rares pilotes en pneus dur, Sato remonte comme un boulet de canon. Il prend l'aspiration sur Ralf et de double au bout de la ligne droite qui précède les stands. Deux boucles plus tard il tente et réussi la même manœuvre sur Fernando Alonso. Il est alors 6ème.

70ème tour : Le drapeau à damier tombe enfin sur Lewis Hamilton, qui remporte brillamment sa première victoire. Heidfeld auteur lui aussi d'une course parfaite est deuxième, et Wurz est l'invité surprise de ce podium est troisième. Parti dernier Kovalainen est un miraculé qui offre une belle 4ème place à Renault. Räikkönen est 5ème, Sato 6ème (quel exploit !), Alonso 7ème devant Ralf Schumacher.



Les Tops :

- La sécurité : ce sont les efforts constants de la FIA qui ont probablement sauvé la vie de Robert Kubica qui n'a "qu'une" entorse à la cheville et une commotion cérébrale et devrait sortir dès lundi soir de l'hôpital. Ouf !

- Hamilton : Parfait tout à long du WE. De sa première pole à sa première victoire. D'autant plus que garder sa concentration lors d'un GP pareil n'était pas une mince affaire. Bon point pour McLaren également qui a visiblement la meilleure monoplace du plateau à l'heure actuelle.

- Heidfeld : Parfait également tout le WE, de la troisième position sur la grille à son beau départ et sa deuxième place à l'arrivée.

- Wurz et ses tacticiens qui ont su bien réagir à cette course mouvementée pour lui permetre de monter sur la troisième marche du podium.

- Kovalainen qui après un début de WE mouvementé (crash vendredi, moteur changé samedi matin et re-crash en qualif) et un départ en dernière position finit à une surprenante 4ème place.

- Sato avec sa Super Aguri qui s'offre le luxe de dépasser le double champion en titre et sa McLaren. Et marque trois points !

- Alonso : Pour n'avoir rien lâché, même si le résultat n'est pas là il n'a pas arrêté de dépasser puis reperdre sa place dans le virage 1 !

- Webber : très agressif pendant toute la course, il a mis de l'animation, surtout en début de grand-prix.

- Rosberg
pour son bon début de course, même s'il finit hors de points après avoir eu 10 secondes de pénalité... mais c'était ça où l'abandon sur panne d'essence.

- Trulli pour sa qualification : il a réussi à passer en super pôle malgré l'interdiction de monter sur certains vibreurs (voir les flops)



Les Flops :

- Massa et Fisichella : - 4 points sur leur permis pour avoir grillé un feu rouge !

- Ferrari qui pensait être devant McLaren à Montréal, ce n'est visiblement pas le cas.

- Alonso et le virage 1 : Ils ne sont pas copains, l'Espagnol se prenant pour une tondeuse à gazon à de nombreuses reprises dans ce virage, ce qui a fini par lui couter cher !

- Toyota et ses suspensions de verre, les pilotes avaient interdiction de prendre trop violemment les vibreurs ce week-end.

- Button et Honda : de pire en pire ils ne prennent même plus le départ !

- Spyker : zéro pointé et deux crashs pour les pilotes. Et la même chose pour Toro Rosso.



par Team Fémin-F1 publié dans : Archives résultats
ajouter un commentaire commentaires (1)   

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 3 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
blogue sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus