Lundi 28 mai 2007

cliquez ici pour rejoindre le menu      

Monaco jour après jour :
Dimanche 27 mai : le grand jour !


Ça y est, Le grand jour est arrivé ! Tout à l'heure les Formule 1 s'élanceront pour le 65ème Grand Prix de Monaco. Nous arrivons au circuit de bonne heure et nous séparons: Sywel retrouve les autres commissaires de son poste autour d'un café alors que Marnie prend le sien au "restaurant gastronomique du poste 1 Ste Dévote" (le poste 1 est très bien équipé !)

A 9h45, les Porsche s'élancent pour 16 tours de course à un rythme effréné, cette catégorie est décidément très spectaculaire, mais au drapeau nous ne sommes presque pas sollicitées de la séance. Affectée au protocole, à la fin de la course Sywel doit se rendre au pied du podium pour former la haie d'honneur pour les vainqueurs. Le but du jeu étant d'éviter de se faire arroser par le champagne de la victoire, tenue impeccable exigée jusqu'à la fin des épreuves.

/com_drapeau.jpgPuis c'est au tour des formules Renault 3.5 L de s'affronter durant 25 tours. Le spectacle est au rendez-vous et nos drapeaux jaunes sont bien utiles pour calmer la meute quand l'un des leurs rate son virage, ou tape dans la montée de Beau Rivage. Etre commissaire drapeau est une tâche qui demande une vigilance de tous les instants. Il faut suivre chaque voiture et la moindre inattention peut vous faire manquer un incident donc retarder la signalisation et risquer le suraccident. Il ne faut pas aussi oublier le drapeau vert après la zone de l’accident pour signaler aux pilotes qu’ils peuvent à nouveau attaquer.

A midi, nous sommes un peu bousculées, entre la parade des pilotes et le passage en revue des postes, il faut vite avaler son repas. Le Prince Albert II de Monaco et sa sœur la Princesse Caroline arrivent dans la loge princière vers 13h30, nous faisons partie des commissaires chargés de les accueillir. En tant que premières filles à ce poste nous leurs sommes présentées et leur serrons la main.

Après une petite course le long des rails pour rejoindre notre poste avec notre matériel (casque, protection et K-way en cas de pluie) nous sommes fin prêtes pour le départ. Pour notre premier GP nous sommes ensemble, au poste de signalisation juste avant Ste Dévote, Sywel est aux drapeaux jaunes - en cas de crash à Ste Dévote - et Marnie au bleu pour signaler aux retardataires qu’un leader les double. Le départ est imminent, nous avons les feux en ligne de mire. Ils s’éteignent, et c’est parti ! Le premier virage passe sans encombre pour tout le monde et la tension du départ s’estompe un peu.

Après une bonne dizaine de tours les choses sérieuses commencent pour Marnie qui doit mémoriser les premiers pilotes ainsi que les derniers pour agiter le bleu au bon moment. Heureusement un troisième commissaire drapeau, beaucoup plus expérimenté les supervise et aide à retrouver l’ordre des pilotes ce qui est très utile surtout avec les arrêts au stand qui bouleverse un peu le classement. Au final pour une première fois, elle s'est bien tirée de cette tâche difficile. Sywel, elle, n’eut point besoin de sortir ses drapeaux jaunes, mais rester concentrée et guetter le moindre incident n’est pas chose facile, c’est même épuisant !

Une fois le drapeau à damier tombé, nous nous empressons de rejoindre le podium étant affectées au protocole. Sous nos yeux, à quelques mètres de nous sortent de leur voiture Alonso le vainqueur, ainsi que ses dauphins Hamilton son équipier et Massa. Etre si proche des pilotes que nous admirons tant est un privilège bien rare que nous apprécions à sa juste valeur !

Une fois la cérémonie de podium terminée (et sans gouttes de champagne), nous regagnons nos postes respectifs, pour la dernière fois. Au programme: rangement ! A Ste Dévote cependant le champagne et un gâteau permettent de fêter dignement la fin de ces quatre jours fantastiques. Et cette fois, sous forme de baptême, Marnie aura droit à sa douche au champagne ! (Merci les gars !)

/poste1.jpgle poste 1 au grand complet

Il est temps de quitter notre combinaison orange de commissaire, de revenir à la vie normale. Ce WE de Grand Prix fut une expérience formidable et nous re-signons pour l’an prochain sans aucune hésitation. Nous remercions l’ACM pour sa confiance, et tout le corps des commissaires pour leur accueil. Rendez-vous pour Monaco 2008 !



Et retrouvez très bientôt sur Fémin-F1, un récit détaillé de leur week-end avec pleins de photos et d'anecdotes au rendez-vous !

par Marnie et Sywel publié dans : Histoires vécues
ajouter un commentaire commentaires (2)   

Recherche

Votre avis

Compteur visiteur


Quelque chose à nous dire ?
Une remarque ? Un commentaire ?
Ecrivez-nous ici !
contact@femin-f1.com



Depuis la création il y a eu



visiteurs sur Fémin-F1.
Merci de votre visite !
Il y a actuellement 2 personne(s) sur ce blog

Ajouter Fémin-F1 à vos Favoris



Le début de la gloire pour Fémin-F1 :

Nous avons eu la surprise et la joie d'entendre et de voir notre site cité sur France Inter dans la chronique "Blog à Part" d'Alexandre Boussageon (Réac Chef du Nouvel Obs) voici le lien pour les curieux France Inter : Chronique du 16 Mai

Merci pour ce compliment et merci à tous nos fidèles lecteurs !



Rédacteur SportVox
Blog : Cinéma sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus