Mardi 15 mai 2007
cliquez ici pour rejoindre les résultats de la saison
Le GP d'Espagne 2007
~ Résultat et Résumé de la course ~

Dimanche 13 mai, la F1 est de retour en Europe à Barcelone. La veille, comme ce fut le cas lors des 3 premiers grand prix de saison, Ferrari s'est qualifié en pole position, la 3ème depuis le début de la saison pour Massa. Mais les McLaren ne sont pas loin, Alonso 2ème et Hamilton 4ème encadrent Raïkkönen.
Lors de la mise en place sur la grille, toutes les voitures sont chaussées de pneus tendres. Côté moteur, cinq pilotes seulement disposent d'un moteur neuf : Button, Barrichello, Sato, Davidson et Coulthard.



Les faits marquants de la course :


Avant même le départ, après une première fausse alerte pour Massa au moment de s’élancer pour le tour de formation, c’est finalement Trulli qui cale en raison d’un problème de pression d’essence alors que la procédure de départ est sur le point d’être enclenchée. Le peloton repart pour un nouveau tour de chauffe pendant que l'italien est poussé vers la pit-lane d'où il pourra prendre le départ. La course est amputée d’un tour. Les pilotes ne courront donc que 65 tours.

Au départ : Massa et Alonso s’élancent ensemble. Après une première touchette au premier virage, puis une seconde, Alonso s’égare dans le bac à sable pour éviter l'accident. Il perd 2 places et se retrouve derrière Hamilton et Raïkkönen.

1er tour : Fisichella à l’attaque sort de la trajectoire mais réussi à revenir en piste parvenant à se faufiler entre la Toyota de Schumacher et la Super Aguri de Sato. Dans la foulée, Wurtz arrive trop vite sur Schumacher et embroche sa Williams sur la Toyota. C'est l'abandon pour l’autrichien. Et le passage par les stand pour Schumacher dont la voiture a souffert dans l’accrochage.

2ème – 8ème tour : Alonso, probablement plus léger en carburant, lutte avec Kimi pour la 3ème place, sans succès.

7ème tour : Webber abandonne sur un problème de transmission.

8ème tour : Trulli abandonne. Problème de pression d’essence.

9ème tour : Raïkkönen est au ralenti. Il rentre au stand où il abandonne. Cause officielle : problème électrique. Dans le même temps, Speed abandonne après que son pneu a explosé.

18ème tour : Barrichello ouvre le bal des premiers ravitaillements et repart en pneus tendres.

19ème tour : Massa aux stands où il chausse à nouveau des pneus tendres. Le feu se déclenche au niveau du réservoir alors qu’il repart. L'ncident ne dure que quelques secondes et sera sans conséquence. Kovalainen rentre aux stands à son tour, pneus tendres. Alonso passe aux stands, et tente de le pari des pneus durs. Pendant ce temps, Luizzi est au ralenti et rentre aux stands pour abandonner sur problème hydraulique.

20ème tour : Coulthard aux stands, pneus tendres.

21ème tour : Kubica, Fisichella et Button dans les stands. Ils repartent tous en pneus tendres. Button repart devant Fisichella et lutte avec Barrichello au sortir de la ligne des stands. Il finit par s’accrocher et perdre son aileron avant.

22ème tour : Hamilton dans les stands. Pneus tendres.

23ème tour : Button de nouveau dans les stands pour changer son museau. Il repart poussé par ses mécaniciens.

24ème tour : Heidfeld ravitaille. Pneus tendres. Mais il repart avant que l’écrou de sa roue avant ne soit fixé et doit couvrir un tour dans cette délicate posture avant de repasser par les stands pour réparer la bévue.

25ème tour : Hamilton sort légèrement de la trajectoire pendant que Fisichella prend en chasse Barrichello.

26ème tour : Nouvel arrêt d’Heidfeld pour fixer sa roue. Kovalainen prend en chasse Coulthard.

30ème tour : Nouveau ravitaillement pour Kovalainen qui repart en pneus tendres. Il fera un troisième arrêt. Le finlandais ressort devant Barrichello et Fisichella.

34ème tour : Massa "colmate" sa voiture au niveau du cockpit pendant qu’Albers observe une pénalité pour non respect de drapeau bleu.

41ème tour : Fisichella dans les stands. Pneus durs.

42ème tour : Massa dans les stands, pneus durs. Il ressort dans le trafic.
Coulthard et Kovalainen dans les stands. Tous deux chaussent des pneus durs. Coulthard conserve l’avantage sur le pilote Renault. Le team Renault informe Fisichella qu’il y a eu un problème lors de son ravitaillement et qu’il devra observer un 3ème arrêt. Info ou intox ?

43ème tour : Rosberg dans les stands. Pneus durs.

44ème tour : Schumacher dans les stands. Abandon pour problème de tenue de route, probablement des suites de l'incident avec Wurz.

46ème tour : Sato dans les stands : pneus durs.

47ème tour : Hamilton, Kubica et Heidfeld dans les stands. Les 2 premiers chaussent des pneus durs. Le troisième abandonne sur un problème de boite de vitesse.

48ème tour : Alonso dans les stands. Pneus tendres.

58ème tour : Fisichella observe finalement un troisième arrêt en raison d’un problème sur la machine à ravitailler. Il ressort juste derrière Sato, à la neuvième place.

58ème–65ème tour : Sato résiste à Fisichella, marquant le premier point pour Super Aguri.

60ème–65ème tour : Coulthard est en difficulté mais il conserve sa 5ème place.

65ème et dernier tour : Massa signe un Hat-trick. Hamilton est second, devenant le seul leader au championnat pilote. Alonso complète ce podium. Kubica occupe la 4ème place laissée vacante par son coéquipier. Coulthard, Rosberg, Kovalainen et Sato marquent respectivement 4 points, 3 points, 2 points et 1 point !



Les Tops :

- Hat trick pour Massa, impeccable de bout en bout.
- Hamilton pour son 4ème podium en 4 courses et sa première place au championnat du monde des pilotes.
- Kubica qui prend la place d'Heidfeld en étant au pied du podium (4ème)
- Coulthard qui participe pour la première fois de la saison à la super pôle (9ème sur la grille) et termine à une belle 5ème place sous le drapeau à damiers après 5 derniers tours à l'arrachée.
- Kovalainen qui signe à la fois sa meilleure qualif et son meilleur résultat en course en terminant pour la deuxième fois dans les points après une course sans faute.
- Sato qui marque les premiers points de Super Aguri en Formule 1.
- Renault pour ses nets progrès en qualifs comme en course
- Le GP animé en milieu de peloton.
- Une ambiance de folie dans les tribunes, holà et compagnie !



Les Flops :

- BMW pour son ravitaillement raté sur Heidfeld.
- Alonso, trop optimiste au départ qui visite le bac à sable, et hypothèque toutes ses chances de gagner.
- Button qui s'accroche bêtement avec son équipier, qui doit repasser par les stands et donc perd un temps précieux.
- Toro Rosso pour son deuxième double abandon consécutif.
- Le double abandon de Toyota également.
- L’abandon de Raïkkönen qui perd le leadership du championnat et se fait dépasser par son équipier au classement.
- La machine à ravitailler Renault capricieuse qui oblige Fisichella a repassé au stand et donc perdre sa place dans les points.
- Le GP en tête de course... tout était joué au départ ! Pas de spectacle chez les 3 premiers.
- Les commentateurs de TF1 qui mettent près de 20 tours avant de se rendre compte qu’Alonso a chaussé des pneus durs lors de son premier ravitaillement alors que les images étaient claires.


Ci dessous le classement du grand-prix , avec indiqué : la position sur la grille, le classement du meilleur tour en course et le classement à l'arrivée ainsi que les points marqués pour ce GP. Sont mentionnés aussi le cumul des points et le classement provisoire au championnat du monde des pilotes.

 
par Team Femin-F1 publié dans : Archives résultats
recommander commentaires (2)    ajouter un commentaire
Retour à l'accueil
hebergement gratuit creation blog page web creer sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus