Mercredi 24 mai 2006
Des voitures de Grand Prix dans les rues de Paris


    Voici un rendez-vous à ne manquer sous aucun pretexte pour tous les passionnés de F1 parisiens ! Dans le cadre des festivités liées à l’Edition du Centenaire du Grand Prix de France, la Fédération Française du Sport Automobile organisera une exposition de voitures de Grand Prix à Paris. Cet événement se déroulera les 3 et 4 juin prochains sur l’avenue la plus prestigieuse du monde : Les Champs Elysées.

 

    L’exposition mise en place par la FFSA a pour objectif de marquer les grandes étapes de l’évolution des voitures de Grand Prix depuis leur création en France au début du 20ème siècle jusqu’aux dernières saisons de Formule 1. Du samedi matin au dimanche soir, une vingtaine de voitures de Grand Prix prestigieuses et légendaires sera exposée sur Les Champs Elysées, notamment une Darac de 1906, des Bugatti, des Renault, et des Formule Un modernes…

    Une exposition de photos et un stand d’information sur le Grand Prix de France 2006 seront également à la disposition des visiteurs tout au long du week-end.

    Le dimanche 4 juin à partir de 11 heures, les Parisiens vibreront au son d’une sélection de ces voitures de Grand Prix encadrées par des motards qui rouleront une vingtaine de minutes au cœur même de la ville. Une parade de 9 kilomètres sillonnera les rues de la capitale et passera devant les plus beaux monuments et sites de Paris : Champs Elysées, Trocadéro, Tour Eiffel, Champs de Mars, Invalides, Assemblée Nationale et Place de la Concorde.

    En organisant ce rassemblement unique dans les rues de Paris, la FFSA souhaite valoriser un siècle de savoir faire en matière de sport et d’automobile en France.

    "Les spectateurs pourront entendre la diversité des moteurs fabriqués depuis plus de 100 ans. Il n’y avait sans doute pas de meilleure idée pour transmettre au public les sons et les sensations d’un Grand Prix automobile. Au-delà de cette manifestation, notre volonté est de permettre aux non initiés, notamment aux plus jeunes, de découvrir l’histoire du sport automobile, et aux passionnés, d’approfondir encore leurs connaissances", déclare Jacques Régis, Président de la Fédération Française du Sport Automobile.


Les moments clés du week-end

Exposition ouverte au public
    Le samedi 3 et le dimanche 4 juin de 10 heures à 20 heures.

Parade des véhicules historiques de Grand Prix
    Dimanche 4 juin à 11 heures (voir plan joint)

Animations
    Exposition de photos historiques, stand d’information spécial Grand Prix de France 2006, présence des pilotes, séance d’autographes…

source FFSA

par Team Femin-F1 publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Jeudi 4 mai 2006
Aurai-t-on trouvé la séance de qualification parfaite ?


    Depuis quelques années le format de la séance de qualif ne fait que changer, avec pas moins de 6 changements en 4 ans. Et pour ne pas déroger à la régle la saison 2006 s'est ouverte avec une nouvelle variante : 3 qualifs en une pour déterminer la grille en partant de la fin, les moins rapides de la première session remplissant les places 22 à 16, puis les places 16 à 11 pour ceux de la deuxième. La troisième séance étant une "super pole" avec les dix plus rapides en piste pour décrocher la pole. (plus de détail ici)

    Ce format semble parfait, les deux premières séances étant haletantes et à couteaux tirés, impitoyables mais permettant de focaliser l’attention sur les écuries de fond de grille. Le seul hic réside dans la troisième et dernière qualif : les monoplaces doivent embarquer l'essence nécessaire au premier relai. Ceci implique que les pilotes ne font, dans un premier temps, que consommer leur carburant afin d'allèger leur voiture pour claquer un temps dans le dernier tour...

    Ce gaspillage, guère écologique, est loin de faire l'unanimité dans le paddock et il empèche, de plus, de voir la voiture la plus rapide de l'après-midi en pole. Ainsi les opposants se font de plus en plus pressant et les GPDA (l'association des pilotes) vient de déclarer par la bouche de Coulthard son président que les pilotes étaient près à parler avec les patrons d'écurie et la FIA afin de remédier à ce problème.

    « Pour moi et pour beaucoup d’autres pilotes, brûler du carburant n’est pas très sympathique pour l’environnement et se résume à une procession. Vous savez, on ne peut pas appeler cela des qualifications lorsque chacun consomme de l’essence jusqu’aux deux derniers tours. Nous voulons simplement que la voiture la plus rapide soit en Pole ; je sais que les qualifications peuvent accoucher d’une grille chamboulée avec le présent format en place, mais si vous voulez vraiment en arriver là vous pouvez tout aussi bien tirer les noms au sort. »

    Une séance Super Pole resemblant à la qualif de la saison passée (chacun en piste à tour de rôle pour un seul tour qualificatif), ou 15 minutes avec deux tentatives par pilote et tout le monde en piste sont deux options séduisantes.


    En tout cas on a de fortes chances de voir, dès l'Espagne ou Monaco, un changement dans ce format de qualif qui dès lors sera parfait... jusqu'au prochain ?!
par Team Femin-F1 publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Dimanche 1 janvier 2006
    Par manque de temps nous ne pouvons pas tenir cette rubrique news à jour, car nous nous refusons à faire du copier/coller d'articles d'autres sites... Car tout ce que vous lisez sur Fémin-F1 est  fait de nos mains (et claviers !).

Mais promis bientôt nous aurons plus de temps à consacrer à ce site et donc à cette rubrique !

En attendant bonne visite des autres catégories ! Merci de votre compréhention.

Les filles de Fémin-F1
par Team Femin-F1 publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (0)   
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus