Lundi 10 juillet 2006
Montoya quitte la F1 en 2007 !


    Cela vient de tomber et tous, nous sommes encore un peu sonné, Montoya, le flamboyant Montoya ne sera pas sur les grilles de départ de la F1 en 2007. Le colombien a en effet décidé de prendre un virage dans sa carrière et s'en va retrouver son Amérique, pour courir dans le plus célèbre de ses championnats : le NASCAR.

Le NASCAR, la course sur un ovale

    Mais que s'est-il donc passé pour que 'JPM' le talentueux rookie de 2001 que nombre de spectateurs voyaient déjà comme le remplaçant de Schumacher, tombe ainsi en disgrâce parmi ses pairs ? Car si des volants "de seconde main" lui étaient offert pour 2007, aucun top team ne semblait prêt à céder à ses avances. La raison ? probablement une comparaison peut flateuse avec son équipier Kimi Raikkonen, mais aussi un comportement sur la piste des plus irréguliers, enchainant le pire avec le meilleur. Vu comme ça, partir vers le NASCAR où il est déjà très attendu et adulé semble une bonne idée.

Le meilleur : un dépassement d'antologie sur Schumi

    Néanmoins il nous manquera "le Montoya", par ses dépassements musclés (pas toujours couronnés de succès), par ses déclarations sans langue de bois, par sa personnalité attachante et sa bonne bouille de gamin grognon. Et que laissera-t-il comme souvenir à la F1 ? Malheureusement la griffe pas très glorieuse d'un pilote très talentueux mais trop brouillon pour devenir champion du monde. Un pilote au sang chaud capable de gagner un GP ou de s'éliminer dès le premier tour avec son équiper sur une attaque insensée. Bref un diamant brut qu'aucun directeur d'écurie n'a su polir... que de gâchis !

le pire : double abandon McLaren aux Etats-Unis
probablement sur une erreur de Motoya


    Bonne chance  Monty dans ce  nouveau défi que tu t'es fixé, puisses-tu réussir là-bas mieux qu'ici !

par Team Femin-F1 publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (1)   

Samedi 17 juin 2006
Fisichella chez Renault pour la saison 2007


    Dans un soucis de continuité et parce que Fisichella fait mieux cette saison que l'an passé, Renault a reconduit le contrat de l'Italien. Ce dernier est biensur ravi de la confiance de son écurie, même s'il doit se douter qu'il ne sera malheureusement qu'un second couteau, Briatore ne cachant pas son envie d'accrocher un pilote de pointe (Raikkonen est en ligne de mire) pour compenser le départ d'Alonso.

Déclaration de Giancarlo Fisichella :

    "C'est très important pour moi de connaître ma situation future aussi tôt que possible dans la saison. Je suis enchanté de pouvoir continuer avec Renault l'année prochaine et d'avoir l'opportunité de voir mon travail avec l'équipe depuis maintenant deux saisons porter ses fruits. Je tiens à remercier le Renault F1 Team et le Groupe Renault de me faire confiance. Le fait de savoir désormais que je resterai au sein de l'équipe pour la saison prochaine va me permettre de pouvoir me concentrer à 100% sur le travail que j'ai à faire cette année : conserver le titre Constructeurs avec Renault en 2006 et décrocher la meilleure place possible au classement Pilotes."

Déclaration de Flavio Briatore, Directeur Général du Renault F1 Team :

    "Nous sommes très contents de pouvoir continuer à travailler avec Giancarlo l'année prochaine. Il a joué un rôle essentiel dans notre réussite au championnat la saison dernière ; il remplit sa mission pour 2006, en rendant l'équipe plus forte ; nous croyons en lui pour progresser encore en 2007. C'est important pour Renault de jouer la continuité pour la saison à venir et l'intégration de Giancarlo au sein de l'équipe est maintenant parfaite. De plus, son expérience avec nous ces deux dernières saisons sera un atout indéniable. Nous aurons de grandes ambitions l'année prochaine et Giancarlo est capable de les réaliser."

par Team Femin-F1 publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (0)   

Mercredi 14 juin 2006
Renault 2007 : et si Kimi Raikkonen n’y allait pas…
 
 

            Après le prochain GP (celui du Canada), on aura atteint la moitié du championnat de F1 2006. Les yeux se tournent déjà vers l’année prochaine. Trois écuries se détachent des autres : Renault, Ferrari et, un peu en retrait, Mclaren. Trois écuries pour trois pilotes que nous pourrions qualifier de « champion » : Alonso, Schumacher et Raikkonen. Cette année, la répartition est parfaite : un champion dans chaque écurie. Mais qu’en sera-t-il en 2007 et en quoi cela pourrait-il influencer le championnat ?

 

            Bien entendu, il ne s’agit ici que d’hypothèses, qui sont basées sur le niveau actuel des pilotes et des écuries. Or, une écurie ou un pilote peut faire un bond en avant d’une saison sur l’autre. Mais partons de ce que nous connaissons actuellement.

 
    Mclaren : un renouveau avec Fernando ?
           
        F
ernando Alonso a été le premier à se décider, bien avant le début de la saison 2006 : il quittera Renault pour l’écurie de Ron Dennis. Quand il a pris cette décision, Mclaren se portait plutôt bien, l’écurie s’était battue contre Renault jusqu’au dernier GP de 2005 pour n’obtenir finalement que la couronne de vice champion.  Mais cette année, Mclaren a du mal à démarrer : problème de fiabilité, stratégie bancale… Même si depuis deux GP, les Mclaren paraissent revenir dans la course, elles ont toujours un petit wagon de retard. Kimi Raikkonen semble, d’après ses dernières déclarations, avoir baissé les bras et avoir renoncé à se battre pour le titre. Tire-t-il toujours le maximum de sa machine comme il savait si bien le faire ou le fait de quitter Mclaren à la fin de l’année le pousse t'il à piloter un peu moins bien que ce qu’il pourrait faire ? Si c’est le cas, il est fort probable que Fernando Alonso, avec sa hargne naturelle, arrivera à tirer un peu plus de cette machine l’année prochaine, mais face aux problèmes mécaniques, il ne pourra pas faire grand-chose. Alors, McLaren plus performante en 2007 ? C’est tout à fait possible.

 
    Renault en difficulté ?
 
        Kimi Raikkonen a annoncé qu’il ne resterait pas dans la même écurie que Fernando Alonso. Alors, où ira-t-il ? Son choix se portera sûrement sur les deux grandes autres écuries : Renault ou Ferrari. La rumeur lui donne déjà un baquet dans l’écurie du cheval cabré. Que deviendra Renault si Raikkonen n’y va pas ? Il est fort probable que Giancarlo Fisichella gardera son baquet actuel : il est, pour l’instant, le meilleur des pilotes n°2 avec une victoire à son actif. De plus, Renault se doit de conserver quelqu’un qui connaît la voiture. Mais on voit bien la différence qu’il existe entre Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella cette année. L'italien est un très bon pilote mais pas un « champion »... Alors, qui pour aller avec Fisichella ? Plusieurs noms circulent… Mark Webber ? Malgré tout le respect que je porte aux pilotes qui arrivent en F1, Webber ne fait pas partie non plus des « champions ». Il lui manque ce petit quelque chose pour se battre pour le titre. Néanmoins, c'est un pilote sous contrat avec Briatore et cela peut peser dans la balance. Heikki Kovalainen ? Chouchou de Flavio, pilote de réserve de Renault, ancien pilote RDD, vice champion de GP2, il se retrouve dans la même situation que Fernando Alonso en 2002, avec une année d’expérience en F1 en moins. Et c’est là que le bât blesse, Heikki Kovalainen arriverait en 2007 sans avoir participé à une course en 2006 et avec une connaissance GP2 des circuits. Or, Nico Rosberg, rookie cette saison, champion l’an dernier dans cette catégorie, répète souvent que piloter sur un même circuit une F1 ou une GP2 présente d’énormes différences et cela le gêne parfois pour aborder les week-end de GP. On peut donc penser que Kovalainen ne sera pas tout de suite, le grand champion tant attendu s’il prend la place de pilote titulaire dans l’écurie franco-anglaise en 2007. On voit donc mal qui pourrait remplacer Alonso dans la course au titre, excepté Kimi Raikkonen, car même si la monoplace fait beaucoup, elle ne fait pas tout. Il y a fort à parier que Renault, sans un « champion », aura un niveau un peu moins bon que cette année. Au niveau des McLaren peut-être ?

 
    Ferrari au top ?
 
        Dans ces cas là, la lutte directe entre Renault et McLaren sera de nouveau ouverte. Oui, mais il reste Ferrari. Ferrari... Une saison difficile et un retour fracassant. Cette écurie est quasi certaine d’avoir dans ses rangs en 2007 un « champion » : Michaël Schumacher, s’il décide de rester, Kimi Raikkonen si Michaël part, voire peut-être même les deux ensemble. Autant dire que cette dernière possibilité serait une aubaine pour l'écurie. Il y a quand même deux bémols dans toute cette histoire. Si Michaël Schumacher reste, comment se passera la confrontation avec Kimi Raikkonen ? On voit mal le finlandais accepter le rôle de pilote n°2. Si Michaël part, Kimi réussira-t-il à concentrer l’équipe Ferrari autour de lui comme l’allemand a réussi à le faire ?

 
 
        Une chose est sûre : tous ces transferts risquent de modifier la face du championnat. Qui en prendra la tête l’an prochain ? McLaren aura-t’elle une nouvelle chance de décrocher la couronne mondiale ? L’écurie Renault sera-t-elle toujours devant ? Ferrari retrouvera-t-elle sa suprématie ? La réponse dans un an...

 
           *Priss*
par Priss publié dans : News générales sur la F1
ajouter un commentaire commentaires (0)   
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus